1. Accueil
  2. Forums
  3. Destinations
  4. Europe
  5. France
  6. mes impressions de 9 jours en Corse en août 2011

mes impressions de 9 jours en Corse en août 2011

  • Le mer 07 sep 2011 à 16:41
  • 1
  • France
Portrait d'anonyme
supermumu
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 8 années 3 semaines
  • Réponse(s) : 0

Bonjour,

Je suis partie du 16 au 25 août en Corse pour la 1ère fois. Je me suis régalée et vous fait partager mes impressions et info sur les prestataires rencontrés en chemin, hébergement surtout en camping car l'hôtel est très cher à cette période.

Voyez les détails de mes commentaires envoyé au guide Lonely Planet ici:

Tout d'abord, de façon générale :
Il faut signaler que les campings ne prennent pas de réservations pour 1 ou 2 nuits, mais on a trouvé des places partout sauf au camping des Mimosas en appelant dans la journée.
De plus, je suis partie avec une entorse et cela m’a fait tester les urgences à Bonifacio, Sartène et Ajaccio. A Bonifacio et Sartène même scénario : il n’y a qu’un urgentiste qui était parti retrouver les pompiers en urgence et il fallait donc prévoir des heures d’attente. Nous avons donc roulé jusqu’à Ajaccio où au contraire cela a pris une heure pour voir un médecin, faire des radios et avoir un diagnostic avec ordonnance. Moralité : il vaut mieux éviter de tomber malade en Corse ou alors aller à la capitale pour être rapidement et correctement soigné.
Sur les prestations :
16/17 août : Ajaccio : accueil téléphonique très froid du camping des Mimosas à Ajaccio qui m'a dit être complet sêchement.
Par contre, accueil très chaleureux au camping U Prunelli*** (à 15 mn du centre d'Ajaccio en voiture, direction Bonifacio, Tél : 04 95 25 19 23, voir leur site web) qui comporte plusieurs piscines, un bar restaurant, une épicerie, des emplacements bien ombragés, des sanitaires très bien entretenus. Il est un peu cher mais très agréable malgré de nombreux moustiques.
18/19 août : en route vers Zonza et les aiguilles de Bavella (site merveilleux comme vous l’indiquez) via Propriano et Sartène. Pour les campings, le camping municipal est effectivement peu cher et ombragé mais trop loin du centre du village où l’on ne peut pas aller à pied. Du coup, nous avons dormi au camping Bavella Vista** qui propose des emplacements en terrasse sous les pins à quelques centaines de mètres du centre avec un accueil très sympathique, des sanitaires corrects, une rivière en contrebas pour se baigner, le boulanger qui passe tous les matins et pas de moustiques ! Pas cher : 16 euros la nuit pour 2 adultes, 1 tente et 1 voiture.
19/20 août : en route vers Bonifacio via Solenzara et Porto Vecchio. Sur la route qui descend vers la côte, il ya des sites pour le canyoning, mais aussi des lieux de baignades dans un rivière cristalline qui coule sur des rochers de granit blanc, c’est magnifique et on peut trouver des coins pour être seuls même en plein mois d’août. C’est au niveau de « Punto Grosso ».
On ne s’est pas arrêté à Porto Vecchio car il y avait trop de monde.
A Bonifacio, nous pensions passer une nuit à l’hôtel pour changer, mais il n’y avait pas d’hôtel à moins de 55 euros par personne. Nous sommes donc allés au camping des îles***, qui est très équipé (piscine, épicerie, bar restaurant, jeux pour enfants , chalets, mobil homes etc… Mais trop grand pour les amateurs de petites structures pittoresques comme nous.
21/22 août : en route vers Porto via Sartène. C’était la journée marathon des hôpitaux dont j’ai parlé au début (le 21/08), mais nous avons fait une pause déjeuner au « café des Amis » à Sartène qui est très bien (Tél : 04 95 77 12 45). C’est un bar à vin, pizzéria, brasserie où j’ai mangé une salade au fromage de chèvre excellente avec des profiteroles faites maison en dessert accompagnés d’une Piétra. Le service était rapide et bienveillant. On s’en est tiré pour environ 30 euros à 2 et on a très bien mangé sur la terrasse qui donne sur la place centrale du marché.
A Porto, nous avons vu le coucher de soleil, ainsi qu’à Piana, les 2 valent le détour. Nous avons visité l’aquarium de Porto qui m’a bien intéressé, moi qui suis plongeuse, ça a un peu compensé le fait de ne pas pouvoir plonger à cause de mon entorse. Comme vous le signalez déjà, il est petit mais intéressant par les explications sur les animaux qui y sont données.
Par contre, sur la publicité que j’avais vue il était marqué qu’il y avait des raies, or il n’y en a pas. Nous avons aussi passé 2 nuits au camping Funtana à l’ora*** (Tél : 04 95 26 11 65 – funtanaalora.com) qui se trouve à quelques km de Porto sur la route vers Evisa. Il a une petite piscine, du ping-pong, un bar restaurant qui fait des pizzas à emporter et un torrent pour se baigner à proximité. L’accueil est chaleureux et on fait un tour en voiturette dans le camping pour choisir son emplacement. Tarifs : 9 euros par adulte + 3,5 la tente + 3,5 la voiture + 4 l’électricité.
Nous avons aussi fait une promenade en bateau dans la réserve de Scandola avec la société Nave Va qui est très bien. Nous avons passé environ 3h sur le bateau + 30 mn à la plage de Girolata (qui n’est accessible que de la mer ou en randonnée pédestre). Pendant cet arrêt, j’ai mis masque et tuba et j’ai déjà pu observer quantité d’anémones, de sars, de serran écritures, et autres poissons rien qu’en nageant le long des rochers qui longent la plage. Ça m’a un peu réconfortée par rapport au fait de ne pas pouvoir plonger.
Ensuite, nous avons passé quelques jours chez des amis à San Giulano, mais en route, nous avons voulu aller pique-niquer dans la vallée de Travo. Nous avons bien trouvé le village de Chisa et les vasques après le pont à l’entrée du village. Mais impossible de trouver les autres vasques avec le grand pin sur la gauche. Bref, du coup, il y avait beaucoup de monde au seul endroit que nous avons trouvé. Petite déception.
24/25 août : départ depuis Bastia. Nous avions réservé 1 chambre à l’hôtel Athéna et un dîner au restaurant A casarella. Les 2 sont de bons prestataires.
L’accueil pour l’hôtel a été très efficace et sympathique. Le restaurant est bon, l’emplacement agréable comme vous le dites. J’ai goûté le « casgiate » (soufflet de fromage de chèvre) en entrée qui était très bon, mais le crumble de poulet au chèvre était trop sec (on leur a dit). L’espadon à la menthe et à l’aubergine ainsi que les langoustines à la népita étaient délicieux. Et je confirme que le crémeux à la châtaigne glacé est un pur délice. Seul bémol, il y avait une fuite aux toilettes, et on avait les pieds dans l’eau quand on y est allé.

Voilà pour mes réactions par rapport à ce voyage. J’ai beaucoup aimé la Corse et j’y reviendrai certainement, ne serait-ce que pour y plonger enfin !!

Bons voyages à tous!
Muriel

Portrait d'anonyme
ibina35
  • Hors ligne
  • La Chapelle Chaussee , France
  • Membre depuis :
  • 2 années 10 mois
  • Réponse(s) : 1

Le dim 02 oct 2016 à 17:09

Merci pour votre expérience et de la partager c une mine d'infos qui nous servirons l'été prochain....merci

Paramètres des cookies