Pays basque

  1. Accueil
  2. France
  3. Pays basque
  4. Excursions au Pays basque espagnol

Excursions au Pays basque espagnol

La côte basque ne s’arrête pas
à Hendaye, bien au contraire. Elle se poursuit côté espagnol dans la région du Guipúzcoa, où Saint-Sébastien fait figure de perle. Coquette, huppée, festive et culturelle, la belle Basque attire les foules en saison. En chemin, Fontarabie et Pasaia méritent un arrêt, la première pour son cœur de ville médiévale, la seconde pour son atmosphère entre port et fjord. Dans les terres, Oñati doit à son patrimoine architectural d’être surnommée “la petite Tolède”. Quelques kilomètres plus loin, l’étonnant sanctuaire d’Arantzazu veille sur les montagnes alentour en un étonnant mélange de foi et d’art moderne. Avec son musée Guggenheim dessiné par Frank Gehry, Bilbao, capitale de la province de Biscaye, a su s’imposer comme l’autre destination phare du Pays basque espagnol. L’ancienne cité industrielle a réussi là une convaincante reconversion. Enfin, le patrimoine historique de la navarraise Pampelune invite à découvrir la ville, pas seulement pour les fêtes de la Saint-Firmin.

À ne pas manquer

  1. Tournée des bars à pintxos Il existe à Saint-Sébastien beaucoup de bars à pintxos, ces tapas qui font la fierté de toutes les villes espagnoles (voir l’encadré page précédente). Certains, ici, sont passés maîtres dans cet art. Voici nos adresses préférées.
    Bar Casa Valles (%943 452 210 ; www.barvalles.com ; Calle de los Reyes Católicos 10 ; htlj). Pintxos froids ou chauds (ceux à la viande sont la spécialité maison) vous attendent au comptoir de ce bar sympathique où une multitude de jambons sont pendus au plafond.
    La Mejíllonera (%943 428 465 ; Calle del Puerto 15 ; htlj). On vient surtout ici pour les moules, servies sous toutes les formes et pour les patatas bravas, nappées de beaucoup de sauce !
    Bar Astelena (%943 425 245 ; Calle de Iñigo 1 ; htlj). Dans un angle de la Plaza de la Constitución, ce bar moderne prépare des pintxos parmi les meilleurs de la ville. La plupart mêlent saveurs basques et asiatiques. Les bouchées à base de foie gras ont un franc succès.
    Bar Goiz-Argi (%943 425 204 ; Calle de Fermín Calbetón 4 ; htlj). Le pintxo le plus emblématique du lieu est la brochette de gambas, à la plancha, succulente ! Produits frais.
    Bar La Cepa (%943 426 394 ; www.barlacepa.com ; Calle de 31 de Agosto 7 ; htlj). C’est rustique, c’est local, et on y vient avant tout pour le jamón jabugo (jambon fumé du sud de l’Espagne), à déguster devant une énorme tête de taureau (pauvre bête !). Bonne ambiance.
    La Cuchara de San Telmo (%943 420 840 ; www.lacucharadesantelmo.com ; Calle de 31 de Agosto 28 ; hmar-dim). Une adresse qui a sa réputation et qui mitonne des délices miniatures souvent à base de foie gras, mais aussi de bonnes assiettes (raciones) comme le confit de canard aux abricots ou le fromage de chèvre farci aux légumes.
    Sirimiri Atari Akademy (%943 440 314 ; www.sirimirigastroleku.com ; Calle Mayor 18 ; htlj). Une adresse contemporaine et jazzy qui sert des pintxos créatifs et des cocktails préparés d’une main experte.
  2. Museo Guggenheim Bilbao C’est avant tout pour lui que l’on vient à Bilbao. Tête de pont en Europe de la prestigieuse fondation new-yorkaise du même nom, “El Gugg”, comme l’appellent les Bilbaínos, semble plus célèbre pour son architecture audacieuse, signée Frank Gehry, que pour les œuvres qu’il renferme, peu nombreuses à dire vrai ; et ce sont les expositions temporaires qui attirent le plus le public.
    L’édifice, étonnante structure dont les arêtes de titane prennent toutes les teintes possibles selon la course du soleil, est une œuvre à part entière. Fait de formes arrondies et de reliefs qui évoquent tantôt une coque de navire tantôt des ailerons d’animaux marins, le bâtiment de Frank Gehry est hors norme aussi bien par ses volumes que par ses perspectives. Faites-en au moins une fois le tour complet. L’architecte s’est inspiré de l’histoire du site : le musée se dresse en lieu et place d’une ancienne friche industrielle. Le bâtiment reflète à la fois l’histoire sidérurgique de la ville, avec sa coque métallique, et la tradition de pêche de la Biscaye, illustrée par des courbes qui rappellent la forme de créatures marines (notez les tuiles de titane en forme d’écailles).
    Le hall d’entrée, haut de plus de 45 m, s’ouvre sur la galerie 104, dans laquelle sont visibles des œuvres de la collection permanente du musée, Snake et The Matter of Time, de Richard Serra. Ces sculptures sont d’immenses panneaux de métal, courbés et oxydés, entre lesquels le visiteur se promène comme dans un labyrinthe. Toujours au niveau du hall, les galeries 103 et 105 offrent des sélections de la collection Guggenheim, qui peuvent inclure des œuvres de Picasso, Mondrian, Miró, Rothko, Klee ou Kandinsky. D’autres œuvres de la collection permanente sont exposées à l’extérieur du bâtiment.
    Des visites guidées en français sont proposées. Réservez bien à l’avance vos billets sur Internet.
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire aux Pays basque

