Bretagne nord : Histoire

90 000-10 000 av J.-C.

La présence de l'homme remonte au Paléolithique moyen, il y a 90 000 à 40 000 ans, l'homme de Cro-Magnon succède à ces premiers habitants à l'âge de pierre, vers 25 000 av. J.-C., suivi 16 000 ans plus tard par la civilisation néolithique.

1 500 av J.-C.-Ve siècle

Les Gaulois celtiques arrivent entre 1500 et 500 av. J.-C. Après plusieurs siècles de conflits entre Rome et les Gaulois, Jules César s'empare de la Gaule en 52 av. J.-C. Celle-ci demeure sous le contrôle des Romains jusqu'à l'arrivée des Francs et des Germains au Ve siècle.

VIIIe-IXe siècles

Entre dynasties franques, les luttes de pouvoir se succèdent au Moyen Âge. Charlemagne, qui règne de 768 à 814, met un terme à ces rivalités en étendant les frontières de son royaume et se faisant sacrer empereur d'Occident en l'an 800.

XIVe-XVe siècles

La crise dynastique qui suit la mort du dernier Capétien, Charles IV, ravive l'antagonisme entre la France et l'Angleterre et déclenche la guerre de Cent Ans (1337-1453). Azincourt, 1415 : la France est vaincue et tombe sous la coupe des Anglais. En 1429, Jeanne d'Arc rallie les troupes françaises qui écrasent les Anglais à Orléans. Capturée par les Anglais et accusée d'hérésie, La Pucelle d'Orléans est brûlée à Rouen en 1431. Les Anglais sont boutés hors de France, à l'exception de Calais, en 1453.

XVIe siècle

Les guerres de religion déchirent le pays au XVIe siècle. En 1572, 3 000 protestants huguenots sont massacrés à Paris le jour de la Saint-Barthélemy. Le cardinal de Richelieu instaure la monarchie absolue et étend le pouvoir de la France en Europe.

XVII-XVIIIe siècles

Louis XIV accède au trône à l'âge de cinq ans, en 1643. Durant son long règne (72 ans), le Roi soleil pourchasse la minorité protestante, mate l'aristocratie rebelle et crée le premier état centralisé français. Au XVIIIe siècle, le fossé se creuse entre l'Ancien Régime et les aspirations économiques et sociales du pays. L'esprit des Lumières affaiblit encore l'ordre établi. La guerre de Sept Ans (1756-1763) vide les caisses de la monarchie. Celle de l'Indépendance américaine (1776-1783) donne des munitions aux ennemis de l'absolutisme en France.

1789-1794

Paysans, citadins pauvres, bourgeois, nobles, réformistes et réactionnaires, tous ont leurs raisons d'en vouloir au roi Louis XVI et à la reine Marie-Antoinette. Le 14 juillet 1789, les Parisiens s'emparent de la prison de la Bastille, symbole du despotisme de l'Ancien Régime. Les modérés tiennent les rênes de la Révolution. Puis les Jacobins, sous la conduite de Robespierre, Danton et Marat, s'en emparent et instaurent la Ire République en 1792. éclate alors la Terreur (1793-1794), régime de dictature, de persécutions religieuses et d'exécutions en masse. La Révolution y met fin en dévorant ses propres enfants : la tête de Robespierre et celle de Danton roulent sous la guillotine.

1799-1821

Fort de ses victoires en Italie et en égypte, le général corse Napoléon Bonaparte s'empare du pouvoir en 1799. Premier consul, puis empereur, Napoléon se lance à la conquête de l'Europe. La défaite de Waterloo, en 1814, met fin à sa sanglante épopée. Vainqueurs, les Anglais exilent l'empereur sur l'île de Sainte-Hélène, où il meurt en 1821.

1870-1906

La IIIe République ancre la France dans la tradition républicaine en 1870. L'affaire Dreyfus déchire le pays : l'officier israélite Alfred Dreyfus, victime d'un coup monté, est accusé en 1894 d'avoir trahi la France au profit de l'Allemagne, et emprisonné. Malgré l'opposition des milieux catholiques et militaires, la preuve de son innocence finit par triompher. Dreyfus est réhabilité en 1906.

