Abbatiale

L'avis de l'auteur Lonely Planet

patrimoine religieux

Construite par les moines mauristes au milieu XVIIe-début XVIIIe siècle, l’abbaye est largement restaurée au début du XIXe siècle. L’église abrite, dans une chapelle à gauche, le fameux tombeau de Bonchamps, surmonté d’une statue en marbre, du nom du général vendéen grièvement blessé lors de la bataille de Cholet puis transporté à Saint-Florent. Il obtint avant de mourir la grâce de 5 000 prisonniers républicains enfermés dans l’église. Parmi les patriotes se trouvait le père de David d’Angers. Celui-ci signera en 1825 ce vibrant hommage, considéré depuis comme l’une de ses pièces maîtresses. Dans le chœur, des vitraux relatent aussi des épisodes des guerres de Vendée, dont le soulèvement de 1793 et la mort de Jacques Cathelineau. Les bâtiments de l’abbaye accueillent désormais une saison culturelle, dont le festival de musiques et traditions d’Orient Les Orientales. À côté de l’église se trouve un terrain de boule de sable, variante de la boule de fort, où il est souvent possible de voir des joueurs les samedis (16h-19h), mercredis (14h-19h) et dimanches (10h-13h et 16h-19h).

02 41 72 62 32 ; entrée libre ; église tlj 9h-18h30, jusqu’à 19h en été.www.lesorientales.fr ; fin juin-début juil

Paramètres des cookies