1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Où partir à petits prix en 2014 ?
Idées de voyage

Où partir à petits prix en 2014 ?

Mis à jour le : 23 janvier 2017

Carte

Si la crise n’épargne personne, le dépaysement reste à portée de toutes les bourses ou presque – à condition de choisir sa destination. Notre sélection pour faire le plein de découvertes sans rentrer à découvert.

1. Îles grecques

Qui peut ignorer les difficultés que rencontre la Grèce ? Sévères mesures d’austérité, chômage qui flambe et manifestations de masse font les gros titres de la presse internationale. Voilà qui n’arrange pas les affaires de ce pays qui a toujours beaucoup compté sur les touristes, amateurs de soleil et de fête ou de vieilles pierres et d’histoire antique. Pourtant, la Grèce a toujours autant à offrir, avec en prime des prix revus à la baisse pour reconquérir les visiteurs : à vous les plus fameux sites grecs, mais sans les foules. Bref, l’année 2014 est une affaire à saisir.
Sur son compte Twitter, @VisitGreecegr, l’office du tourisme grec propose une foule de photos et de liens qui donnent envie de partir sur-le-champ.

2. Le talon de la Botte italienne

Si vous avez déjà joué des coudes avec des milliardaires sur la côte amalfitaine ou passé un week-end à Venise, personne ne vous apprendra que l’Italie peut grever un budget vacances. Mais cette année, cap sur le Sud. Le talon de la Botte combine belles plages (les plus belles du pays, assurent certains), villages perchés et sites historiques. Les Pouilles, la Basilicate et la Calabre sont avantageuses pour le voyageur, et pas seulement parce qu’elles se trouvent dans la partie historiquement la moins favorisée de l’Italie : autres atouts, et de taille, leur cucina povera (“cuisine pauvre”), à la fois simple, succulente et bon marché, un rythme décontracté même en pleine saison, et un large choix d’hébergements de qualité pour tous les budgets.
Les vols low cost reliant Bari à toute l’Europe rendent la région plus accessible ; renseignezvous sur www.skyscanner.fr ou www.liligo.fr


Les Pouilles, Italie. Paddy c

3. Nicaragua

Moins connu que son voisin le Costa Rica, et meilleur marché, le Nicaragua, a de quoi satisfaire les petits budgets – attention, cela commence à se savoir : le pays est une destination de choix en Amérique centrale, que ce soit pour les paysages de rêve du volcan Concepción ou une descente mémorable du Río San Juan. Les baroudeurs limités à 20 $US par jour (oui, c’est encore faisable par ici) hésiteront peut-être à visiter les îles du Maïs étant donné le prix du billet d’avion depuis le continent. Pour le reste, le Nicaragua est bien l’une des destinations les plus avantageuses pour lézarder au bord de la mer des Caraïbes, et même y faire de la plongée.
Emportez des dollars américains : une liasse de billets de faible valeur mais variés et en bon état en a dépanné plus d’un.


Volcan Concepción, Nicaragua. Kristian Golding

4. Bulgarie

L’Europe de l’Est pour une bouchée de pain ? Ce temps-là est révolu. Dans les grandes villes les plus réputées, les prix se sont envolés, et la fréquentation aussi. Voilà l’une des raisons d’aller faire un tour en Bulgarie, contrée si injustement méconnue. Si Varna, sur la mer Noire, fait partie de la Riviera bulgare, où en été les foules sont denses et les prix plus élevés, le reste du pays, y compris Sofia, affiche des tarifs d’une modération rafraîchissante, que ce soit dans les transports, les musées ou dans les innombrables chambres chez l’habitant. Pour preuve, le monastère de Rila, le plus célèbre site de Bulgarie, se visite gratuitement et offre même aux pèlerins des modestes chambres.
Mettez-vous en appétit sur www.bulgariainpictures.com.

5. Portugal

Comme chaque année, la poste britannique a dressé sa liste des prix dans les grandes stations touristiques européennes : cette fois, c’est Albufeira, en Algarve, qui est sacrée destination estivale la moins chère en famille. Si l’Algarve au coeur de l’été n’est pas du goût de tous (quoique toujours idéale à la dernière minute), preuve est faite que les budgets serrés doivent garder le Portugal en tête – car il y a des affaires à faire dans tout le pays. Il suffit à Lisbonne de quelques euros pour s’offrir un café et de délicieuses pâtisseries, ou sillonner à volonté le réseau des tramways. Et le Portugal est aussi une Mecque du surf, – le tout, à portée de vol low cost.
Découvrez les vieux tramways de Lisbonne sur http://tram-lisboa.ernstkers.nl.


