Îles grecques et Athènes : Fêtes et festivals

Agenda des îles grecques

 

Janvier

Durant les mois d’hiver, pendant que les îles hibernent, Athènes est le théâtre de plusieurs fêtes. La chaleur de l’hospitalité grecque remplace alors celle du soleil.

Saint-Basile (Agios Vasilios)

Le 1er janvier, jour de la Saint-Basile, est l’objet d’une cérémonie dans les églises, suivie de cadeaux, de chants, de danses et d’un repas de fête. On coupe la vasilopita (le gâteau du Nouvel An, au glaçage doré) : selon la tradition, qui trouve une pièce dans sa part connaîtra la prospérité toute l’année.

Épiphanie (bénédiction des eaux)

Le jour du baptême du Christ par saint Jean-Baptiste est célébré dans toute la Grèce le 6 janvier. Mers, lacs et cours d’eau sont bénis. La plus grande cérémonie a lieu au Pirée.

Février

Certes, février n’est pas le mois idéal pour aller en Grèce, excepté si vous souhaitez participer au carnaval.

Carnaval

La saison des carnavals débute 3 semaines avant le carême, de mi-janvier à fin février ou début mars. Plusieurs événements conduisent à un week-end festif. Parades costumées, chars colorés, repas de fête et danses, les traditions changent d’une région à l’autre, mais la folie reste la même. Le carnaval le plus fou serait celui de Skyros, sur l’Eubée.

Lundi pur

Pour ce “lundi pur” (Kathara Deftera), ainsi nommé parce qu’on nettoie la maison avant le carême, les Grecs vont à la montagne pour pique-niquer et lancer des cerfs-volants.

Mars

Les îles dorment encore mais le climat se réchauffe, faisant du calme mois de mars une période propice à la découverte. Vous pourrez assister à plusieurs fêtes religieuses, propres à chaque village
ou chaque île.

Jour de l’indépendance

Le 25 mars, les Grecs célèbrent avec des parades et des danses l’anniversaire de la rébellion qui a marqué le début de la guerre d’indépendance. En 1821, les insurgés avaient hissé l’étendard national au monastère d’Agia Lavra, dans le Péloponnèse.

Avril

Pâques est le jour le plus important de l’année en Grèce. C’est le moment où le pays – particulièrement les îles – sort de sa torpeur hivernale. Le week-end de Pâques est chargé : réservez votre séjour bien à l’avance.

Pâques

La communauté grecque orthodoxe célèbre dans la joie la résurrection du Christ. Des processions aux chandelles se déroulent le Vendredi saint ; celle du mont Lycabette à Athènes est la plus impressionnante. À la fin du carême, commencé 40 jours avant Pâques, on brise des œufs peints en rouge, on fait claquer des pétards, on mange et on danse. Le monastère Saint-Jean à Patmos (Dodécanèse) est intéressant à cette occasion.

Saint-Georges (Agios Georgios)

La fête dédiée à saint Georges, patron du pays et des bergers, tombe le 23 avril ou le premier mardi qui suit Pâques.
On le célèbre en dansant et en s’attablant pour un bon repas.

Mai

Pour les amateurs de randonnées, mai est un bon mois pour visiter la Grèce. Les températures sont douces et les fleurs sauvages égaient les paysages de leurs couleurs. Les légumes et autres produits locaux inondent aussi les étals.

1er-Mai et fête du Travail

Les Grecs se mettent au vert et pique-niquent. Ils fabriquent des couronnes avec des fleurs sauvages pour décorer les maisons. Cette date coïncide avec la fête du Travail qui se traduit désormais, en ces temps difficiles pour les travailleurs grecs, par des défilés et des manifestations de rue.

Juin

Pour les amoureux des festivals qui recherchent des représentations plus contemporaines que traditionnelles, le mois de juin fait bouger le continent. Les meilleurs artistes internationaux et nationaux y donnent des spectacles de danse, des représentations théâtrales et des concerts.

