Église Sainte-Madeleine

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice religieux

Lors de sa construction, au XIXe siècle, Segré connaît un essor commerçant et industriel, avec en particulier la création du port. Les gabares repartent vers Angers et ailleurs, chargées de minerai de fer, de charbon, de bovins, etc. En cette période prospère, nobles et religieux s’accordent ainsi sur un projet d’ampleur : cette église au style néobyzantin, avec un dôme haut de 30 m et un chœur long de 22 m. L’ensemble sera remanié et encore agrandi à la fin du XIXe siècle. Le panorama retient l’attention. Il offre à voir les toits d’ardoise si typiques de la région, le vieux pont en pierre et la confluence de l’Oudon et de la Verzée. Sur la colline en face se dresse la chapelle Saint-Joseph, bâtie en 1862 selon un plan en croix grecque. Non loin se situe la motte féodale où Foulques Nerra édifia l’une de ses fameuses forteresses pour protéger l’Anjou des assauts des ducs de Bretagne. Il n’en reste rien aujourd’hui.

Paramètres des cookies