1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Madrid et l'Espagne du centre : nos incontournables
Idées de voyage

Madrid et l'Espagne du centre : nos incontournables

Mis à jour le : 3 juin 2019

Carte

Le centre de l’Espagne conjugue avec virtuosité paysages spectaculaires et joyaux culturels. L’esprit festif de la Movida anime toujours la capitale. Entre passion, histoire et hédonisme.

1. Triangle d’or de Madrid

Madrid éblouit les visiteurs par ses remarquables collections d’art. Le célébrissime Museo del Prado, qui recèle parmi ses pièces maîtresses des oeuvres de Goya, de Velázquez et du Greco, ne doit pas faire oublier le spectaculaire Centro de Arte Reina Sofía, écrin du célèbre Guernica de Picasso, ni le très populaire Museo Thyssen-Bornemisza, rassemblant de grands maîtres de la peinture, du XIIIe au XXe siècle. 

2. Festin de tapas

Ir de tapear (sortir pour manger des tapas), c’est un peu un sport national. Profondément ancrées dans la culture espagnole, les tapas sont autant un phénomène social qu’un plaisir gastronomique. Une poignée d’olives, un anchois mariné, une tranche de jambon sur du pain ou une part de tortilla : la tapa est composée d’ingrédients variés. Mais sous son apparente simplicité se cache un art consommé. Les Espagnols font des merveilles de ces amuse-bouche que l’on mange souvent debout, avant de filer dans un autre bar en commander d’autres.

adobestock_176218573.jpeg

Ir de tapear (sortir pour manger des tapas), c’est un peu un sport national.

3. Architecture Renaissance à Salamanque

L’élégante Plaza Mayor de Salamanque, resplendissante lorsqu’elle est illuminée, est considérée comme la plus belle place d’Espagne. Et elle n’est que l’un des nombreux  fleurons d’une ville à l’architecture somptueuse. La présence d’une université ancienne lui assure par ailleurs une ambiance étudiante animée. Salamanque est souvent en tête des villes espagnoles que les gens préfèrent – point que nous ne saurions démentir.

adobestock_118192702.jpeg

L’élégante Plaza Mayor de Salamanque est considérée comme la plus belle place d’Espagne

4. Cuenca la perchée

Dans le nord-est de la Castille-La Manche, au détour d’une vallée encaissée, la cité de Cuenca est tout simplement magique. Accrochées aux falaises, ses casas colgadas (maisons suspendues) se dressent de façon spectaculaire au-dessus du vide. La plupart remontent au XVIe siècle ; toutefois, le site romain de Valeria, à une trentaine de kilomètres de Cuenca, atteste que ces constructions audacieuses existaient déjà il y a 2 000 ans.

5. Tolède, la ville des trois cultures

Fief symbolique de l’Église catholique espagnole, le coeur médiéval de Tolède est classé au Patrimoine mondial. Celle que l’on nomme la “ville des trois cultures” – musulmans, juifs et chrétiens y cohabitèrent pacifiquement au Moyen Âge – demeure un lieu d’exception. Sa cathédrale gothique impressionne, tout comme ses églises et ses musées. Madrid étant toute proche, les touristes envahissent les rues dans la journée ; la vie locale reprend ses droits le soir venu.

adobestock_25634907.jpeg

Le coeur médiéval de Tolède est classé au Patrimoine mondial

6. Mérida la romaine

Dans le sud de l’Estrémadure, Mérida est le plus vaste et le plus impressionnant site romain d’Espagne. Comme à Nîmes ou à Rome, la ville moderne s’est développée autour des vestiges antiques. Vous découvrirez ainsi le cirque, l’amphithéâtre, le forum et les thermes au gré de vos déambulations. Deux millénaires après leur édification, certains ouvrages sont toujours utilisés, comme le pont romain et le théâtre de 6 000 places, où se déroule chaque été un festival de théâtre classique.

adobestock_209261305.jpeg

Mérida est le plus vaste et le plus impressionnant site romain d’Espagne

7. Sur la route de Compostelle

Tous les ans, des dizaines de milliers de pèlerins et de marcheurs empruntent la route de Compostelle, dans le nord de l’Espagne. De nos jours, l’attrait qu’exerce ce parcours dépasse largement les motifs purement religieux et la moindre petite étape vous laissera des souvenirs impérissables. Le Camino Francés, le “chemin français”, va de la frontière franco-espagnole jusqu’en Galice. Situé pour moitié en Castille-León, il traverse des villages, où se nichent des ermitages et des églises romanes. 

8. ¡Viva el fútbol!

