CORPS DE GARDE

L'avis de l'auteur Lonely Planet

renaissance

Le bâtiment a été aménagé à partir de 1575, à l’occasion de l’introduction de la Réforme, dans l’ancienne chapelle Saint-Jacques (mentionnée dès 1286). Au-dessus d’un ossuaire voûté, on éleva un corps de garde, au rez-de-chaussée, et des salles à l’étage. L’oriel en triptyque voûté d’ogives et son décor prolifique, ainsi que le portail à colonnes toscanes sont de véritables joyaux de la Renaissance rhénane. L’édifice accueillit aussi un marché aux noix et oléagineux, et fut un lieu de justice. La loggia était alors utilisée comme tribune, lors de l’annonce des condamnations.

17A place de la Cathédrale

Paramètres des cookies