Les Alpes d’Azur

Entre atmosphère méditerranéenne et relief alpin, cette région, bien que située aux portes de la métropole niçoise, offre un dépaysement total. Nulle part en France le contraste entre le littoral et l’arrière-pays n’apparaît aussi fort et aussi séduisant que dans les Alpes-Maritimes. Autant le littoral est très fréquenté, autant la partie plus montagneuse du département, sillonnée de routes vertigineuses, est peu peuplée, rurale, et encore secrète.
Coiffées par le massif du Mercantour, les Alpes d’Azur s’étendent de la vallée de la Roya, aux portes de l’Italie, jusqu’à la haute vallée du Var, à l’ouest. Les parcourir, c’est découvrir une mosaïque de paysages, entre les forêts de conifères de la Haute Vésubie, les gorges rougeoyantes du Cians ou de Daluis, les plateaux calcaires de la vallée de l’Estéron ou le paysage minéral de l’énigmatique Vallée des Merveilles. Paradis pour les randonneurs et les amateurs de sport de plein air, ce territoire fascine aussi par ses petits villages perchés, qui cachent des chefs-d’œuvre baroques.

À ne pas manquer

  1. Chapelle Notre-Dame-des-Fontaines Surnommée la “chapelle Sixtine des Alpes méridionales”, cette église dédiée à la Vierge Marie a été élevée au XIIe siècle dans le vallon de la Lévenza, à 4 km de La Brigue. Selon la légende locale, lorsque les sources de la Brigue se tarirent, les villageois promirent d’ériger une chapelle à la Vierge si elle rendait l’eau nécessaire à leurs cultures. Ce qui arriva ! Si le sanctuaire Notre-Dame-des-Fontaines ne paye pas de mine à l’extérieur, l’intérieur subjugue : il est entièrement recouvert de fresques peintes à la fin du XVe siècle par deux artistes piémontais, Jean Canavesio (la nef et le mur ouest) et Jean Baleison (le chœur). On y découvre quelque 220 m2 de peintures sur la vie de Marie et l’enfance de Jésus, la Passion du Christ et le Jugement dernier. Ce pur joyau de l’art primitif niçois présente des fresques colorées très expressives, d’une grande modernité, et parfois d’une violence crue reflétant les troubles de l’époque. Attention, le sanctuaire n’est pas éclairé : il est préférable de visiter en journée, par temps clair.
  2. La Vallée des Merveilles À l’extrémité est du parc national du Mercantour, dans un paysage minéral façonné par les glaciers du quaternaire, cette vallée s’étire au pied du mont Bégo. À l’âge du cuivre et au début du bronze (3200-1700 avant notre ère), les paysans et les bergers, menés par des prêtres, se rendaient en pèlerinage sur ce mont sacré culminant à 2 872 m, pour célébrer leurs divinités : “dieu-taureau”, “déesse-terre”, etc. À la pointe du silex, ils ont gravé pendant des milliers d’années des bovidés stylisés, des armes et outils, des figures géométriques, des créatures anthropomorphes, et des signes dont la signification nous échappe encore. Le résultat est impressionnant : près de 40 000 gravures rupestres sur quelque 3 600 dalles rocheuses, formant la collection à ciel ouvert la plus importante du genre en Europe. À ces gravures s’ajoutent des représentations dites “linéaires”, datant de l’époque romaine jusqu’à nos jours : symboles protestants rappelant le passage des Vaudois, signes de sorcellerie ou graffitis plus récents…
    L’accès à cette Vallée des Merveilles, qui occupe environ 600 hectares, est strictement réglementé. Vous pourrez explorer une partie de la vallée par vous-même en suivant les sentiers thématiques officiels, mais vous ne pourrez visiter les zones protégées qu’en compagnie d’un guide agréé ou au cours d’une randonnée encadrée par un professionnel de la montagne. Les visites guidées de la Vallée des Merveilles sont organisées depuis le refuge des Merveilles, qui se trouve à environ 2 heures 30 à pied du lac des Mesches, où on laisse son véhicule. Avec le circuit guidé de découverte des gravures (hmai-oct tlj, nov-avr sur rdv) et le retour, il faut compter 8 heures de marche. Les moins sportifs pourront rejoindre la vallée au cours d’une excursion en 4x4, depuis Tende, Saint-Delmas-de-Tende ou Casterino, grâce à des accompagnateurs agréés par le parc national du Mercantour. Pour mieux comprendre l’histoire de ces pétroglyphes, direction le musée des Merveilles.
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire sur la Côte d'Azur