  • Parque de Doña Casilda de Iturrizar

    jardin public

    Situé juste derrière le musée des Beaux-Arts, ce parc urbain de 85 000 m2 particulièrement...

    Lire la suite
  • Plaza del Castillo

    cœur de ville

    Ce grand quadrilatère piétonnier situé à la frontière des quartiers anciens et des quartiers...

    Lire la suite
  • Église Santa María del Juncal

    art religieux

    Érigée au XVIe siècle, cette église mêle les styles gothique et baroque. Prenez le temps...

    Lire la suite
  • Museo Marítimo Ría de Bilbao

    histoire maritime

    Le Musée maritime de Bilbao retrace l’évolution du rapport unissant la ville à son fleuve et au...

    Lire la suite
  • Monumento al encierro

    sculpture

    Ne manquez pas cette sculpture qui touche le promeneur par son réalisme, voire son hyperréalisme. Elle...

    Lire la suite
  • Museo Oiasso

    archéologie

    Le musée romain Oiasso présente des pièces de monnaie, des poteries et d’autres découvertes...

    Lire la suite
  • Alhóndiga-Azkuna Zentroa

    espace culturelet de loisirs

    Ce grand bâtiment – un ancien cellier municipal construit au début du XXe siècle et abandonné...

    Lire la suite
  • Iglesia de San Saturnino (ou San Cernin)

    patrimoine

    Située à deux pas de l’hôtel de ville, cette église de quartier du XIIIe siècle servait jadis de...

    Lire la suite
  • Ermitage de San Marcial

    panorama

    Pour une vue imprenable sur la baie de Txigundi, montez jusqu’à l’ermitage de San Marcial, édifice...

    Lire la suite
  • Euskal Museoa (Musée basque)

    histoire régionale

    Né en 1921, ce musée présente un panorama historique de la région, de la préhistoire à l’âge...

    Lire la suite
  • Iglesia de San Lorenzo y Capilla de San Fermín

    reliques

    C’est ici que reposent les reliques de saint Firmin, premier évêque de la ville, et dont le...

    Lire la suite
  • Parc écologique Plaiaundi et marais de Txingudi

    observation des oiseaux

    Situé dans l’embouchure de la rivière Bidasoa, ce parc de 24 ha est une oasis naturelle comportant...

    Lire la suite
  • Museo Arqueológico

    histoire ancienne

    Installé en face du précédent, ce très joli musée retrace l’histoire de la Biscaye de la...

    Lire la suite
  • Iglesia de San Nicolás

    patrimoine

    D’origine romane, cette église, rehaussée ultérieurement en style gothique, possède une belle nef....

    Lire la suite
  • Casa Victor Hugo

    musée

    Ce modeste musée rappelle que Pasaia reçut en 1843 la visite de Victor Hugo, séduit par la région....

    Lire la suite
  • Museo de Navarra

    art

    La visite de ce musée de Navarre pourrait résumer à elle seule la riche histoire culturelle et...