Albufeira, Portugal. Carlos

6. Fidji

Des îles du Pacifique sud dans un palmarès “Voyager à petits prix” ? Vous êtes sceptique, n’est-ce pas ? Pourtant, les Fidji sont probablement le paradis le plus accessible qui soit. D’abord, les archipels des Yasawa et des Mamanuca abritent une vraie curiosité mondiale : des complexes hôteliers balnéaires pour voyageurs sac au dos. Sans être aussi bon marché que l’Asie du Sud-Est, les Fidji mettent le Pacifique sud à la portée des budgets intermédiaires : voguez d’île en île en catamaran (www.awesomefiji.com) et découvrez en bus Viti Levu, l’île principale de l’archipel, et votre séjour polynésien ne vous mettra pas sur la paille.
Fiji Magic (www.fijilive.com/fijimagic) est un mensuel gratuit qui présente hébergements, hôtels, activités et circuits, avec leurs tarifs.

7. Mexique

Oubliez les usines balnéaires hors de prix, direction le Mexique bon marché. D’abord, trouvez-vous un billet d’avion à petit prix et, si possible, partez hors période de spring break et autres vacances scolaires étatsuniennes. Tous les voyageurs qui ont su sortir des sentiers battus vous chanteront les louanges du Mexique. Au nord de Puerto Vallarta, de tranquilles bourgades balnéaires comme Chacala possèdent des chambres sur la plage à 500 $M (30 €) – avec en prime calme et authenticité. De bonnes affaires existent même dans ce haut lieu du tourisme qu’est la péninsule du Yucatán, et un billet de bus pour Mérida et Tulum donne accès à tous les trésors mayas dont vous pouvez rêvez, pour une fraction du tarif pratiqué par les tour-opérateurs de Cancún.
Privilégiez les cabañas, ces cabanons en bois, adobe ou pierres, coiffés d’un toit de palme : ils sont nombreux à proximité des plages.


Chacala, Mexique. JD Lasica

8. Karnataka, Inde

L’Inde a encore beaucoup à offrir au voyageur désargenté. De fait, les bonnes affaires se font rares quand l’hiver s’abat sur l’Europe : les plus fervents adeptes de Goa privilégient périodes creuses et bons plans, mais d’autres options existent aussi. Le littoral du Karnataka voisin déroule ainsi un chapelet de plages tranquilles, de ports de pêche et de stations paisibles, tandis que l’intérieur recèle plusieurs cités historiques telle Hampi, une étape chérie des baroudeurs dans l’Inde du Sud pour sa décontraction – pour ne rien gâcher, l’hébergement affiche des prix plancher, et l’entrée est libre dans la plupart des temples et vestiges. Les adresses plus haut de gamme se multiplient, c’est vrai : si vous rêvez d’un beau voyage qui ménage vos finances, n’attendez plus.
Nombreuses infos utiles sur le site Internet de Karnataka Tourism (KSTDC ; www.karnatakatourism.org).


Hampi, Inde. Le Batteur de la Lune

9. Palawan, Philippines*

Une jungle sillonnée de rivières, de hautes falaises calcaires, des plages sublimes... Palawan, sans être un secret bien gardé, regorge de trésors. C’est ce beau cocktail, combiné à des sites exceptionnels comme le parc national de la rivière souterraine de Puerto Princesa et l’archipel de Bacuit (tous deux accessibles à des tarifs compétitifs), qui en fait une destination qui, douce pour le portemonnaie, enchante aussi bien les connaisseurs de l’Asie que les néophytes. De là, vous pourrez aussi rejoindre les îles Calamian, où se trouverait le ruban de sable qui aurait inspiré à Alex Garland son roman La Plage.
* N.D.L.R : notre top 2014 a été rédigé avant la catastrophe naturelle ayant touché les Philippines en novembre 2013. Si Palawan a été relativement épargnée par le typhon, il convient de vérifier la situation actuelle auprès du ministère des Affaires étrangères avant de chercher à se rendre aux Philippines. 

10. Éthiopie

Certes, un budget de 600 birr (25 €) par jour ne permet pas de sillonner toute l’Éthiopie, mais vous rejoindrez nombre de ses sites incontournables – tout en économisant du temps et de l’argent – en prenant des vols intérieurs reliant les grandes étapes de la Route historique, tels les monastères du lac Tana, les chutes du Nil bleu et la formidable architecture rupestre de Lalibela – la liste est longue. En revanche, le budget explose dès lors qu’on loue un véhicule avec chauffeur ou qu’on participe à un circuit organisé, ce qui est indispensable pour vraiment apprécier l’ouest du pays. Mais vous pouvez toujours garder cette région pour un prochain voyage. Voilà, en tout cas, un coin d’Afrique qui sait récompenser aussi bien les curieux que les voyageurs fortunés.
Les hôtels petits budgets sont nombreux, mais préférez les constructions récentes.


Les chutes du Nil Bleu, Éthiopie.The Minister of Information
 
Best of 2014

Des idées de voyage en 2014 à retrouver dans le Best of 2014

 
Photo Yasawa, Fidji. Christoph


Paramètres des cookies