Traducteur vocal

Portrait d'anonyme
chocolatdu38
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 3 semaines 18 heures
  • Réponse(s) : 2

Bonjour,

Je suis à la recherche d'un traducteur vocal, après consultation du site www.avis-traducteur-vocal.fr je me rend compte qu'il existe de nombreux modèles et je n'arrive pas à choisir.

Est-ce que vous en utilisez lors de vos voyages ou vous restez sur la méthode "langage des signes + dictionnaire" ?

J'ai quand même l'impression que c'est utile même si c'est parfois cher. En gros, il vaut mieux prendre un appareil qui fonctionne même sans internet pour être sûr de pas être embêté pendant le voyage,

Cordialement

Portrait d'anonyme
chocolatdu38
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 3 semaines 18 heures
  • Réponse(s) : 2

Le dim 02 mai 2021 à 14:31

Bonjour,

Pour info, je suis parti sur un traducteur de poche de la marque Vasco, je devrai bientôt le recevoir chez moi.
Je vous ferai un compte rendu pour vous dire cela fonctionne bien ou non !

Bonne journée,

Portrait d'anonyme
nampla
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 7 années 6 mois
  • Réponse(s) : 2

Le dim 02 mai 2021 à 17:33

Bonjour,

Bof, un traducteur de poche est quelque chose qui n'existe que depuis récemment alors que les voyageurs sont nombreux à parcourir facilement le monde depuis 60 ans (depuis 40 ans dans mon cas), je te laisse donc déduire le fond de ma pensée.

Et puis lorqu'on est quelqu'un qui va facilement vers l'autre, point n'est besoin de traducteur pour communiquer. Les enfants occidentaux qui, en voyage, jouent très facilement avec les enfants locaux sans même qu'ils ne se comprennent par les mots en sont un parfait exemple dont on peut s'inspirer.

Si je suis dans un pays ni anglophone ni hispanophone, j'apprends une vingtaine de mots qui peuvent m'être utiles de la langue locale et çà + le "langage des signes" + les 5 ou 10 mots d'anglais que l'interlocuteur saura peut-être baragouiner suffisent dans 95% des cas.

Ne pas oublier que tous les locaux qui ont directement ou indirectement qq chose à te vendre (hôtels, taxis,guides, restos, rabateurs, commerçants etc...) feront la plupart du temps des efforts pour communiquer avec toi ou trouveront quelqu'un plus "savant" dans les alentours pour les y aider, tu ne seras que rarement abandonné a ton pauvre sort.

Ne pas oublier non plus que si grâce au traducteur tu t'adresses à quelqu'un quasi parfaitement dans sa langue, il va te répondre normalement et en toute bonne foi comme si tu la parlais vraiment: le comprendras-tu?

Tu pars où? J'aimerais bien savoir car les occasions de parler voyage sont rares sur le forum en ce moment...

Portrait d'anonyme
chocolatdu38
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 3 semaines 18 heures
  • Réponse(s) : 2

Le mar 04 mai 2021 à 11:16

Je me laisse tenté par la Pologne dès que je peux sauter dans l'avion ! 

merci pour ton retour très intéressant, je vais tester l'appareil et le renvoyer s'il me convient pas :)

Portrait d'anonyme
nampla
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 7 années 6 mois
  • Réponse(s) : 2

Le mar 04 mai 2021 à 15:28

Je ne connais pas la Pologne. Quand je t'ai vu parler de traducteur, j'imaginais bêtement des destinations beaucoup + lointaines.

Un jour que j'étais à la médiathèque de ma ville et que je ne savais pas quoi emprunter comme bouquin, j'avais pris le guide LonelyP sur la Pologne*, c'était il y a une douzaine d'années. Après avoir parcouru l'ouvrage sur ce qu'il y avait à voir dans ce pays, j'avais constaté que ce dernier ne semblait offrir à la découverte qu'essentiellement des sites ayant trait aux religions (lieux de cultes, monuments du souvenir, musées etc...), bref, que des trucs qui sont loin de me motiver à visiter un pays, et bien peu d'autres alternatives. Je suis persuadé que c'était l'auteur du guide qui faisait une fixette sur la religion car ce pays doit bien avoir d'autres types de choses à voir, tout de même! Toujours est-il que ce guide m'avait coupé toute éventuelle envie d'aller en Pologne.

Si je devais aller dans un pays si proche, je prendrais le train. Pas par économie parce que c'est un moyen de transport qui en général est devenu luxueux au niveau tarifs au contraire de l'avion qui, lui, s'est démocratisé**, mais juste par goût car j'adore le train, surtout couchettes.

Pour en revenir au traducteur, encore un truc, encore des piles, encore un chargeur, encore des cables à trimballer: ffffhhh...

* car, bon à savoir, les médiathèques municipales ont souvent un rayon guides de voyages avec Lonely Planet et le Routard en tête de liste. Ce ne sont pas toujours les dernières éditions, même rarement, mais c'est suffisant pour se fixer sur une destination et se faire une idée de l'itinéraire sur place si besoin est.

** mais que deviendront les prix de l'avion lorsque l'on pourra de nouveau voyager librement d'un pays à l'autre? J'ai des craintes. Wait and see...

Paramètres des cookies