1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Où voir le monde s'illuminer ?
Idées de voyage

Où voir le monde s'illuminer ?

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

L’ONU a proclamé 2015 “Année internationale de la lumière” : l’occasion idéale de vous laisser éblouir par ces lieux éclatants dans une ambiance festive.

1. Fête des Lumières, Lyon, France

Également appelée “Illuminations”, cette fête rassemble toute la ville depuis… 1852 ! Au départ fête religieuse, pendant laquelle les Lyonnais étaient invités à poser des lumignons sur le rebord de leurs fenêtres pour remercier la Vierge d’avoir épargné à la “capitale des Gaules” une épidémie de peste, la fête des Lumières est devenue depuis les années 2000 une fête populaire et touristique, accueillant plusieurs millions de personnes durant quatre jours. Dans une ambiance bon enfant, la nuit venue, les piétons envahissent la ville dans les odeurs de vin chaud, à la découverte d’installations lumineuses féeriques.
La fête des Lumières se déroule chaque année autour du 8 décembre (www.fetedeslumieres.lyon.fr.)

2. Lumières de Marfa, Texas, États-Unis

Vous aimez les mystères ? Les lumières de Marfa, dans le désert de Chihuahua, au Texas, ne manqueront pas de vous fasciner. Grosses comme un ballon de basket, ces curieuses boules rougeoyantes apparaissent au-dessus de Mitchell Flat, à 16 km à l’est de Marfa, où elles se séparent, fusionnent et changent de forme en un étrange ballet. Selon certains, elles seraient d’origine extraterrestre ; pour les esprits plus cartésiens, il ne s’agirait que du reflet des phares des voitures passant au loin. Une plate-forme d’observation bâtie à Mitchell Flat vous permettra de vous faire votre propre idée. 
Marfa est accessible par la route 90. L’aéroport le plus proche est celui d’El Paso, à 305 km à l’ouest. 

3. Fête des Lanternes, Chine

Célébrée depuis plus de 1 000 ans en Chine, la fête des Lanternes marque la fin de l’hiver. L’événement s’est agrémenté au fil des siècles  de rites bouddhiques, d’énigmes à résoudre, de danses folkloriques et fut même synonyme de recherche de l’âme sœur (pendant un temps, c’était la seule nuit où les filles avaient le droit de sortir). Aujourd’hui, c’est surtout l’occasion de décorer les rues de lanternes de toutes sortes, de simples lampions rouges aux lanternes en forme de dragon. Les célébrations sont éclatantes à Zigong, dans la province du Sichuan, où la confection des lanternes a été élevée au rang d’art.
La fête des Lanternes a lieu le 15e jour du premier mois lunaire, en février ou mars. En 2015, elle tombera le 5 mars.

4. Soleil de minuit, Svalbard, Norvège

Vous trouvez que les journées sont trop courtes ? Seule solution : aller passer l’été au Svalbard. Marqué par de longs hivers sombres et lugubres, cet archipel arctique proche du pôle Nord se rattrape le printemps venu : dans la capitale, Longyearbyen, le soleil de minuit dure du 15 avril au 26 août. Pendant plus de quatre mois, il ne disparaît jamais derrière l’horizon. Profitez-en ! Une fois les mers navigables (en général à partir de juin), embarquez sur un bateau de croisière et postez-vous sur le pont pour voir des pans de glace tomber des glaciers et pour observer des morses et des ours polaires sur la banquise
Il n’y a aucune liaison en bateau entre le Svalbard et la Norvège ; Longyearbyen est desservie par avion depuis Oslo. 