  • Le Boréon

    hameau

    Ce site magnifique, prisé des randonneurs et des pêcheurs, est situé à 8 km au nord de...

    Lire la suite
  • Fort Saint-Roch

    ouvrage militaire

    À 1 km de Sospel sur la route de Nice, cet ouvrage militaire de la ligne Maginot fut construit dans...

    Lire la suite
  • Parc Alpha – Le temps du loup

    parc animalier

    Ouvert en 2005 dans un but pédagogique et aussi pour réconcilier l’homme avec le loup, naturellement...

    Lire la suite
  • Notre-Dame- de-la-Menour

    chapelle perchée

    Sur la route du col de Turini, sur la commune de Molinet, cette insolite petite chapelle romane, haut...

    Lire la suite
  • Citadelle

    forteresse perchée

    Perchée à 150 m sur un étroit éperon rocheux, dominant le Var et la ville de 150 m, cette...

    Lire la suite
  • Turini-Camp d’Argent

    sports d’hiver

    C’est la plus proche station de sports d’hiver de la Côte d’Azur, sur un versant de la cime de...

    Lire la suite
  • Église Notre-Dame- de-l’Assomption

    gothique et baroque

    Cette ancienne cathédrale fortifiée a été construite de 1604 à 1667 dans un style gothique...

    Lire la suite
  • Collégiale Saint-Martin

    roman

    Au cœur du village, cette collégiale fut édifiée entre 1484 et 1509 dans le style romano-lombard,...

    Lire la suite
  • Musée de la Moto

    machines anciennes

    Un petit musée dans le centre du village, qui présente quelque 80 bécanes anciennes, rassemblées...

    Lire la suite
  • Maison du Patrimoine

    traditions

    Installé dans une belle maison, ce petit musée local conçu par des bénévoles retrace la vie...

    Lire la suite
  • Pont vieux et rive gauche

    ouvrage d’art

    Fier emblème de Sospel, ce solide ouvrage fortifié à deux arches enjambe magnifiquement la Bévéra....

    Lire la suite
  • Galerie de la Chapelle

    néoclassiqueet contemporain

    Élevée au milieu d’un jardin, dédiée à Sainte-Anne, cette insolite chapelle circulaire surmontée...

    Lire la suite
  • Cathédrale Saint-Jean

    baroque

    Dominant, rive droite, la magnifique place Saint-Michel, pavée de galets et bordée de maisons à...

    Lire la suite
  • Musée des Merveilles

    ethnologie [[et]] archéologie

    Ce vaste musée départemental, logé dans un bâtiment à l’architecture audacieuse, constitue...

    Lire la suite
  • Écomusée de Breil

    histoire du transport

    Dans un ancien dépôt de locomotives jouxtant la gare de Breil, à 10 minutes à pied du cœur de...

    Lire la suite
  • Casterino

    hameau perché

    Aux portes du parc national du Mercantour, à 5 km au-dessus du lac des Mesches, ce hameau de la...

    Lire la suite
  • Monastère de Saorge

    ancien couvent

    Sur les hauteurs du village, un magnifique couvent franciscain fondé en 1633 est aujourd’hui...

    Lire la suite
  • Village

    patrimoine

    Artère principale de la cité médiévale, avant l’extension de la ville au XIXe siècle,...

    Lire la suite
  • Madone de Fenestre

    sanctuaire

    La visite à la Madone de Fenestre vaut plus pour le site naturel que l’édifice religieux. Le paysage...

    Lire la suite
Paramètres des cookies