Potsdamer Platz

Malgré son nom, la Potsdamer Platz n’est pas seulement une place : c’est aussi le quartier le plus récent de Berlin, qui a vu le jour dans les années 1990 sur un espace que le mur de Berlin scindait en deux. C’est une vitrine du renouveau urbain orchestré par les plus grands architectes. À deux pas de là, découvrez le Kulturforum, un ensemble de prestigieux musées et salles de concert – dont la réputée Philharmonie.
David Clapp/Getty Images ©

L’essentiel en un jour

MDémarrez la journée en filant jusqu’au sommet du Panoramapunkt qui offre une vue panoramique sur les monuments de Berlin. Familiarisez-vous avec la configuration des lieux tout en buvant un café. Cheminez ensuite vers la Pinacothèque pour votre rendez-vous avec Rembrandt et ses pairs. Une fois votre capacité d’attention épuisée, retournez à la Potsdamer Platz et joignez-vous à l’armée des cols blancs pour un déjeuner au Qiu.
RIl est temps d’aller regarder de plus près l’architecture futuriste du Sony Center avant de consacrer votre après-midi à comprendre les périodes les plus sombres de l’histoire allemande, en visitant la Topographie de la terreur consacrée à la période nazie, puis Checkpoint Charlie, haut lieu de la guerre froide. Après cela, vous devriez avoir envie de vous détendre devant un verre, alors dirigez-vous vers le Solar dont vous apprécierez aussi la vue.
NDînez de bonne heure au Vapiano avant d’assister à un concert à la Philharmoniede Berlin, ou succombez à la cuisine étoilée Michelin du RestaurantTim Raue.

À ne pas manquer

L’Amour victorieux (1602-1603)

Salle XIV

Comme il semble effronté, ce garçon qui regarde les visiteurs ! Ne portant rien d’autre qu’un sourire malicieux, une paire d’ailes noires et une poignée de flèches, ce Cupidon-là ne plaisante pas. Dans ce célèbre tableau, le Caravage montre son talent à représenter les objets avec un réalisme presque photographique, qu’il atteint par une utilisation théâtrale et ingénieuse du clair-obscur.

Les Proverbes flamands (1559)

Salle 7

Par ce tableau plein d’esprit, quoique moralisateur, le peintre de la Renaissance flamande Pieter Bruegel l’Ancien a voulu illustrer plus de 100 proverbes et expressions dans une seule scène de village en bord de mer. Alors que certains soulignent l’absurdité du comportement de l’homme, d’autres révèlent son imprudence et son immoralité. Certaines locutions sont toujours usitées aujourd’hui, comme “nager à contre-courant” et “être armé jusqu’aux dents”.

Portrait de Hieronymus Holzschuher (1526)

Salle 2

Hieronymus Holzschuher était un noble de Nuremberg, engagé dans la vie de la cité et ardent partisan de la Réforme. Il était également l’ami d’un des plus grands peintres de la Renaissance allemande, Albrecht Dürer. Dans ce portrait, l’artiste représente les traits de Holzschuher, alors âgé de 57 ans, avec une extrême précision, jusqu’aux rides et aux cheveux clairsemés.

La Dame au collier de perles (1662-1664)

Salle 18

Il ne s’agit pas de La Jeune Fille à la perle qui a fait l’objet d’un livre et d’un film à succès, mais d’un autre tableau célèbre de Vermeer : on y voit une jeune femme qui se regarde dans un miroir en mettant un collier de perles autour du cou. Vermeer, et sa précision quasi naturaliste, hypnotise les visiteurs en capturant admirablement ce moment intime par de légers coups de pinceau caractéristiques de son style.

La Fontaine de Jouvence (1546)

Salle III

Ce poignant tableau de Lucas Cranach l’Ancien illustre le désir de jeunesse éternelle de l’humanité. Des vieillardes entrent dans un bassin empli d’eau et en ressortent transformées en superbes jeunes filles. Cette transition se reflète également dans le paysage : désolé et escarpé sur la gauche, luxuriant et fertile sur la droite.

Malle Babbe (1633)

Salle 13

Frans Hals capture ingénieusement le caractère et la vitalité de son sujet, “Barbara la folle”, par des coups de pinceau détachés. Hals rencontra cette femme au rire presque démoniaque dans l’hospice pour malades mentaux où son fils Pieter était placé. La cruche en étain et le hibou symbolisent le penchant de Babbe pour la boisson.

Léda et le Cygne (1532)

Salle XVI

À en juger par l’expression de béatitude sur son visage, Léda passe un moment agréable avec ce cygne qui, selon la mythologie grecque, n’est autre que Zeus. La charge érotique de ce tableau, réalisé par l’artiste de la Renaissance italienne le Corrège, mit Louis d’Orléans dans une telle colère qu’il découpa la tête de Léda avec un couteau. Il fut plus tard restauré.