Semaine de la marine

Célébrant leur longue histoire avec la mer, les villages de pêcheurs et les ports du pays mettent en scène des reconstitutions historiques et organisent des fêtes début juin.

Saint-Jean-Baptiste

Le pays crépite sous les flammes le 24 juin, lorsque les couronnes confectionnées le 1er mai sont mises à feu.

Rockwave Festival

Fin juin, dans un immense parc forestier à la lisière d’Athènes, ce festival réunit des artistes internationaux de premier plan. Pour en savoir plus : www.rockwavefestival.gr.

Festival hellénique

S’étalant de juin à août, c’est le plus important festival de l’été. Concerts, spectacles de danse et de théâtre sont donnés à l’Odéon d’Hérode Atticus, à Athènes. Billetterie en ligne : www.greekfestival.gr.

Fête de Miaoulia

Aux environs du 3e weekend de juin, Hydra s’anime pour célébrer l’amiral Miaoulis et la contribution hydriote à la guerre d’Indépendance. Au programme : spectaculaire incendie de bateau, feu d’artifice, course nautique et danses traditionnelles.

Juillet

Le mercure grimpe et on court à la plage ; la vie nocturne d’Athènes, avec ses cinémas en plein air et ses clubs balnéaires, continue d’attirer les foules. Si vous êtes en bord de mer, goûtez à la pêche du jour.

Festival du vin et de la culture

Cette fête se tient en juillet-août dans le village côtier de Karystos, sur l’Eubée. Au programme : théâtre, concerts, danses, expositions et dégustations des vins de la région.

Août

Dans la torpeur d’août, on songe surtout à se prélasser. Si vous souhaitez voyager à la mi-août, pensez à réserver tôt pour éviter la cohue créée par les vacances grecques.

Nuit de la pleine lune

Pour la nuit de la pleine lune du mois d’août, l’entrée aux monuments d’Athènes est gratuite et des spectacles au clair de lune sont proposés. Magique ! Cet événément se tient aussi dans d’autres villes et sites.

Assomption (Dormition de la Vierge)

Le 15 août se fête en famille. Des milliers de personnes se rendent en pèlerinage sur l’île de Tinos (Cyclades), pour son icône miraculeuse de Panagia Evangelistria (la Vierge Marie).

Septembre

Le soleil est toujours haut mais perd de son mordant, surtout sur les îles. Les touristes se raréfient et la fréquence de certains ferrys réduit après la première quinzaine. Figues et raisins abondent.

Gennisis Tis Panagias

L’anniversaire de la Vierge Marie, célébré le 8 septembre, est l’occasion de messes et de grands repas.

Octobre

La plupart des îles retrouvent un peu de calme, mais le soleil persiste.

Jour du “Ohi” (jour du “Non”)

Lorsque Mussolini demanda de laisser le passage à ses troupes le 28 octobre 1940, le Premier ministre Ioannis Metaxas répondit par un simple “non” (ohi en grec). Cette date est désormais une importante fête nationale avec commémorations, parades, festins et danses.

Novembre

Avec l’automne, les températures chutent. La cueillette des olives bat son plein et la production de feta reprend – on peut goûter du fromage extra-frais.

Décembre

Si les îles somnolent, Athènes et Thessalonique débordent encore d’activité. L’air et la mer sont froids, mais la raréfaction des touristes permet de rencontrer davantage les habitants.

Noël

Autrefois, Noël marquait la fin d’un jeûne de 40 jours avec des gâteaux au miel et un porc rôti. Aujourd’hui, on voit plutôt des sapins de Noël, des bateaux de pêche décorés de guirlandes lumineuses et des chorales d’enfants. Les familles se rassemblent autour d’un repas le 25 décembre.

Jours fériés

1er janvier Nouvel An
6 janvier Épiphanie
25 mars Fête nationale
Dimanche de Pâques Pâques orthodoxe
1er mai Fête du travail
15 août Assomption
28 octobre Jour de la commémoration du Non
25 décembre Noël
26 décembre Saint-Étienne

 
 

Mis à jour le : 28 mai 2018

Articles récents

Paramètres des cookies