1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les visites incontournables à faire au centre du Vietnam
Idées de voyage

Les visites incontournables à faire au centre du Vietnam

Mis à jour le : 17 juin 2019

Carte

Le centre du Vietnam se caractérise par un riche patrimoine historique et culturel, des plages sublimes et d’extraordinaires parcs nationaux. Grâce à un réseau routier modernisé et aux aéroports de Hué et Danang, c’est un jeu d’enfant que d’accéder à cette région des plus variées et fascinantes.

1.  Hoi An et son port historique

Ravissante cité portuaire ancienne où se retrouvaient des marchands du monde entier, Hoi An est toujours l’une des villes les plus cosmopolites et raffinées du Vietnam. Elle compte une multitude de restaurants gastronomiques, de bars et de cafés branchés, de boutiques insolites et de tailleurs experts. Voyagez dans le temps en parcourant le dédale de ruelles de la vieille ville, visitez les temples et les pagodes, puis dînez comme un empereur avec un budget de manant (apprenez au passage à cuisiner ces mets). 

istock-652667916.jpg

Ville ancienne de Hoi An, Vietnam

2. Le parc national de Phong nha-Ke Bang 

Classé au patrimoine mondial, Phong Nha-Ke Bang, perle des parcs nationaux du pays, se doit de figurer au programme de tout séjour au Vietnam. Découvrez ses collines enveloppées de forêt tropicale, ses rivières filant entre des gorges et son impressionnant réseau de grottes. Si Hang Son Doong, la plus grande grotte du monde, est réservée à quelques privilégiés, chacun pourra pratiquer la tyrolienne et le kayak à Hang Toi, ou accéder à la bien nommée grotte du Paradis.

3. Hué

Capitale des empereurs Nguyên, Hué évoque encore les splendeurs impériales, et ce, bien que ses plus beaux édifices aient été détruits pendant la guerre du Vietnam. Hué doit son charme en grande partie à sa situation sur la rivière des Parfums – pittoresque quand il fait beau, elle se nimbe de mystère les jours moins radieux. Elle forme aujourd’hui un mélange de moderne et d’ancien, où les hôtels aux lignes épurées dominent l’enceinte séculaire de la citadelle. À l’exception des quelques marchands ambulants, Hué reste une ville tranquille et conservatrice, où seuls quelques bars ouvrent tard le soir.

istock-171147851.jpg

Cité impériale, Hué, Vietnam

4. Le farniente sur la plage d’An Bang

À 3 km au nord de Cua Dai, An Bang est l’une des plages les plus agréables du Vietnam. Moins touchée par l’inquiétant problème d’érosion que Cua Dai, l’endroit offre une merveilleuse étendue de sable fin et un océan libre de tout obstacle visuel, à l’exception des lointaines îles Cham.

On trouvera un excellent choix de bars-restaurants sur le front de mer, ainsi qu’un paysage hôtelier en expansion, avec notamment plusieurs belles maisons de vacances à louer. Hoi An est facile d’accès – comptez 20 minutes à vélo ou 5 minutes en taxi (70 000 d). Pour un séjour tranquille dans la région, une bonne stratégie consiste à loger au bord de la plage et à visiter Hoi An dans la journée.

5. L’énergie caractéristique et les lumières nocturnes de Danang

Aucune autre ville du Vietnam ne connaît une évolution aussi rapide que Danang. Des décennies durant, cette dernière a eu la réputation d’une bourgade tranquille de province. Or les temps sont au changement. Sur le quai du fleuve Han se dressent de nouveaux hôtels, appartements et restaurants clinquants. De nouveaux ponts spectaculaires enjambent désormais le fleuve Han, et au nord de la ville, le tout récent quartier de D-city domine la plaine. Vers le sud, l’ensemble du secteur de China Beach est ponctué d’hôtels et de complexes.

6. L’atmosphère mystérieuse propre aux vestiges cham de My Son

My Son est le site des vestiges les plus importants du royaume du Champa, cachés au fond d’une superbe vallée luxuriante dominée par la montagne de la Dent du chat (Hon Quap). Seules une vingtaine de structures ont survécu au temps, alors qu’il y en avait au moins 68 à l’origine, mais l’intimité du lieu, emplie du murmure des ruisseaux, reste saisissante.

istock-939594492.jpg

Vestiges cham de My Son

7. Un circuit à moto sur les idylliques petites routes

Le paysage et les petites routes des environs de Hoi An n’attendent qu’à être découverts. Les excursions à moto ou à vélo ont beaucoup de succès ; rien ne permet autant que les deux-roues d’apprécier le paysage. Des circuits en jeep sont également proposés, tandis que les activités nautiques comprennent le stand-up paddle et le kayak.

8. L’exploration des tunnels de Vinh Moc

L’impressionnant réseau souterrain de Vinh Moc a été l’habitat quotidien de tout un village côtier nord-vietnamien durant la guerre. Plus de 90 familles se terraient dans les trois niveaux de tunnels étalés sur presque 2 km, continuant à vivre et à travailler pendant que les bombes américaines pleuvaient sans répit autour d’elles.

La plupart des tunnels sont ouverts aux visiteurs et conservés en l’état (exception faite de l’éclairage électrique, récemment ajouté). Un guide anglophone vous mènera dans le souterrain, dont vous pourrez voir les 12 entrées avant d’arriver à une plage grandiose de la mer de Chine méridionale. Le musée présente des photos et des vestiges de la vie dans les tunnels, ainsi qu’une carte du réseau.



Paramètres des cookies