Projets Humanitaire pour l'été 2010 au Maroc

Portrait d'anonyme
Groupik
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 12 années 3 mois
  • Réponse(s) : 0

Bonjour,
Je vous présente ASTVS (Association de Sud du Travail Volontaire et Social) une ONG de solidarité et de travail humanitaire.
ASTVS organise des chantiers internationaux- workcamps- pendant l'été 2010 au sud du maroc :
- CHANTIERS DE LANGUES (Anglais, Français) : ces chantiers sont au faveur des jeunes marocains de la région d'Errachidia pour développer leurs capacité de communication ainsi que les offrire une opportunité d'apprendre les langues étrangères gratuitement...
- CHANTIERS DE LA PEINTURE DES ECOLES : ces chantiers ont comme but de créer un espace 100% educatif, en effet la majorité des écoles de la région sont dans un mauvais etat ce qui présente une contrainte du déroulement des cours surtout en hiver alors que nous essayons de repeintre et de décorer les classes pour les donner un autre souffle...
- CHANTIERS DES ACTIVITES AVEC LES ENFANTS : selon le niveau faible de vie des familles, leurs enfants passent leur temps dans les rues ou bien d'exercer un petit métier pour augmenter le rendement de la famille ce qui est indésirable par ces enfants, Pour cela nous essayons de créer des activités manuelles et physiques...
>> Objectifs :
- le développement de l'esprit et de la solidarité entre ses membres et avec d'autres personnes de la communauté,
- L'action pour la salubrité publique et le progrès,
- La contribution à la confection et à la réalisation de projets de développement,
- La participation à l'éducation en général.
Pour plus d'informations visitez le site de l'association : astvs.org
ou bien contactez nous à l'adresse suivante :

Cordialement
Mehdi Zai

Portrait d'anonyme
naimi
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 4 semaines
  • Réponse(s) : 1

Le lun 22 Mar 2010 à 19:49

La transhumance est une pratique pastorale caractérisée par des déplacements verticaux de périodicité généralement stricte entre les pâturages d’hiver situés au niveau des basses altitudes et ceux des parcours d’été situés dans les hautes altitudes.

L’existence de points d’attache chez la presque majorité des foyers transhumants conduit également à parler dans ce cas de semi-transhumance.

La transhumance est partout de type estival. Les troupeaux hivernent généralement au niveau des basses vallées ou à proximité des agglomérations villageoises dans l’attente de l’ouverture des accès aux pâturages de montagne situés généralement à quelques kilomètres des pâturages d’hiver.

L’amplitude des déplacements entre les pâturages d’hiver et ceux d’été est très variable en fonction de plusieurs paramètres dont les plus importants sont :

  • La dimension du territoire du groupe en question et ses possibilités d’accès aux pâturages d’autres groupes ;
  • Le niveau des disponibilités fourragères au niveau des pâturages d’hiver qui est tributaire à la fois des conditions climatiques et de l’importance de la pression et de la compétition exercées par d’autres usagers des parcours ;
  • L’importance et la nature des conflits pastoraux dans les zones concernées
Paramètres des cookies