1. Accueil
  2. Magazine
  3. Best of
  4. Travailleurs sans frontières : 2017 allie plaisir et carrière
Best of

Travailleurs sans frontières : 2017 allie plaisir et carrière

Carte

Travailler sans s’amuser ? Ce temps-là est bien révolu. Grâce aux nouvelles technologies de communication et aux espaces de coworking, de plus en plus de travailleurs indépendants gagnent leur pain tout en voyageant. Pour ces “nomades numériques”, le monde – comme le bureau – ne connaît plus de frontières.

1. Nomades numériques : travailler aux 4 coins du moinde

Le nouveau concept de bleisure − mélange de travail (business) et de loisirs (leisure) – s’applique à cette génération à qui l’essor de “l’économie collaborative” a ouvert les portes d’un monde professionnel itinérant.

À l’origine, ces nouveaux travailleurs, parfois surnommés “nomades numériques” ou “e-travailleurs”, étaient surtout des créatifs, des universitaires et des informaticiens – graphistes attelés à un projet dans un café d’Amsterdam, développeurs web composant un programme entre deux avions, auteurs tapant leur texte au bord d’une plage en Thaïlande… Aujourd’hui, un nombre croissant d’entreprises a saisi l’intérêt que représente le télétravail.

Selon Forbes, 34% de la main-d’œuvre des États-Unis est désormais considérée comme indépendante, un chiffre qui devrait atteindre 40% d’ici à 2020. La crise économique de 2008, l’évolution technologique (smartphone, Cloud) et l’influence des réseaux sociaux ont créé les conditions idéales pour la génération freelance.

2. Travailler sous les tropiques

Il y a encore 10 ans, il fallait un carnet d’adresses bien rempli pour devenir indépendant. Aujourd’hui, il suffit de rejoindre une plate-forme (Upwork, Fiverr...) permettant aux travailleurs et aux employeurs du monde entier d’entrer directement en contact.

D’abord prisé de la génération Y et des jeunes ayant compris qu’ils pouvaient faire le tour du monde en travaillant, le télétravail a désormais les faveurs de toutes les classes d’âge. Qu’il s’agisse de semi-retraités entamant une deuxième carrière sous les tropiques, d’étudiants prenant une année sabbatique tout en gagnant leur vie, ou de jeunes familles profitant d’une mission pour s’installer durant une courte durée à l’étranger.

Si les bénéfices sont évidents, il existe quelques risques : instabilité, problèmes de trésorerie et contrats “zéro heure”… Autre aspect souvent sous-estimé, il est parfois difficile d’apprécier un pays quand on est trop focalisé sur son ordinateur. Il est donc primordial de savoir gérer son temps et de s’accorder des pauses.

3. L’obsession du lieu

Aujourd’hui, n’importe quel endroit peut se transformer en lieu de travail – hall d’hôtel, café, banc public... Toutefois, l’une des caractéristiques du télétravail est la multiplication des espaces de coworking. Ces derniers permettent aux freelance de disposer des équipements d’un bureau (Wi-Fi, imprimante voire café gratuit) moyennant un forfait à la journée, au mois ou à l’année.

Les lieux de travail partagés leur permettent aussi de rencontrer d’autres personnes travaillant dans leur domaine. Les réseaux comme Copass ou WeWork se développent à vitesse grand V, avec l’apparition de nouveaux sites dans des villes du monde entier.

Si les grandes capitales occidentales figurent parmi les hauts lieux du coworking, des destinations plus habituées à voir passer des voyageurs avec leur sac à dos séduisent de plus en plus. Ubud (Bali) et Medellín (Colombie) sont très appréciées pour le coût de la vie intéressant, leurs écoles internationales et leurs communautés d’expatriés. Plus réputée pour ses temples, Chiang Mai, en Thaïlande, connaît également un succès grandissant grâce à son climat tempéré et à ses services tournés vers les Européens. La ville accueillera la Coworking Unconference en février 2017.

4.  Top 10 des espaces de coworking au monde

Voici 10 espaces de coworking parmi les plus tendance de la planète...

1. Betahaus (Berlin, Allemagne) : espace de coworking et café.

2. Urban Place (Tel-Aviv, Israël) : au cœur du “pays start-up”, sur le très chic boulevard Rothschild, avec vue sur la Méditerranée.

3. Punspace (Chiang Mai, Thaïlande) : dispose de deux espaces, à Nimman et Tha Phae Gate, avec en-cas, café et accès 24/7. 

4. Laptop (Paris, France) : espaces douillets et salles de réunion dans un atelier du XIXe siècle réaménagé.

5. The Farm (New York, États-Unis) : installé à SoHo, ce refuge compte même une maison dans les arbres. 

6. Cowo|360 (Rome, Italie) : un espace de travail lumineux, moderne et aéré dans le nord-est de Rome. 

7. Kindred Studios (Melbourne, Australie) : espace de travail, ateliers d’artistes, bar et... cours de yoga. 

8. Thinking Hut (Amsterdam, Pays-Bas) : installé dans d’anciennes écuries datant de 1912. 

9. Hubud (Ubud, Bali) : dynamique carrefour d’expatriés dans un cadre en bambou, avec vue sur les rizières. 

10. Ondas (Medellín, Colombie) : un lieu combinant café, espace de coworking et école de langue espagnole.

evaneos