Basilique Notre-Dame

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice religieux

Fondée en 1823 à la demande des sulpiciens soucieux d’assurer leur suprématie sur l’évêché catholique et sur les anglicans, la basilique domine la place d’Armes. C’est un architecte new-yorkais d’origine irlandaise, James O’Donnell, un protestant qui se convertit au catholicisme avant de mourir, qui lui conféra ses allures néogothiques. La décoration intérieure de l’église est remarquable, avec un maître-autel imposant installé sous une voûte en cèdre bleue, constellée d’étoiles dorées. Au milieu de la nef, la chaire en noyer noir et tilleul a été sculptée à la main. Les vitraux (1929) racontent l’histoire religieuse de Montréal. Dans le chœur, on peut admirer l’Arbre de vie, une sculpture en bronze de Charles Daudelin pesant 20 t et mesurant 17 m de haut. En soirée, en plus du calendrier de concerts, le spectacle multimédia Et la lumière fut, d’environ 35 minutes, fait revivre l’histoire de Montréal et de la basilique. À la mi-décembre, avant Noël, l’Orchestre symphonique de Montréal y présente le Messie de Haendel. Le spectacle est grandiose.

À 100 m de la basilique, le Vieux Séminaire est toujours occupé par les prêtres de Saint-Sulpice. Construit en 1685, ce manoir est le bâtiment le plus ancien de Montréal.

842-2925 ; www.basiliquenotredame.ca ; 110 rue Notre-Dame Ouest ; adulte/enfant 5/4 $ ; lun-ven 8h-16 h30, sam 8h-16 h, dim 12h30-16 h).(adulte/senior/enfant 10/9/5 $ ; mar-ven 18h30, sam 19h et ven-sam 20h30 toute l’année et mar-jeu 20h30 fin juin-sept)(130 rue Notre-Dame Ouest

Paramètres des cookies