Un wagon couvert de graffitis, à l’un des nombreux arrêts de la ligne Belgrade-Bar