Sur la route

Pourquoi y aller

Thimphu a bien changé depuis les années 1950, lorsqu’elle fut désignée capitale permanente du pays – ce n’était alors qu’une forteresse entourée de quelques maisons et de hameaux. Représentative de l’élan moderne qui défie le conservatisme du Bhoutan et son image de Shangri-La, la ville compte la plus forte concentration de population – et de voitures – du Bhoutan. Elle n’en demeure pas moins une petite ville à l’architecture typiquement bhoutanaise, dont la juxtaposition d’ancien et de moderne fait partie du charme. Moines en robe cramoisie, ministres en costume traditionnel et touristes armés d’appareils photo s’y croisent sur les trottoirs bordés de boutiques qui vendent tout à la fois cartes SIM et objets religieux.
Thimphu offre au visiteur la meilleure possibilité d’échapper brièvement à l’itinéraire organisé. Outre les sites d’intérêt liés au bouddhisme, on y trouve des cafés, des bars, des restaurants et même quelques clubs programmant des concerts. Trouver un équilibre entre le sacré et le profane est l’une des façons de découvrir au mieux cette ville charmante.

Quand partir

  • Le temps automnal qui suit la mousson, les ciels dégagés et les pittoresques festivités de dromchoe et tsechu à Thimphu font de septembre à novembre la haute saison touristique. Il peut alors être difficile de réserver vols et hébergements.
  • Au printemps, les rhododendrons fleurissent dans les collines alentour et le Je Khenpo conduit la procession annuelle des moines de Punakha jusqu’à leur résidence d’été à Thimphu.
  • Le samedi est sans doute le meilleur jour pour visiter la capitale : le dzong est ouvert plus longtemps, on peut assister au marché hebdomadaire et à des tournois de tirs à l’arc, et la ville est animée le soir. Certains sites et les administrations sont par contre fermés.

À ne pas manquer

  1. Une promenade dans la cour paisible du Tashichho Dzong, majestueuse forteresse monastique.
  2. Le marché hebdomadaire, animé et odorant, où acheter encens et épices et autres produits.
  3. Une randonnée parmi les pins jusqu’au Tango Goemba, une école bouddhiste délicieusement isolée, à combiner avec la visite du Drolay Goemba ou du Cheri Goemba voisins.
  4. L’immense Buddha Dordenma qui domine la ville du haut de ses 50 m.
  5. Le savoir-faire et le talent des élèves de l’Institut national des Zorig Chusum, une école d’art et d’artisanat bhoutanais.
  6. La réserve de Motithang pour découvrir et photographier les curieux takins, l’animal national.
  7. Le Changangkha Lhakhang, le temple le plus vivant de Thimphu, où faire tourner les moulins à prières avec les pèlerins et consulter un astrologue.
Mis à jour le : 1 avril 2019

À voir à faire au Bhoutan

  • Tashichho Dzong

    monastère-forteresse

    Splendide, la “forteresse de l’auspicieuse religion”, au nord de la ville sur la rive ouest de la...

    Lire la suite
  • Changangkha Lhakhang

    temple bouddhique

    Perché comme une forteresse sur une crête dominant le centre-ville, ce temple bourdonne d’activité....

    Lire la suite
  • Marché hebdomadaire

    marché

    Le marché se tient chaque fin de semaine sur la rive occidentale de la Wang Chhu, juste au nord du...

    Lire la suite
  • Musée national du Textile

    musée

    Le meilleur musée de Thimphu, qui fait partie de la Royal Textile Academy, vous apprendra tout sur...

    Lire la suite
  • Chörten commémoratif national

    chörten

    Bâti en 1974 à la mémoire du troisième roi, Jigme Dorji Wangchuck (1928-1972), ce chörten de style...

    Lire la suite
  • Institut national des Zorig Chusum

    école d’art

    Communément appelé “l’école de peinture”, cet institut propose des cursus de 4 à 6 ans qui...

    Lire la suite
  • Simply Bhutan

    écomusée

    Cet écomusée interactif constitue une bonne introduction aux divers aspects de la vie bouthanaise...

    Lire la suite
  • Musée de la Culture populaire

    musée

    En bois et pisé, ce bâtiment restauré à trois niveaux, copie d’une ferme traditionnelle, est...

    Lire la suite
  • Voluntary Artists Studio Thimphu

    galerie

    Principal lieu d’exposition de la capitale pour les artistes locaux, cet atelier/galerie...

    Lire la suite
  • Musée postal du Bhoutan

    musée

    Les mordus de philatélie apprécieront sans doute ce nouveau musée, rattaché à la poste. Cinq salles...

    Lire la suite
  • Bibliothèque nationale

    musée

    Bel exemple d’architecture bhoutanaise traditionnelle, la bibliothèque nationale a été créée en...

    Lire la suite
  • Institut national de la Médecine traditionnelle

    musée

    Créé en 1978, cet institut collecte des plantes médicinales provenant de lieux reculés de...

    Lire la suite
  • Zangto Pelri Lhakhang

    temple bouddhique

    Ce temple privé a été construit dans les années 1990 par Dasho Aku Tongmi, le compositeur de...

    Lire la suite
  • Buddha Dordenma

    monument bouddhique

    Cette immense statue en acier, haute de 51 m, commande l’entrée de la vallée de Thimphu....

    Lire la suite
  • Stade de Changlimithang

    stade

    Le stade national occupe le site de la bataille de 1885, qui contribua à la suprématie politique...

    Lire la suite
  • Monastère de Zilukha

    couvent bouddhiste

    Ce couvent moderne dans le nord de la ville doit son autre nom – Drubthob Goemba – à son...

    Lire la suite
  • Réserve de takins de Motithang

    zoo

    Sur la route qui conduit à l’antenne BBS , un chemin sur la gauche mène à un vaste enclos où se...

    Lire la suite
  • Dechen Phodrang

    monastère bouddhiste

    Ce monastère occupe le site du premier dzong de Thimphu, édifié au XIIe siècle. Depuis 1971, il...

    Lire la suite

Environs de Thimphu Sud de Thimphu

  • Dzong de Simtokha

    monastère-forteresse

    À quelque 5 km au sud de Thimphu, cette pittoresque forteresse (1629) occupe une position stratégique...

    Lire la suite
Paramètres des cookies