1. Accueil
  2. Magazine
  3. Culture et voyage
  4. Pompéi, la maison des chastes amants rouvre ses portes
Culture et voyage

Pompéi, la maison des chastes amants rouvre ses portes

Texte par

Sasha Brady (traduit de l'anglais par Maud Combier-Perben)

Mis à jour le : 25 février 2020

Carte

Après 40 années de fermeture (mise à part une ouverture exceptionnelle pour la Saint-Valentin en 2017), la maison des chastes amants de Pompéi a rouvert ses portes au public, lui permettant ainsi de se faire une idée plus précise de la vie dans l’ancienne cité avant qu’elle ne soit brutalement interrompue.
 

La Maison des chastes amants a rouvert ses portes au public mardi 18 février, 40 ans après avoir été gravement endommagée par un tremblement de terre. Riche demeure aux jardins parfaitement tenus, la maison est considérée comme le site phare de l’ancienne cité romaine. Ensevelie sous les cendres de l’éruption du Vésuve en 79 après J.-C., c’est l’unique domus possédant un deuxième étage et des décorations aussi bien conservés. Le lieu offre ainsi aux visiteurs un instantané précis de la vie à Pompéi à l’époque de l’Antiquité.

pompeii_house_of_lovers_ornaments.jpg

Objets découverts à l’intérieur de la Maison des chastes amants

Découverte en 1933, la Maison des chastes amants a été fermée pour travaux à la suite du séisme de l’Irpinia en 1980 qui avait fait près de 3 000 victimes. Elle tire son nom d'une inscription en latin trouvée sur un mur près de l’entrée : « Amantes, ut apes, vita(m) mellita(m) exigunt. Velle » ("Les amants comme les abeilles souhaitent une vie aussi douce que le miel").

Les travaux de restauration ont été menés dans le cadre du Projet Grand Pompéi, lancé en 2014 et financé en grande partie par des fonds européens. En parallèle de la Maison des chastes amants, les portes de deux autres domus ont pu être de nouveau ouvertes grâce au projet : la Casa della Nave Europa  (la Maison du navire Europe) et la Casa del Frutteto (la Maison du verger).

pompeii_house_of_lovers_mosaic_floor.jpg

Sol en mosaïque à l’intérieur de la Maison des chastes amants

L’année dernière, c’est une fresque lascive découverte dans les ruines de la maison d’un riche marchand pompéien, située dans la Via del Vesuvio, qui était révélée au public, tandis que dans la cité voisine d’Herculaneum, le ministère italien de la Culture rouvrait les portes de la Casa del Bicentenario (la Maison du bicentenaire) pour la première fois depuis 35 ans.

pompeiis_house_of_lovers_aphorae.jpg

Amphores dans la Maison des chastes amants

Pompéi est le deuxième site le plus visité d’Italie, derrière le Colisée de Rome.

 

 

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Naples et la côte amalfitaine

Paramètres des cookies