Se déplacer à l'île Rodrigues.

Portrait d'anonyme
Patrice Ferry
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 2 années 5 mois
  • Réponse(s) : 0

Si l'on me demandait quel est le meilleur moyen de visiter l'Ile Rodrigues, savez-vous ce que je répondrais ?
je répondrais que c'est le stop !
Et je vous en donne les raisons :

L'île Rodrigues est vraiment une île à part. Pas seulement à cause de son isolement dans l'Océan Indien, mais en raison de son atmosphère calme, paisible, et hors du temps.

Petit conféti de l'Afrique, cette île singulière est considéré comme la Cendrillon des Mascareignes.
A visiter avec son temps !

Qu’il fait bon marcher sur les routes rodriguaises ! Pour visiter cette petite île d’origine mauricienne vous pourriez prendre le bus, commander un taxi, ou louer une voiture. Mais croyez-moi, le mieux est encore de marcher le long des routes et des chemins en levant son pouce de temps en temps sans plus vous soucier du temps qui passe.

Au milieu de cette campagne qui a tantôt des airs de savane australienne avec ses eucalyptus, tantôt des airs de brousse africaine avec ses acacias, vous prendrez toute la mesure de cette île hors du temps. Plus rien ne bouge autour de vous. Il n’y a plus de bruit, plus de circulation intense malgré le ruban d’asphalte que vous suivez. Le temps semble ne pas avoir d’emprise sur l’île, ni même sur les habitantsqui sont restés simples et gentils.

Vous pourrez vous en rendre compte en croisant un rodriguais s’en retournant lentement de la mer, une grappe de poissons à la main. Quand il sera à votre hauteur, il vous fera de grands signes comme s’il vous connaissez depuis toujours.

A l'île Rodrigues, la vie est simple et sans artifice. Rien ne presse, rien n’est grave. Ne cherchez pas la traduction du mot stress dans la langue rodriguaise, elle n’existe pas. Du coup un doux sentiment de liberté souffle sur vous comme la brise légère qui vous ventile et court sur ces verts pâturages où paissent quelques zébus.

Marcher sur ces routes tranquilles  submerge de joie comme le lagon inonde le paysage de sa beauté lumineuse.

En faisant du stop vous irez à la rencontre des autochtones dont la gentillesse n'a d'égal que leur sincérité.

A pied sur les routes rodriguaises vous redécouvrirez la nature comme vous redécouvrirez la nature de l’homme. C'elle qui, à l'abri de notre système corrompu, est restée intact.
A pied sur les routes rodriguaises, vous redécouvrirez le monde.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

http://www.patriceferry.com/

Paramètres des cookies