Inde

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Inde
  4. Darjeeling, Varanasi et le Nord-Est

Darjeeling, Varanasi et le Nord-Est

Pourquoi y aller ?

Tout au nord, le toy train, un petit train touristique, s’élance vers Darjeeling, station d’altitude emblématique de l’ère britannique. Ses plantations de thé dominées par l’imposant Khangchendzonga sont l’une des images les plus saisissantes de la région. Capitale du Bengale-Occidental, Kolkata (Calcutta) est un haut lieu culturel et gastronomique quelque peu hallucinant, émaillé de vestiges d’une architecture coloniale grandiose. Cette fascinante métropole aux contrastes saisissants forme le parfait tremplin pour explorer la région, notamment les mangroves peuplées de tigres des Sunderbans. Non loin, dans la plaine centrale, les rituels de la vie et de la mort se côtoient sur les berges du Gange à Varanasi (Bénarès), ville sacrée de l’hindouisme, et les touristes s’émerveillent à Khajuraho devant les étonnantes sculptures érotiques des temples inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

À ne pas manquer 

Darjeeling

Station d’altitude indienne par excellence, Darjeeling est une destination de choix pour échapper à la chaleur des plaines et décompresser. Elle reste empreinte de son passé colonial britannique et dévoile une perspective somptueuse sur l’imposant Khangchendzonga qui domine les plantations de thé. Le trajet à bord du petit train qui dessert la ville à travers la montagne est une expérience unique. Darjeeling Himalayan Railway

Balades en bateau à Varanasi

La meilleure façon d’observer l’agitation et les rituels dans la ville sainte de Varanasi est de faire un tour en bateau sur le Gange à l’aube. Les couleurs et la clameur des pèlerins se baignant et faisant leurs dévotions dans la douce lumière du matin constituent un tableau exaltant. Le crépuscule est également un moment propice pour se rendre sur les ghat, allumer une bougie en forme de lotus et la laisser flotter sur l’eau.

La vie culturelle de Kolkata

Capitale intellectuelle et culturelle de l’Inde, Kolkata (Calcutta) regorge d’édifices de l’époque coloniale, comme le Victoria Memorial et la cathédrale Saint-Paul (à droite) ornée de vitraux pré-raphaélites. Elle peut sembler frénétique et déconcertante au premier abord, mais il s’agit d’un lieu formidable pour flâner, fréquenter les restaurants et goûter la vie locale.

Khajuraho

Les temples de Khajuraho constituent de remarquables exemples d’architecture indo-aryenne. Chargés d’une profusion de sculptures – divinités, guerriers, musiciens, animaux mythologiques, etc. – illustrant la vie quotidienne il y a un millénaire, ils doivent surtout leur célébrité aux nombreuses scènes érotiques qu’ils arborent.

Sunderbans Tiger Reserve

Couvrant 10 000 km2, dont 40% en Inde et 60% au Bangladesh, la réserve des Sunderbans se compose d’un immense réseau de larges chenaux et de mangroves à demi immergées. Elle renferme quelque 400 tigres royaux du Bengale, soit la plus importante population de tigres au monde, ainsi que d’autres espèces comme le chital (cerfs axis), le varan malais de 2 m de long et des martins-pêcheurs. Plusieurs tour-opérateurs de Kolkata proposent des circuits organisés valables.

 
Mis à jour le : 6 février 2017
Paramètres des cookies