Un cargo ne ravitaille l’île reculée de Pitcairn que quatre fois par an