Portrait d’une jeune femme (1470)

Salle 4

Berlin aussi possède sa Joconde : elle n’est certes pas aussi célèbre que l’originale mais n’en demeure pas moins fascinante. Quelle est cette femme aux yeux en amande et à la peau de porcelaine qui nous regarde droit dans les yeux ? Petrus Christus n’a pas livré le secret de son seul portrait de femme.

Vierge à l’Enfant avec des anges chantant (1477)

Salle XVIII

Ce tableau circulaire (un format appelé tondo) de l’artiste de la Renaissance Sandro Botticelli est une composition symétrique représentant Marie au centre entourée de chaque côté par quatre anges dépourvus d’ailes. C’est un moment intime qui montre la Vierge étreignant tendrement son enfant – et peut-être même sur le point de lui donner le sein. Les lys blancs symbolisent sa pureté.

Le Prédicateur mennonite Cornelis Claesz Anslo (1641)

Salle X

Chef-d’œuvre de la superbe collection de Rembrandt détenue par la Pinacothèque, cette grande toile montre le marchand de tissu et prédicateur mennonite Anslo en conversation avec sa femme. L’énorme bible ouverte et la main en mouvement d’Anslo, sortant du centre du tableau avec un effet de relief, sont censées souligner la force de ses convictions religieuses.

Portrait de John Wilkinson (1775)

Salle 20

On voit rarement les œuvres de Thomas Gainsborough en dehors du Royaume-Uni, et c’est ce qui rend ce portrait de l’industriel britannique John Wilkinson si intéressant. Surnommé “Iron Mad Wilkinson” pour avoir été le premier à fabriquer et utiliser la fonte, il est ici représenté – de façon quelque peu ironique – dans la nature, se fondant presque dans le décor.

Il Campo di Rialto (1758-1763)

Salle XII

Giovanni Antonio Canal, alias Canaletto, étudia la peinture dans l’atelier de son père, décorateur de théâtre. Ici, il représente le Campo di Rialto, la place bordée d’arcades du principal marché de Venise, sa ville natale, avec une précision et une perspective stupéfiantes. Observez les ateliers d’orfèvrerie sur la gauche, les marchands coiffés de perruques au centre et les échoppes vendant tableaux et meubles sur la droite.

À voir à faire à Berlin

Potsdamer Platz

  • Mémorial de la Résistance allemande

    musée

    Cette importante exposition sur la Résistance allemande au régime nazi occupe le lieu où des...

    Lire la suite
  • Musée du Mur

    musée

    Véritable aimant à touristes, ce musée privé, ouvert depuis 1961, dresse une chronique intéressante...

    Lire la suite
  • Martin-Gropius-Bau

    galerie

    Avec ses mosaïques, ses bas-reliefs en terre cuite et son hall spacieux, cette galerie d’inspiration...

    Lire la suite
  • Topographie de la terreur

    musée

    À l’endroit même où siégeaient autrefois les institutions les plus redoutées de l’Allemagne...

    Lire la suite
  • Checkpoint Charlie

    site historique

    Principal point de passage entre Berlin-Ouest et Berlin-Est pour les Allemands, les étrangers et les...

    Lire la suite

Potsdamer Platz Se restaurer

  • Joseph-Roth-Diele

    allemand

    Cet établissement lambrissé vous ramène dans les années 1920, à l’époque où Joseph Roth, un...

    Lire la suite
  • Restaurant Tim Raue

    asiatique

    Malgré ses deux étoiles au Michelin, il règne dans ce restaurant au design subtil une ambiance...

    Lire la suite
  • Qiu

    international

    La formule déjeuner 2 plats de cet établissement sophistiqué comprend une soupe ou une salade, une...

    Lire la suite
  • Vapiano

    italien

    Dans cette chaîne de restaurants en libre-service, le décor sophistiqué imaginé par Matteo Thun est...

    Lire la suite

Potsdamer Platz Prendre un verre

  • Solar

    bar

    Regardez Berlin s’illuminer derrière les baies panoramiques de ce bar perché au 17e étage. Avec...

    Lire la suite
  • Curtain Club

    bar

    Tous les soirs à 18h, le Ritz-Carlton Berlin vous invite au spectacle : un beefeater (garde de la Tour...

    Lire la suite

Potsdamer Platz Sortir

  • Philharmonie de Berlin

    musique classique

    Cette salle de concert célèbre possède une acoustique exceptionnelle et, grâce à l’aménagement...

    Lire la suite

Potsdamer Platz Shopping

  • LP12 Mall of Berlin

    centre commercial

    Ce centre commercial flambant neuf a de quoi réjouir les accros du shopping. Plus de 270 boutiques se...

    Lire la suite