Taiwan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Taiwan
  4. Îles taiwanaises

Îles taiwanaises

Les îles situées en périphérie de Taiwan n’ont pas encore succombé au tourisme de masse. Pour qui aime marcher hors des sentiers battus, elles réservent de belles surprises, depuis leurs plages de sable doré immaculées jusqu’aux sentiers de montagne bien cachés, en passant par les criques où la vie sauvage l’emporte en nombre sur les voyageurs.
Dans le détroit de Taiwan, Kinmen et Matsu ont su préserver quelques-uns des plus anciens villages du pays, ainsi que de nombreux vestiges de la Guerre Froide, durant laquelle elles ont servi de champ de bataille. Elles constituent aujourd’hui un véritable paradis pour l’observation des oiseaux. L’île de Lanyu, la plus éloignée Taiwan, associe quant à elle des paysages volcaniques au charme d’une population indigène, qui tire sa subsistance de la mer.
Sur l’île Verte et à Penghu, les amateurs de plage et de plongée seront séduits par les magnifiques plages de sable, les eaux cristallines et les récifs coralliens. Chacune de ces deux îles possède un atout unique, introuvable ailleurs : une source chaude d’eau de mer, très rare, sur l’île Verte, le meilleur spot de planche à voile d’Asie, sur Penghu.

À ne pas manquer

  1. Une nuit dans l’un des villages de style traditionnel Fujian, soigneusement restaurés, de Matsu ou Kinmen.
  2. Un moment de détente dans les sources chaudes de Chaojih, où jaillit une eau de mer très rare, à deux pas de la plage, sur l’île Verte.
  3. S’immerger dans le quotidien traditionnel des pêcheurs en passant quelques jours dans une famille Tao, sur Lanyu.
  4. L’observation des oiseaux, des papillons et des daims dans les parcs et sur les mares et les plages des îles taiwanaises.
  5. Une session de planche à voile à Penghu, archipel d’une centaine d’îles battues par les vents.
  6. Une plongée dans les eaux paradisiaques de l’île Verte, qui abritent plus de 200 espèces de corail.
  7. La découverte des vestiges de la Guerre Froide entre communistes et nationalistes chinois sur Kinmen.
Mis à jour le : 12 novembre 2014
Paramètres des cookies