1. Accueil
  2. Magazine
  3. Épidémie de Covid-19
  4. Venise : l’eau des canaux à nouveau claire, les poissons visibles et le retour des cygnes
Épidémie de Covid-19

Venise : l’eau des canaux à nouveau claire, les poissons visibles et le retour des cygnes

Texte par

Benedetta Geddo (traduit de l'anglais par Elodie Lécadieu)

Mis à jour le : 19 mars 2020

Carte

L’Italie est toujours en confinement pour tenter de contenir la propagation du Covid-19. Et pendant que les habitants chantent depuis leurs balcons pour garder le moral, les rues des plus grandes villes du pays sont désertées, les touristes ayant disparus, laissant la nature reprendre sa place.
 
Les mondialement connus canaux de Venise brillent d’une eau inhabituellement claire, ce qui serait impossible en temps normal avec les nombreux passages de bateaux, vaporettos et autres gongolas qui les parcourent en permanence, et ce depuis des décennies.

 

L’eau est à présent si claire que vous pouvez voir de gros bancs de poissons en train de nager ; des cygnes ont aussi été aperçus en train de barboter sur les canaux de la Sérénissime.

 

Mais Venise n’est pas la seule ville italienne à être témoin du retour de la nature dans ses rues.

Des dauphins ont en effet été vus, nageant dans le port de Cagliari, en Sardaigne ; sur la même île, das sangliers sauvages (qui restent tout de même nombreux en Italie) ont été vus en train de fouiller des rues à la recherche de nourriture. A Rome, ce sont les canards qui en ont profité pour aller nager dans des fontaines, une scène qui certes s’est déjà produite, mais qui reste favorisée par l’absence de foule autour d’eux pour les déranger.

 

Tout comme en Chine, on enregistre une baisse significative de la pollution en Italie depuis le début du confinement obligatoire, ainsi qu’une meilleure qualité de l’air. Rappelons que ces mesures d’isolement, instaurées dans l’intégralité du pays, ont commencé le 9 mars dernier et qu’elles sont prévues jusqu’au 3 avril 2020.

 

 

 


Paramètres des cookies