Château et forêt de Ripaille

L'avis de l'auteur Lonely Planet

histoire et vin

En terrasse au-dessus du Léman, cette demeure est chargée d’histoire. Construite au milieu du XIVe siècle, il s’agissait d’abord d’un pavillon de chasse, par la suite transformé en résidence, avant de devenir rapidement le siège du gouvernement des comtes de Savoie. Au début du XVe siècle, le premier duc de Savoie, Amédée VIII fait bâtir le château que l’on connaît, initialement pourvu de sept tours (il n’en reste plus que quatre), pour accueillir six de ses compagnons. Il fera progressivement des lieux une sorte de chartreuse pour grands seigneurs, qui sera habitée par des religieux jusqu’en 1789. C’est aujourd’hui une propriété privée. Vous ne pourrez visiter qu’une seule des tours ainsi que le prieuré, avec ses cuisines conservées dans leur état du XVIIe siècle et son pressoir. L’endroit est ceinturé de vignes, qui, dit-on, jouissent d’un microclimat exceptionnel. On en tire un vin d’AOC très réputé, issu du cépage chasselas, plutôt cultivé comme raisin de table habituellement. Un arboretum planté dans les années 1930 et habité par de nombreux chevreuils jouxte les lieux. Il abrite un mémorial des Justes.

04 50 26 64 44 ; www.ripaille.fr ; à 3 km du centre en direction d’Évian ; adulte/enfant (7-15 ans) 7/3,50 €, gratuit -7 ans, visites guidées 4/2 € suppl ; avr-juin tlj 11h-17h, juil-août 10h30-18h, sept 11h-17h, oct-début nov 14h-16h.04 50 26 28 22 ; accès libre ; mai-sept mar-dim 10h-19h, jan-avr et oct-nov mar-dim 10h-16h30, dernière entrée 1 heure avant la fermeture, fermé déc

Paramètres des cookies