-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. Que faire à Oxford ? Nos incontournables !
Idées week-end

Que faire à Oxford ? Nos incontournables !

Mis à jour le : 17 avril 2019

Carte

Ville prestigieuse, riche d’une tradition d’enseignement – et d’excellence – remontant au XIe siècle, Oxford alterne avec grâce bâtiments plusieurs fois centenaires et petits morceaux de campagne à deux pas de son splendide centre-ville. De ce dernier, il suffit d’une trentaine de kilomètres vers l’ouest pour gagner les villages de carte postale des Cotswolds, dont les édifices en pierre blonde, les belles églises gothiques et les cottages au toit de chaume incarnent un idéal pastoral intemporel.

1. Pitt Rivers Museum

Ce musée ethnographique abrite un trésor de plus de 600 000 objets du monde entier. Les lumières tamisées confèrent une aura mystérieuse aux innombrables vitrines remplies de l’inestimable butin des explorateurs des XVIIIe et XIXe siècles – arts premiers de Polynésie et de Mélanésie, masques et bois sculptés d’Afrique et d’Amérique du Nord, objets du théâtre nô japonais… –, si vaste que l’on peut facilement y passer un après-midi.

2. Christ Church

Fondé en 1524 par le cardinal Thomas Wolsey, Christ Church est le plus majestueux et le plus célèbre des collèges de l’université d’Oxford – le fait qu’il apparaisse dans certains films de la saga Harry Potter est venu ajouter encore à sa notoriété. Parmi ses anciens étudiants figurent le philosophe John Locke, les écrivains et poètes Lewis Carroll et W. H. Auden, le physicien Albert Einstein, et quelque treize Premiers ministres britanniques.

adobestock_43777611.jpeg

Christ Church est le plus majestueux et le plus célèbre des collèges de l’université d’Oxford

3. Ashmolean Museum 

Le plus ancien musée public du pays, et le deuxième plus réputé après le British Museum de Londres, fut créé en 1683 pour accueillir le legs d’Elias Ashmole (1617-1692), homme politique, antiquaire et collectionneur passionné. Son bâtiment actuel, de style néoclassique, date de 1845 et a été réaménagé dans les années 2000. Ses collections hétéroclites comprennent des pièces d’archéologie et des oeuvres d’art.

4. Bodleian Library

Au moins cinq rois, des dizaines de Premiers ministres et de lauréats du prix Nobel, ainsi que des sommités comme Oscar Wilde et J. R. R. Tolkien ont étudié sur les chaises de la bibliothèque universitaire d’Oxford, l’une des plus anciennes au monde. La cour centrale est en libre accès. Pour 1 £, vous pourrez visiter la Divinity School, mais le reste des bâtiments n’est accessible que lors d’une visite guidée.

adobestock_211354683.jpeg

Bibliothèque universitaire d’Oxford, l’une des plus anciennes au monde.

5. Chipping Norton

Si la région est habitée depuis la préhistoire – en témoignent ses formations mégalithiques – , Chipping Norton en tant que telle date, elle, du XIIe siècle. Ville de marché (c’est la signification de “chipping”, dérivé du vieil anglais “ceaping”), le bourg est prospère dès le Moyen Âge grâce au commerce de la laine ; c’est aujourd’hui une petite cité pleine de vie, et l’une des portes d’accès à la région des Cotswolds.

6. Blenheim

Majestueuse fantaisie baroque au coeur d’un superbe parc, le palais de Blenheim, conçu par John Vanbrugh et Nicholas Hawksmoor, fut construit par la reine Anne entre 1705 et 1722 à titre de remerciement pour John Churchill, héros national après ses victoires militaires dans la guerre de Succession d’Espagne – la première bataille fut remportée en 1704 à Blenheim (Bavière) contre la France. Sir Winston Churchill naquit ici en 1874.

adobestock_137609484.jpeg

Majestueuse fantaisie baroque sertie dans un parc superbement aménagé.

7. Magdalen College

Le richissime et prestigieux collège de Magdalen s’élève au milieu de 40 ha de jardins privés, de petits bois, d’allées longeant la rivière Cherwell et d’un parc aux daims. Fondé en 1458, il est réputé pour son orientation artistique et a compté parmi ses illustres élèves les écrivains Julian Barnes etOscar Wilde, le roi Édouard VIII ou T. E. Lawrence, le fameux “Lawrence d’Arabie”. Sa haute tour carrée est l’un des monuments aisément repérables d’Oxford.

adobestock_81273164_1.jpeg

Daims et étudiants peuplent ce collège prestigieux, où s’illustra Oscar Wilde.

8. Chipping Campden

Véritable joyau de la région – pourtant pas avare en jolis bourgs –, Chipping Campden dévoile un charme médiéval envoûtant. Ville de marché (“chipping”, dérivé du vieil anglais “ceaping”) dès le Moyen Âge, elle doit son évidente prospérité et ses beaux bâtiments de pierre blonde à sa réussite dans le commerce de la laine.

Sa rue principale dessine une courbe gracieuse bordée d’une multitude de maisonnettes en pierre, de vieilles auberges et de bâtiments historiques, le marché couvert et Grevel House étant les plus remarquables. Consacrez une journée à la découverte de la ville pour être sûr de ne rien manquer de ses principaux atours, St James’ Church, Court Barn Museum et Hidcote. N’oubliez pas de déjeuner chez Eight Bells, puis de prendre le thé au Badgers Hall.

9. Stratford-upon-Avon

Stratford vous fera entrer dans l’âge d’or du théâtre élisabéthain : quelques pas suffisent à vous plonger dans la vie de Shakespeare (1564-1616), génial dramaturge et grand connaisseur de l’âme humaine, né et mort ici. Ses pièces – Le Roi Lear, Roméo et Juliette, Beaucoup de bruit pour rien… – sont encore régulièrement jouées en ville.

adobestock_139734407.jpeg

William Shakespeare y naquit – et y mourut.

10. Broadway

Bienvenue dans la quintessence du bourg de campagne so british, émaillé de brocantes, de salons de thé et de galeries d’art ! Ses gracieux cottages en pierre blonde constituent une source d’inspiration pour les écrivains, les artistes et les compositeurs depuis le XIXe siècle – William Morris, figure du mouvement Arts and Crafts, ou le peintre américain John Singer Sargent ne sont que quelques-uns de ses célèbres visiteurs.

11. Cirencester

Volontiers chic et élégante, Cirencester aligne boutiques huppées, bars à vin tendance et épiceries fines le long de ses belles rues aux édifices victoriens harmonieux. Elle n’en reste pas moins une ville vivante et animée, tout particulièrement le lundi et le mardi, lorsque les étals du marché déploient leurs tonnelles au pied de son église du XVe siècle.

adobestock_48290676.jpeg

La plus grande ville des Cotswolds date de l’époque romaine

12. Burford

Ne vous avisez pas de parler de “village” : Burford est une ville, dont la charte de fondation remonte à 1090. Son centre pittoresque et ramassé, son beau patrimoine, ses petites boutiques et ses restaurants charmants en font une étape séduisante – un sentiment que semblent partager les nombreux visiteurs qui s’y rendent en été. Mais n’ayez crainte : il est facile d’y éviter la foule.