Byōdō-in

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

平等院 ; Le Byōdō-in est le principal monument d’Uji. Il compte l’un des édifices bouddhiques les plus ravissants du Japon, le pavillon Hōō-dō, qui figure sur les pièces de 10 ¥. Se reflétant dans un étang, ce pavillon récemment restauré est saisissant. Conjuguez la visite du temple à une promenade sur les berges de l’Uji-gawa qui coule non loin pour une agréable escapade d’une demi-journée en dehors de Kyōto.

Cette villa du clan Fujiwara fut transformée en temple bouddhique en 1052. Édifié un an plus tard, le Hōō-dō (pavillon du Phénix), principal pavillon du temple, est le seul bâtiment d’origine qui subsiste. Le phénix, dans la mythologie chinoise, est un oiseau sacré que les Japonais révèrent comme gardien du Bouddha. Vous remarquerez que le bâtiment a la forme de cet oiseau et que deux phénix de bronze se font face à chaque extrémité du toit.

Ce Hōō-dō est censé représenter la demeure d’Amida au paradis de la Terre pure. C’est l’un des rares exemples encore existants d’architecture de la période de Heian, et ses lignes gracieuses font regretter que d’autres édifices de ce type n’aient pas survécu aux guerres et aux incendies qui ont ravagé Kyōto dans le passé. Dans la salle, vous admirerez la célèbre statue du Bouddha Amida et les 52 bosatsu (bodhisattvas), datant du XIe siècle, attribués au moine-sculpteur Jōchō.

Non loin, le pavillon des Trésors Hōmotsukan recèle la cloche d’origine du temple, des peintures de portes et les ornements originels du toit aux phénix. Comptez une heure environ pour faire le tour des lieux.

0774-21-2861 ; 116 Uji-renge, Uji-shi ; 600 ¥ ; 8h30-17h15 ; ligne JR Nara ou ligne Keihan, gare d’Uji

Paramètres des cookies