Envie d’un bain de foule ? Sortez, un soir de match, sur la Gran Vía à Madrid ou sur n’importe quelle place du centre du pays. La moitié de la ville s’y sera probablement donné rendez-vous, drapeau au poing – et en liesse pourvu que l’équipe préférée ait marqué. Qu’il s’agisse d’un match de football de la Liga ou d’un championnat régional, la ferveur sera palpable. En Espagne, le fútbol prend des allures de religion !

9. Saragosse la trépidante

Ville effervescente, au riche patrimoine culturel et historique, Saragosse s’enorgueillit d’une admirable basilique baroque et du plus somptueux palais maure d’Espagne hors de l’Andalousie. Romains, Arabes et chrétiens, tous y ont laissé leur empreinte. Aujourd’hui, les étudiants donnent le ton. Faites la visite des sites historiques et musées, puis enchaînez par la tournée des bars à tapas et autres lieux festifs ! 

adobestock_100960464.jpeg

Saragosse, ville effervescente, au riche patrimoine culturel et historique

10. Madrid noctambule

La scène nocturne de Madrid, très animée, affiche une intensité peu commune. Ici, quand on sort, on ne va jamais se coucher avant d’avoir “tué la nuit”. Partout, bars, petits clubs, salles de concerts et discothèques géantes fréquentées par la jet-set offrent de quoi satisfaire tous les goûts. Les quartiers de Huertas, de Malasaña, de Chueca et de La Latina sont emblématiques de cette fête permanente qu’est la Movida madrilène.

11. Jamón, jamón

S’il existe une spécialité nationale fédératrice, c’est bien le jamón. Tout bar qui se respecte a sur son comptoir un jambon entamé prêt à être découpé. Quant aux gros jambons suspendus dans les charcuteries et les restaurants, ils font partie des images symboliques qui caractérisent si bien le pays. Ne quittez pas l’Espagne sans goûter à de fines tranches de délicieux jamón ibérico de bellota, le nec plus ultra en la matière…

12. Randonnée dans les Pyrénées aragonaises

Si de nombreuses régions d’Espagne se prêtent particulièrement bien à la randonnée, les Pyrénées aragonaises ont la faveur de nombreux marcheurs. À la frontière franco-espagnole, le Parque Nacional de Ordesa y Monte Perdido, autour du mont Perdu (3 355 m), permet quantité d’excursions, parfois ardues, le long d’immenses parois rocheuses et de cirques glaciaires. On y aperçoit parfois des chamois.

adobestock_68230649.jpeg

Les Pyrénées aragonaises ont la faveur de nombreux marcheurs

13. Perdido Aqueduc romain de Ségovie

Culminant à 28 m de hauteur, le vertigineux aqueduc édifié au Ier siècle témoigne du génie des ingénieurs romains. Très bien préservé, il trône au coeur d’une cité moderne et animée, perchée au milieu des collines de la Castille. Les promenades à la découverte des splendeurs de la Ségovie historique, inscrite au Patrimoine mondial – de la Plaza Mayor à l’Alcázar en passant par le monastère et les édifices religieux – seront un temps fort de votre séjour en Castille.

14. Flamenco

Difficile de trouver plus typiquement espagnol que le famenco. Inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco, il remue l’âme, transporte dans un monde d’émotions, ouvre la porte d’un univers où alternent joie et mélancolie. Cet art passionné et flamboyant n’a peut-être jamais été aussi populaire et novateur qu’aujourd’hui. Pour l’apprécier pleinement, un seul mot d’ordre : le découvrir sur place !

adobestock_25853825.jpeg

Difficile de trouver plus typiquement espagnol que le famenco.

15. Picos de Europa

Au nord-est de la Castille-León, les impressionnants pics d’Europe se composent de trois massifs calcaires culminant à plus de 2 600 m d’altitude. Les rivières, les gorges étroites, les lacs et les forêts y dessinent de somptueux paysages. Intégrés au deuxième plus grand parc national d’Espagne, les Picos de Europa sont sillonnés de superbes sentiers de randonnée. 

16. Semaine sainte

Durant la Semaine sainte, les pénitents défilent en procession à Ávila, Cuenca, Tolède et Zamora, parmi bien d’autres villes d’Espagne. Après la dévotion solennelle des cortèges, place à la musique, à la danse et aux gourmandises, car ces grandes fêtes sont aussi l’occasion de déguster les spécialités traditionnelles de Pâques. À Tolède, la fête du Corpus Christi (Fête-Dieu) donne lieu à une procession parmi les plus spectaculaires du pays.

adobestock_188172621.jpeg

Durant la Semaine sainte, les pénitents défilent en procession à Ávila, Cuenca, Tolède et Zamora

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable dans le centre de l'Espagne
 

Paramètres des cookies