COURS DOMANIALES

L'avis de l'auteur Lonely Planet

cours colongères

Au Moyen Âge, les riches propriétaires du vignoble d’Eguisheim (abbayes, couvents et nobles) adoptèrent le système de la cour colongère, sorte de “ferme centrale” qui gérait les terres mises en tenure. Chacune comprenait l’habitation de l’intendant, du bailli, ainsi que des bâtiments destinés à l’exploitation et au stockage des récoltes. Seize de ces cours, bien que remaniées, sont toujours visibles. Située place de l’Église (au n°17), la cour de l’abbaye d’Eschau a été fondée en 976. Dans la rue de Pairis, se trouve la cour de l’abbaye de Pairis (1160) agrandie en 1262 par l’annexion de la cour de Marmoutier voisine. Rue Monseigneur-Stumpf, on découvre, au n°9, l’ancienne cour impériale, ou Kaiserhof, la plus importante de ces cours.

Paramètres des cookies