1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. Weekend à Porto : les incontournables à ne pas manquer
Idées week-end

Weekend à Porto : les incontournables à ne pas manquer

Mis à jour le : 22 février 2019

Carte

La petite soeur de Lisbonne est loin de rester dans l'ombre de la capitale ! Centre médiéval préservé, architecture d'avant-garde et vie nocturne animée sont au programme de votre séjour au bord du Rio Douro, fleuve à la lenteur majestueuse qui confère à Porto une douce ambiance toute particulière. Voici les visites que l'on vous conseille de ne pas manquer pendant votre voyage. 

1. Le Palácio da Bolsa

Imposant édificie néoclassique, bâti entre 1842 et 1910, le Palácio da Bolsa (palais de la Bourse) témoigne par sa splendeur de la puissance des négociants de Porto. C'est aujourd'hui le siège de la chambre de commerce et d'industrie. Salles richement décorées, peintures murales et mosaïques composent un cadre prestigieux pour les visites de chefs d'Etats étrangers.
>>> Visite guidée obligatoire (30 minutes, départ toutes les 30 minutes), 9 euros /5.50 euros. Vous pourrez en profiter pour visiter l'Igreja de Sao Francisco, sa voisine. 

shutterstockrf_235188172.jpg

Ne manquez pas de visiter le Palais de la Bourse, dans le quartier de la Ribeira.

2.   Le Ponte de Dom Luís I

Achevé en 1886, ce pont est l'oeuvre de Théophile Seyrig, un architecte allemand et disciple de Gustave Eiffel. Son tablier supérier est aujourd'hui réservé aux piétons et au métro. Les voitures empruntent le tablier inférieur, avec d'étroits passages piétons en parallèle. La vue sur le fleuve et sur la vieille ville y est magnifique !  Sa construction fut à l'époque un événement car, jusque là, les piétons devaient franchir le fleuve sur un pont constitué de vieilles barques à porto, arrimées les unes aux autres. Et comme aucun barrage n'existait en amont, le courant était alors bien plus violent qu'aujourd'hui ! Le pont de fortune céda en 1809, lors de l'invasion napoléonienne, précipitants les passants dans les eaux du fleuve... 

3.  Sé, la cathédrale

Perchée sur la colline qui surplombe Porto,  cette cathédrale aux allures de forteresse donne sur un labyrinthe de ruelles et d'escaliers médiévaux (qui ménagent moult surprises), rappellant les grandes heures de la ville. C'est là que le roi Jean Ier se maria, et que son fils, Henri le navigateur, fut baptisé.  On vous conseille d'y aller (ou d'y retourner) en fin de journée pour faire de superbes photos de la vieille ville et du fleuve ! Ne manquez pas non plus de visiter son cloître, situé sur son flanc droit. 
>>> Entrée gratuite (cloître 3/2 euros).

4. Dégustration de Porto

Pour les amateurs, la dégustation de la boisson éponyme est incontournable. Inutile de prétendre connaître vraiment la ville si vous n'avez pas appris à faire la différence entre le suave goût de noisette d'un tawny et la subtile complexité d'un vintage. Depuis l'arrivée des marchands anglais au XVIIeme siècle, les beaux chais qui s'étagent sur les coteaux de Vila Nova de Gaia sont le centre nerveux de la production du Vinho do Porto.  Vous pourrez le déguster puis en acheter dans les nombreux bars à vins et caves de la ville. Ou même visiter les chais de maisons désormais célèbres comme Taylor's, Cálem ou Graham's. 

shutterstockrf_244150069.jpg

Visite des caves et dégustation de porto vous attendent dans la ville éponyme, comme ici chez Taylor's, l'une des maisons les plus connues.

