Les îles Shetland

Perdues dans la mer du Nord, et suffisamment proches de la Norvège – géographiquement et historiquement – pour faire de la nation un concept ambigu, les îles Shetland constituent le point le plus septentrional du Royaume-Uni. L’inflexion scandinave de l’accent local et les rues baptisées d’après King Haakon ou saint Olaf témoignent du contrôle qu’exerça la Norvège sur ces îles jusqu’en 1469, date à laquelle elles furent vendues à l’Écosse pour payer la dot de Marguerite de Danemark. Pourtant, cet archipel d’îles vertes et brunes surgissant dans les eaux glacées de la mer du Nord respire l’Écosse. On y retrouve de profondes vallées et de hautes collines flanquant des lochs d’un bleu scintillant, et, bien sûr, d’inévitables moutons sur les routes. L’avifaune est l’une des curiosités des Shetlands et, même si vous n’avez pas l’âme d’un ornithologue, vous regretterez de ne pas avoir emporté de jumelles.

À ne pas manquer

  1. L’atmosphère viking du festival d’Up Helly Aa
  2. Les mignons macareux et dangereux grands labbes d’Hermaness, imprenable poste d’observation des oiseaux
  3. Un grand bol d’air frais au cœur des beaux paysages solitaires de Foula
  4. Le fascinant Shetland Museum, qui retrace 5 000 ans d’histoire de l’archipel
  5. Le ballet des nuages au-dessus des imposantes falaises d’Eshaness
  6. Une initiation à l’archéologie sur les sites de Jarlshof et d’Old Scatness
  7. Une nuit originale dans un böd sans prétention ou dans le romantique cottage d’un phare
  8. Une excursion en kayak de mer dans les innombrables baies et îles retirées des Shetlands

 

Mis à jour le : 27 novembre 2014