Le Marais poitevin

Issu d’un fabuleux mariage de la terre et de l’eau, le Marais poitevin est la deuxième plus grande zone humide de France après la Camargue. Aux confins de trois départements (Vendée, Deux-Sèvres et Charente-Maritime), il forme un univers méconnu, atypique et complexe, avec trois physionomies distinctes : le Marais mouillé, le plus touristique, qui ressemble à une Amazonie en miniature, avec un réseau dense de canaux ; le Marais desséché, aux vastes étendues vouées à l’agriculture ; et le Marais maritime, sur le littoral. Les meilleures manières de s’imprégner de ce monde à part sont la barque, en suivant les méandres vert-émeraude du Marais mouillé, et le vélo, le long des chemins de halage ou des prés bordés de peupliers ou de saules. Partout, le Marais poitevin abrite quantité de trésors naturels, que l’on peut facilement approcher grâce à des espaces aménagés. La culture et l’histoire imprègnent également très fortement ce territoire, en partie forgé par la main de l’homme. Les visiteurs sont unanimes : le Marais poitevin est incroyablement attachant.

À ne pas manquer

  1. Balades en barque Activité phare dans le marais, la balade en barque est un must pour qui veut entrer dans l’intimité de cet univers amphibie. Deux formules sont proposées aux embarcadères : la location de barque (ou de canoë) sans guide, et la balade commentée par un batelier. Notre conseil : commencez par une balade commentée pour vous familiariser avec l’histoire, l’écosystème et le fonctionnement hydraulique du Marais. En principe, les guides-bateliers ont suivi une formation et feront “vivre” le marais en vous racontant maintes anecdotes lors du circuit, d’une durée variable (nous suggérons deux heures). Avec sa “pigouille” (longue perche), il manœuvre l’embarcation, tel un gondolier, dans le dédale des canaux, des rigoles, des conches et des fossés (voies navigables de la plus large à la plus étroite).
    Ensuite, louez une barque sans guide (les tarifs sont évidemment moins élevés) pour explorer le Marais à votre guise. Un plan avec des suggestions de circuits de durée variable vous sera remis afin que vous ne vous égariez pas dans ce dédale. De préférence, partez en début de matinée ou en fin d’après-midi – la lumière est plus belle et il y a moins de monde sur les canaux.
    L’idéal est de faire plusieurs balades au départ de différents embarcadères, car chaque secteur du Marais a ses mystères, ses paysages caractéristiques et ses petits coins secrets.
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire en Vendée Charente-Maritime

  • Abbaye Saint-Pierre

    édifice religieux

    Site touristique majeur du Marais poitevin, l’abbaye Saint-Pierre (XIe siècle) dresse ses majestueux...

    Lire la suite
  • Église Saint-Nicolas

    édifice religieux

    Au centre du bourg, cette église du XIIe siècle est remarquable par la richesse décorative de son...

    Lire la suite