Russie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Russie
  4. Environnement

Russie : Environnement

Géographie

Malgré la désintégration de son Empire, la Russie reste le plus vaste pays du monde. À l'ouest, son territoire est bordé par l'Estonie, la Lettonie, la Biélorussie, l'Ukraine et la Turquie, et s'étend jusqu'à l'océan Pacifique quelque 6 000 km plus loin. Au sud, il est délimité par le Kazakhstan, la Mongolie et la Chine. Le paysage essentiellement plat est ponctué par la chaîne de l'Oural, qui ne dépasse pas 1 900 m, et les chaînes plus élevées de l'extrême est. Les trois grands fleuves à l'ouest de l'Oural – le Dniepr, le Don et la Volga – prennent leur source à moins de 400 km de Moscou et descendent vers le sud avant de se jeter dans la mer Noire et la mer Caspienne. La Sibérie, à l'extrême est de la Russie, est un pays de toundra, de steppes et de montagnes, souvent synonyme d'exil.

Faune et flore

Du fait même de sa taille, la Russie rassemble plusieurs types de milieux naturels. Les forêts de pins et d'épicéas du Nord abritent des rennes, des loups et des ours bruns. Les forêts mixtes de feuillus et de conifères sont les lieux de prédilection des daims, des lynxs et des tigres de Sibérie (dont certains se sont aventurés à une époque jusque dans les faubourgs de Vladivostok). Des léopards des neiges, des guépards, des porcs-épics, des gazelles, des chèvres sauvages et des chamois évoluent dans les déserts d'Asie centrale, la pollution et les chasseurs de fourrure menaçant toutefois l'existence de nombreuses espèces. Il existe plus de 140 réserves naturelles d'État, dont plusieurs bénéficient de programmes de reproduction qui ont permis d'assurer la survie de certaines espèces animales, notamment du bison d'Europe.

Mis à jour le : 16 mai 2013

Articles récents

Paramètres des cookies