5. Fêtes patronales du Salento, Pouilles, Italie

Dans le Salento, la tradition des luminaristes est transmise de père en fils depuis l’époque des lampes à huile. Lors des fêtes patronales sont installés des treillis illuminés de milliers de petites ampoules revêtant des formes variées : rosaces, oiseaux, fleurs… Cette débauche de lumière et de couleur crée la nuit une atmosphère unique. La Festa di Santa Domenica, qui se tient en juillet dans le village de Scorrano est sans conteste la plus grandiose. Les illuminations s’accompagnent de spectacles son et lumières et de feux d’artifice.
Scorrano se situe à 35 km au sud de la splendide ville baroque de Lecce.

6. Calmar luciole, baie de Toyama, Japon

C’est comme si la mer organisait une fête géante. Chaque année, de mars à mai, les eaux de la baie de Toyama, dans le centre-nord de Honshu, étincellent comme une boule à facettes dans une boîte de nuit disco. À l’origine de ce phénomène, les Watasenia scintillans, de minuscules calmars luminescents qui se rassemblent ici par millions au printemps et dont le corps est couvert de photophores émettant une lumière d’un bleu profond. Clignotant en alternance ou à l’unisson, ces lumières qui leur serviraient à communiquer, échapper aux prédateurs ou attirer leurs proies forment un spectacle éblouissant.
Des sorties en bateau sont organisées de mars à mai ; renseignez-vous au musée Hotaruika (musée des calmars lucioles), à Namerikawa.

7. Fluorescence, Amsterdam, Pays-Bas

Inutile de fréquenter les coffee-shops d’Amsterdam pour s’offrir des sensations inédites. Premier musée dédié à l’art fluorescent, l’Electric Ladyland possède une galerie remplie de formes surréalistes et de renflements psychédéliques aux couleurs flamboyantes. D’autres pièces permettent de s’informer sur le phénomène de la fluorescence et d’admirer des roches qui s’illuminent sous l’effet des rayons UV.
L’Electric Ladyland (www.electric-lady-land.com  Tweede Leliedwarsstraat 5) est situé dans le quartier du Jordaan, au nord-ouest du centre d’Amsterdam.

8. Néons, Las Vegas, États-Unis

Selon la NASA, Las Vegas est le lieu le plus éclairé de la planète. Rien d’étonnant à cela : la capitale du jeu compte des milliards d’ampoules et le Strip à lui seul abriterait 24 000 km de tubes au néon. Des enseignes clignotantes ultra-kitsch de la Chapel O Love au laser du Luxor Hotel, la débauche électrique des casinos fait briller la ville comme un phare dans le désert du Nevada. Ne manquez pas le musée du Néon et son Neon Boneyard qui sert de cimetière à de vieilles enseignes lumineuses.
Le musée du Néon (770 Las Vegas Blvd) propose des visites guidées (www.neonmuseum.org, en anglais).

9. Vers luisants, Waitomo, Nouvelle-Zélande

Plongez dans les entrailles de l’île du Nord, pour faire connaissance avec les Arachnocampa luminosa, des vers luisants qui s’épanouissent dans les grottes de Waitomo. S’ils ne paient pas de mine en pleine lumière, ces insectes brillent de tous leurs feux dans l’obscurité. Prenez place dans un bateau et glissez sur une rivière souterraine en admirant ces galeries labyrinthiques scintillant comme un ciel étoilé.
Les grottes de Waitomo sont à 200 km au sud d’Auckland ; voir www.waitomo.com, en anglais.

10. Fête des Lumières, Berlin, Allemagne

Berlin n’est jamais aussi éclatante que lors de la fête des Lumières. Chaque année en octobre, les lieux emblématiques de la capitale allemande deviennent le support d’installations lumineuses de toutes sortes. Motifs, dessins et messages politiques sont projetés sur les bâtiments de 19h à minuit, enveloppant la ville dans un tourbillon de couleurs. Des visites guidées sont organisées en bus, en bateau ou à pied, mais on peut aussi se balader dans la ville pour contempler les illuminations sans débourser un centime.
La manifestation dure 10 jours à la mi-octobre ; programme complet sur festival-of-lights.de (en allemand).


 

Paramètres des cookies