Abbaye royale Saint-Vincent

L'avis de l'auteur Lonely Planet

architecture religieuse

Fondée en 1068, l’abbaye a d’abord bénéficié de la protection des comtes de Poitou et des ducs d’Aquitaine. En 1141, Aliénor d’Aquitaine, reine de France, l’élève au rang d’abbaye royale. Cet ensemble monastique complet comprend une église, un cloître avec ses quatre galeries et des bâtiments conventuels (chapelle, dortoir, réfectoire), restaurés au XIXe siècle. L’abbaye avait en effet été en partie détruite par les protestants lors des guerres de Religion. La façade, animée d’éléments décoratifs (comme ces animaux fabuleux sur les chapiteaux des colonnes), est un bel exemple de l’architecture du Poitou roman.

Parcours scénographique s’appuyant sur les nouvelles technologies (livres tactiles, visite en 3D de l’abbaye, théâtre optique…), et animations spécifiques pour les enfants, notamment des visites guidées costumées pour les 5-8 ans (en juillet-août, du dimanche au jeudi). En mai-juin, à l’occasion du Festival des abbayes, l’abbaye royale accueille des concerts de musique baroque et classique.

02 51 50 43 00 ; www.vendee.fr ; 1 allée du Cloître ; adulte/enfant 5 €/gratuit ; tlj 10h-18h30 juin-août, mer-lun 10h-12h30 14h-18h fév-mai et sept-oct

Paramètres des cookies