Le Mali en 10 jours

  • Le jeu 09 déc 2010 à 23:06
  • 1
  • Mali
Portrait d'anonyme
Martiny0112
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 8 années 9 mois
  • Réponse(s) : 0

Salut à toutes et à tous,

Voici un petit récit de voyage qui pourra vous aider
à établir votre programme de visite au
Mali.

Le Mali offre de nombreuses possibilités pour
visiter le pays.

Avant de partir, nous avons reçu plusieurs propositions
de programmes de 10 à 15 jours.

Nous avons enfin choisi de faire un séjour de 10
jours:

-
Arrivée un Vendredi tard dans la nuit,
nous sommes partis le Samedi matin au pays Mandingue, dans le village de Siby,
situé à une cinquante de km de Bamako dans un paysage époustouflant au bas de
montagnes arborées. C’était le jour du marché : échanges et rencontre de
plusieurs ethnies mandingues, odeurs de beure de karité et d’épices, une vraie
fête. Ambiance garantie (Samedi).

-
Le Dimanche, départ pour la ville de
Ségou (belle ville située au bord du fleuve Niger) avec ses rues ombragées de grands arbres de
la savane. Ici, nous avons vues les plus belles poteries du pays et les
meilleurs ateliers de teintures « Bogolan ».

Promenades à travers les ruelles du
village de Segoukoro où nous sommes allés à la rencontre de l’histoire de
l’ethnie Bamabara.

-
Lundi tôt le matin, nous partons pour
Djenné. Visite en cours de route de beaux villages complètement en terre.
Arrivée dans la ville de San, ambiance de fête : c’est le jour de marché
où toutes les populations du pays Bobo se retrouvent avec des charrettes de
chevaux pour échanger. Nous n’avons pas assez de temps, mais nous faisons
un tour rapide du marché. Nous
continuons vers Djenné. Arrivée au bord du fleuve Bani, longue attente du bac
pour la traversée (grande affluence des touristes pour le marché).

Début d’après – midi, nous arrivons
dans la vielle cité : belles maisons à étage totalement en terre, des rues
– labyrinthes, une architecture originale
de construction. La ville de grouille de monde, on y rencontre toutes
les ethnies de la vallée du Niger, des vendeurs de poissons, de bétails,
d’épices de toutes sortes aux multiples odeurs. Au dessus de tout, s’élève
l’imposante mosquée. Nous avons eu la chance de voir l’intérieur (pieds nus
bien sûr).

-
Mardi matin, nous partons pour la ville
de Mopti.

Nous constatons que Mopti comme
Djenné est entourée d’eaux. Nous retrouvons la même architecture dans les vieux
quartiers. Il y a même un nouveau musée de l’architecture malienne.

La ville est pleine de monde. Le
port fluvial qui s’étend le long de la ville est envahi de pirogues de toutes
sortes. Ici, on découvre toutes les facettes de la beauté de l’artisanat
malien : des pagnes tissés de laine, des chapeaux peuls, de beaux
colliers, des sculptures, des masques bozos, bamabara, dogon…de la poterie. Une
véritable ville artisanale et commerçante. La journée finit par une belle
balade de pirogue sur les eaux du Niger au coucher de soleil.

-
Mercredi, départ pour le pays dogon dont
nous avons beaucoup entendu parler.

Plus que toutes nos attentes, nous
avons découvert un autre monde, une autre culture. Tout est différent de tout
ce que nous avons découvert jusque là : Un paysage de savane arborée de
rôniers, de baobabs, de nérés, de figuiers…

De magnifiques villages avec des
maisons en terre et pierres, bâtis, on ne sait comment, sur des rochers ou au flanc de la falaise. Ici,
troglodytes, greniers, cases à palabres (toguna), autels de sacrifices, l’artisanat…
vous parlent un langage secret.

4 jours de découvertes et de
rencontres avec les dogons nous ont permis de faire un véritable pèlerinage
culturel vers une autre civilisation.

-
Le dimanche, retour vers Bamako. Escale
à San ou nous avons dormi. Mais avant, nous avons visité le village de
Terekoungou près de San. Un très beau village où les pratiques animistes
demeurent toujours.

-
Le lundi, arrivée à Bamako en début
d’après – midi. Nous avons eu le temps de visiter le musée national et son
nouveau parc botanique avant de prendre l’avion la nuit.

Voici
donc un petit résumé de notre séjour inoubliable au pays du
« sourire ».

Nous
avons fait ce voyage réussit grâce à l’accompagnement professionnel de "Mali –
Aventures", une agence de voyage basée à Bamako:

Nous
espérons avoir vue l’essentiel du Mali touristique en toute quiétude et nous en
sommes satisfait ;

Nous
vous souhaitons la même chose, futures visiteurs du Mali.


Martine

Portrait d'anonyme
skunkman38
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 12 années 12 mois
  • Réponse(s) : 1

Le ven 10 déc 2010 à 09:36

hahahaha..... en lisant cette recommandation, le seul truc que j'attendais c'est l'adresse mail de l'agence de tourisme qui publie ce faux temoignage...

Et donc un rappel utile, une agence qui n'hesite pas à utiliser ce genre de méthode est A EVITER ABSOLUMENT. Il apparait en effet un peu hasardeux de confier sa sécurité à des gens fondamentalement malhonnetes...

Paramètres des cookies