Bavière

Des sommets des Alpes aux plaines fertiles du Danube, l’État libre de Bavière cultive sa réputation éternelle. De ses forêts profondes émergent des châteaux de contes de fées nés de l’imagination bouillonnante d’un roi excentrique. Le son des clarines emplit les prairies en fleurs. Dans les tavernes, les choppes de grès moussantes s’entrechoquent et les mains claquent de contentement sur les bonnes vieilles culottes de cuir. Derrière leurs remparts, les cités médiévales semblent suspendues dans le temps.

Quand partir

C’est en hiver que la Route romantique, désertée par les touristes et recouverte d’un manteau neigeux, fait le mieux honneur à son nom. Le printemps offre l’occasion de profiter des produits de saison, en particulier l’asperge, à l’honneur pendant le Spargelzeit (saison des asperges ; à partir de fin mars). Le Biergarten est la star de l’été, dont la douceur se prête à la dégustation des excellentes bières bavaroises. Propice à des escapades dans la mystérieuse Forêt bavaroise, l’automne mène tranquillement à la découverte de villes animées, revigorées après la pause estivale.

À ne pas manquer

  1. Le rêve fou du château de Neuschwanstein, véritable château de conte de fées
  2. L’ascension en train à crémaillère du plus haut sommet d’Allemagne, le Zugspitze
  3. Le Nid d’aigle de Berchtesgaden et son fantastique panorama sur les Alpes
  4. Une randonnée au milieu de la nature sauvage paisible du parc national de la Forêt bavaroise
  5. Le tour des remparts de la pittoresque Dinkelsbühl
  6. Une balade en bateau sur le magnifique lac de Constance ou Königssee
  7. Les traces du passé nazi à Nuremberg
  8. Les douces sensations du buveur de bière dans les mille et un Biergärten et brasseries de la région
Mis à jour le : 4 juillet 2017