Costa Rica

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Costa Rica
  4. Sud du Costa Rica et Península de Osa

Sud du Costa Rica et Península de Osa

Des hauteurs glacées du Cerro Chirripó (3 820 m) à la touffeur des jungles côtières de la Península de Osa, cette partie du Costa Rica est l’une des moins développées et des moins visitées. Pourtant, le Parque Internacional La Amistad compte de vastes étendues sauvages encore vierges, et c’est ici que l’on trouve la marque la plus affirmée de la présence amérindienne. Bribrí, Cabécar, Boruka (ou Brunka) et Ngöbe perpétuent en effet leurs modes de vie traditionnels sur leurs territoires reculés.
Il n’est pas rare d’apercevoir des quetzals aux environs de San Gerardo de Dota et on croise l’ara rouge fréquemment sur tout le littoral. Outre les oiseaux, les singes, les paresseux et les coatis, le Parque Nacional Corcovado donne l’occasion de voir le rare tapir de Baird.
Enfin, les côtes accidentées du Golfo Dulce et de la Península de Osa séduisent les voyageurs par leurs plages désertes, leurs spots de surf réputés et leurs possibilités d’exploration audacieuse. En bref, c’est une destination privilégiée pour les voyageurs les plus intrépides, désireux de découvrir une contrée authentiquement sauvage.

Quand partir

  • • L’humidité est constante, mais, entre octobre et décembre, les pluies sont véritablement torrentielles. Dans l’Osa, saison des pluies rime avec routes impraticables et grandes difficultés d’organisation et de logistique. Si vous prévoyez une randonnée au Corcovado, optez plutôt pour la saison “sèche” (fin décembre à mars). En revanche pour les surfeurs, la saison des pluies est la période où se forment les meilleurs rouleaux.
  • • Le sud du Costa Rica reçoit autant de pluie que la côte, et en altitude, les nuits peuvent être très fraîches. La période entre novembre et mai est la meilleure pour observer les oiseaux. La semaine précédant Pâques et la période de Noël sont deux saisons très fréquentées.

À ne pas manquer

  1. La côte lointaine et la riche forêt tropicale du Parque Nacional Corcovado, pour une plongée mémorable dans le Costa Rica le plus sauvage.
  2. Le lever du soleil dans le froid de l’aube depuis le Cerro Chirripó, point culminant du Costa Rica.
  3. La rencontre avec les requins-marteaux et les poissons de récifs des eaux de la Reserva Biológica Isla del Caño.
  4. L’une des plus longues gauches du monde à Pavones, paisible paradis du surf.
  5. La quête du quetzal flamboyant dans le climat frais des hautes terres de San Gerardo de Dota.
  6. L’exaltante Fiesta de los Diablitos, célébrée dans la Reserva Indígena Boruca.
  7. Le lever du soleil sur le Golfo Dulce, puis son coucher sur le Pacifique, depuis les plages désertes du Cabo Matapalo.
Mis à jour le : 11 juin 2018

À voir à faire au Costa Rica

  • Cloudbridge Nature Reserve

    réserve naturelle

    Environ 2 km après le départ du sentier vers le Cerro Chirripó, vous découvrirez l’entrée de...

    Lire la suite
  • Tiskita Jungle Lodge

    réserve naturelle

    Installé sur un versant verdoyant entre Pavones et Punta Banco, ce lodge comprend 100 ha de forêt...

    Lire la suite
  • Finca Köbö

    plein air

    (. À 8 km au sud de La Palma, la Finca Köbö est le rêve des amateurs de chocolat (le terme köbö...

    Lire la suite
  • Cocolisos Truchero

    pêche

    Le bel élevage de truites de la famille Marin se trouve à 500 m du centre de San Gerardo, en...

    Lire la suite
  • Sources thermales

    sources chaudes

    À 2 km au nord de San Gerardo, au-dessus du poste des gardes forestiers, prenez la route qui part sur...

    Lire la suite
  • Refugio Nacional de Vida Silvestre Golfito

    réserve naturelle

    Cette réserve de 28 km2 – à côté de laquelle on peut facilement passer dans la mesure où elle...

    Lire la suite
  • Fundación Santuario Silvestre de Osa

    réserve naturelle

    Au début, Earl et Carol Crews ont créé un lodge, qui est devenu par la suite un sanctuaire pour les...

    Lire la suite
  • Playa Cacao

    plage

    De l’autre côté de la baie, cette petite plage offre une vue superbe sur Golfito, avec la forêt...

    Lire la suite
  • Herrera Gardens & Conservation Project

    réserve, jardin

    Le Herrera Gardens & Conservation Project (à 400 m à l’est de l’aérodrome) est une réserve...

    Lire la suite
  • Playa Platanares

    plage

    À quelque 5 km à l’est de la ville, la Playa Platanares, isolée et souvent déserte, est idéale...

    Lire la suite
  • Finca Cántaros

    réserve naturelle

    À 3 km au sud de San Vito, la Finca Cántaros intègre à la fois un centre de loisirs et un projet de...

    Lire la suite