1914-1946

Plus d'un million de soldats français trouvent la mort pendant la Première Guerre mondiale. En 1940, la France capitule devant l'Allemagne et le régime de Vichy s'installe dans la zone non occupée. Le sous-secrétaire d'État Charles de Gaulle forme un gouvernement en exil à Londres et coordonne la résistance contre les nazis. Les Alliés libèrent la France en 1944. Deux ans plus tard, le général de Gaulle démissionne du gouvernement provisoire.

1958-1962

De Gaulle revient au pouvoir en 1958 et instaure la Ve République. La plupart des colonies et protectorats d'Afrique accèdent à l'indépendance. De Gaulle négocie la fin de la guerre d'Algérie en 1962.

1968

En mai 1968, les étudiants descendent dans la rue. Une grève générale des syndicats paralyse le pays. Le oui l'emporte au référendum sur la décentralisation un an plus tard. De Gaulle se retire.

1981-1997

Le socialiste François Mitterrand préside la République pendant deux septennats (1981-1995). Il doit cohabiter avec l'opposition de droite et un Premier ministre lui aussi de droite, Jacques Chirac. En 1995, ce dernier est élu président. Deux ans plus tard, il est contraint, à son tour, à l'issue d'élections législatives anticipées, de cohabiter avec la gauche. Le socialiste Lionel Jospin devient son Premier ministre.

2002

L'année 2002 restera marquée par la surprise de la qualification au second tour de l'élection présidentielle de Jean-Marie Le Pen (Front-National) et de l'élimination, dès le premier tour, de Lionel Jospin. Cet événement a suscité une mobilisation civique et a permis à Jacques Chirac d'être réélu avec 82,2% des suffrages exprimés.

2005

En mai 2005, les français disent non au référendum sur la Constitution européenne. Suit le non néerlandais qui enterre définitivement le projet.

2006

En 2006, l'annonce du projet de contrat première embauche (CPE), nouveau contrat de travail pour les jeunes de moins de 26 ans, provoque de nombreuses manifestations. Le Premier ministre, Dominique de Villepin, finit par annoncer le retrait de la proposition de loi.

2007

La campagne électorale pour les présidentielles de 2007 est marquée par le débat autour du rôle des médias dans la vie politique française. Nicolas Sarkozy est élu Président de la République le 6 mai, avec 53% des voix. La composition du nouveau gouvernement de François Fillon surprend car elle témoigne d'une volonté d'ouverture vers les hommes politiques de tous bords. Le début de la présidence de Nicolas Sarkozy est marqué par la polémique née de son discours à Dakar, de l'accueil fait au colonel Khaddafi et ensuite de la grande place accordée à sa vie privée par les médias.

2008

La polémique se poursuit en 2008 et se traduit par une baisse significative de l'opinion en faveur du Président dans les sondages. De nombreuses manifestations ont lieu ; tout d'abord, de la part des lycéens et des professeurs qui protestent contre les suppressions de poste, des fonctionnaires ensuite contre la 41e année de cotisation et enfin des pêcheurs qui ne peuvent plus travailler face à l'augmentation exponentielle du prix du gazole. Comme à Londres, le passage de la Flamme Olympique dans la capitale française a suscité de nombreux incidents et de vives protestations.

2009

Après la crise des subprimes aux États-Unis en 2007 qui a déclenché un choc financier mondial, et notamment un krach boursier en 2008, la France entre à son tour en récession. Malgré différents plans de relance, la crise économique se poursuit jusqu'en 2011, et menace à l'instar de la Grèce, du Portugal, de l'Italie et de l'Espagne de se transformer en crise de la dette. L'Europe toute entière est dans la tourmente. Les sommets se multiplient pour tenter d'encadrer davantage les marchés et empêcher l'économie mondiale de s'emballer, en entraînant la chute des pays surendettés.

2011

En septembre, le Sénat passe à gauche pour la première fois sous la Ve République. Le G20, dont la France assure la présidence en 2011, s'est tenu à Cannes en novembre. Les élections présidentielles de 2012 laissent présager, dans un contexte de crise, une percée du Front National, représenté par Marine Le Pen. Nicolas Sarkozy affrontera en outre François Hollande (Parti socialiste), Jean-Luc Mélanchon (Front de Gauche), Eva Joly (EELV, les verts), François Bayrou (Modem, le centre), ainsi que d'autres candidats indépendants.

2012

François Hollande est élu président de la République. Après les élections législatives, il obtient aussi la majorité à l'Assemblée nationale et veut mener une politique de renouveau.

Mis à jour le : 11 novembre 2012

Articles récents

Paramètres des cookies