5.  Porto côté street art

Si les murs n'ont pas d'oreilles, ceux de Porto, en revanche, nous parlent. Ou plutôt, à travers eux, c'est la tribu en plein essor des artistes de rue qui s'exprime en oeuvres audacieuses. Façades décaties, vitrines de magasins désaffectés et stucs à l'abandon reprennent vie avec une grâce artistique éminemment urbaine. Ces merveilles insufflent une poésie inédite qui transcende les conventions et stoppe net le passant ! 
Impossible de faire l'impasse, dans le centre, sur la Travessa de Cedofeita et les Escadas do Codeçal, pas plus que sur le parking de la Trindade et ses gigantesques fresques. Autre spot remarquable : Leça do Balio, à 10 km au Nord de Porto, où la Rua Lionesa accueille une oeuvre gigantesque où s'entrelacent les fresques de 10 artistes reconnus. 

6. Porto et ses azulejos

Ces carreaux peints en bleu et blanc sont à tous les coins de rue et font le bonheur des flâneurs à Porto.  Anciens ou récents, utilitaires ou décoratifs, sobres ou exubérants, les azulejos dansent sur les façades des bâtiments, les murs des bars, les tunnels des stations de métro ou les intérieurs opulents des églises. 
Quatre lieux que l'on vous conseille d'aller voir pour les admirer :

  • la Igreja da Misericórdia,  signé Nicolau Nasoni
  • la Capela das Almas, une église extraordinaire dont les carreaux bleu et blanc illustrent la vie des saints
  • la Igreja do Carmo, dont la façade accueille une frise d'azulejos représentant la formation de l'ordre des Carmélites
  • la Igreja do Corpo Santo de Massarelos, dont les azulejos sur la façade évoquent l'âge glorieux des découvertes

adobestock_88999288.jpeg

Impossible de passer par Porto sans admirer quelques azulejos !

7. La Gare de Sao Bento

Elle aussi ravira les amateurs d'azulejos ! Rappelant l'âge d'or du chemin de fer, cette superbe gare ferroviaire révèle des toits à pans brisés et une imposante façade, achevée en 1903. Sao Bento semble tout droit sortie du Paris du XIXeme siècle, mais son plus bel atout est bien portugais : dans le hall, quelque 20 000 azulejos composent de magnifiques fresques, créées par Jorge Colaço en 1930, retraçant l'histoire des transports et de grands épisodes historiques. 

8. La Livraria Lello

Faites un tour dans cette extravagante boutique de 1906, pour admirer ses stucs imitant le bois, sa verrière en vitrail, ses riches décors néogothiques et le magnifique escalier ouvragé. Mais si vous êtes fans de la saga Harry Potter, vous savez sans doute déjà que la librairie a beaucoup inspiré JK Rowling, "maman" du petit sorcier, qui vécut à Porto pendant quelques années avant d'écrire son best-seller. Résultat : l'affluence est telle que l'entrée est désormais payante (2 euros), mais vous pouvez la déduire de vos éventuels achats...! 
Vous pourrez en profiter pour grimper la Torre dos Clérigos et ses 225 marches, située juste à côté ! Attention l'escalier est raide et très étroit mais c'est le prix à payer (en plus des 5 euros d'entrée donnant aussi accès au musée) pour avoir une vue panoramique sur tout Porto !

lpt0315-010.jpg

La Librairie Lello devrait inspirer les amoureux des livres, et plus précisément les lecteurs de la saga Harry Potter...

9. Le Jardim do Palácio de Cristal

Surplombant la ville (on vous conseille le coucher de soleil sur le Douro), ces magnifiques jardins botaniques sont une oasis de calme et de verdure : des allées ombragées y longent des pelouses jalonnées de fontaines et de sculptures tandis que dans l'air bruissent les feuilles de magnolias, des amélias, des cyprès et des oliviers. C'est un patchwork de jardins qui se révèlent au fil de la promenade, tout comme les panoramas sur la ville. Ce bel espace conçu par le paysagiste allemand Emile David plaît aussi bien aux amoureux qu'aux familles, aux joggeurs qu'aux photographes amateurs. 
Entrée libre. On y trouve aussi le Museu Romantico dont la visite est gratuite le week-end. 

 


Paramètres des cookies