    Lire la suite
  • Vieille ville

    balade historique

    Stratégique car située en bordure de l’estuaire de la Bidassoa et de la frontière française,...

    Lire la suite
  • Autour du fjord

    balade à pied

    Suivez la rue principale et poursuivez le long de la rive nord du “fjord” sur un chemin goudronné...

    Lire la suite
  • Cathédrale Santa María

    artgothique

    Élevée à la charnière des XIVe et XVe siècles, cette cathédrale gothique fut le lieu du...

    Lire la suite
  • Marina

    bord de mer

    En bordure de l’estuaire, le quartier de la marina présente une facette plus moderne de la ville...

    Lire la suite
  • Mater Museoa

    bateau musée

    De l’autre côté du “fjord”, ce bateau-musée permet de découvrir le travail et la vie des gens...

    Lire la suite
  • Ayuntamiento

    façade baroque

    L’hôtel de ville est fermement enraciné dans le cœur des habitants car c’est depuis son balcon...

    Lire la suite
  • Sentier du littoral

    randonnée

    Pasaia est un bon point d’entrée pour aborder le sentier Talaia (tour de guet en euskara) qui longe...

    Lire la suite
  • Fortin de San Bartolomé

    fortifications

    Pour mettre en valeur les fortifications de Pampelune, édifiées entre les XVIe et XVIIIe siècles, un...

    Lire la suite
  • Casco Viejo

    vieille ville

    Logé dans une boucle de la ría, ce quartier compact, entièrement piétonnier, où les bars et...

    Lire la suite
  • Ciudadela

    bastion

    La citadelle a été construite en 1571 sous l’impulsion du roi Philippe II afin de protéger la...

    Lire la suite
  • Museo de Bellas Artes

    xiie-xxie siècle

    À 5 minutes à pied du Guggenheim, il est considéré par beaucoup comme supérieur à son célèbre...

    Lire la suite
  • Palacio del Condestable – Museo Sarasate

    palais et musée

    Le musée Sarasate est établi dans le Palacio del Condestable, ancien palais de ville dénué de...

    Lire la suite

Au-delà du centre

  • Eureka! Zientzia Museoa

    musée des sciences

    Dans cet espace dédié à la science, vous pourrez faire découvrir à vos enfants à quoi ressemble le...

    Lire la suite
  • Mont Igueldo

    panorama

    Juste à l’ouest de la ville, ce sommet réserve une vue à couper le souffle sur Saint-Sébastien, la...

    Lire la suite

Casco Viejo

Reconstruite après l’incendie qui la ravagea en 1813, la “vieille ville” a presque des airs d’Italie. Elle s’étend derrière le Mercado de la Bretxa, ancien marché aux bestiaux transformé en centre commercial. Il doit son nom à la brèche que les canonniers anglo-portugais firent dans les murailles de la ville, à son emplacement, lors du siège de 1813. Derrière le marché, quelques centaines de mètres de ruelles donnent accès à l’épicentre du casco viejo, la Plaza de la Constitución. Elle est bordée de bâtiments rectilignes dont les fenêtres sont numérotées : elles servaient de loges à l’époque où la place était utilisée comme arène. Prenez le temps d’admirer l’église San Vicente quelques ruelles plus loin. Toute de pierre blonde, elle est la plus ancienne de la ville. Faites également un tour sur les quais du port de pêche, véritable village dans la ville.

  • Aquarium

    monde sous-marin

    Ce superbe océanorium réputé présente des dizaines d’espèces marines, dont certaines rarement...

    Lire la suite
  • Museo naval

    histoire maritime

    Installé sur le port dans l’ancienne Bourse des commerçants et marins de la ville, il retrace...

    Lire la suite

Mont Urgull

On y accède par un escalier, de part et d’autre du vieux port. Dominant la ville depuis sa position stratégique, le mont Urgull est occupé par un parc municipal escarpé et ponctué par une statue du Sacré Cœur haute de 29 m. Érigée en 1950, elle est bâtie sur le Castillo de la Mota (XIIe siècle), qui témoigne de l’ancienne vocation défensive de la ville.

  • San Telmo Museoa

    beaux-arts, ethnographie

    Au monastère du XVIe siècle, entouré d’un joli cloître, a été ajouté un superbe nouvel...

    Lire la suite
Paramètres des cookies