-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Les incontournables de Berlin

Les incontournables de Berlin

Mis à jour le : 10 mars 2021

Carte

Mélange de glamour et de monde alternatif, Berlin fascine par sa culture, son architecture d’avant-garde, sa cuisine, sa vie nocturne et son histoire encore palpable.

1. Porte de Brandebourg

Les souverains prussiens franchissaient cette porte néoclassique marquant l’entrée de la ville royale, et Napoléon 1er voulut même la démonter pour l’installer à Paris. Longtemps isolée à l’est du Mur, en RDA, la porte de Brandebourg fut un symbole de division et d’oppression, avant de devenir l’image même de l’Allemagne réunifiée après 1989. Le monument, qui trône parmi les ambassades et les banques de la Pariser Platz, en impose particulièrement de nuit, lorsque ses majestueuses colonnes inspirées de l’Acropole d’Athènes et la sculpture de la déesse de la Victoire dominant le Quadrige sont baignées d’une lumière dorée.

istock-183020970.jpg

Porte de Brandebourg, Berlin

2. Reichstag

Autre symbole de Berlin, le Reichstag a été incendié, bombardé, laissé à l’abandon, puis emballé dans du tissu avant de renaître comme siège du Parlement de l’Allemagne réunifiée. Prenez l’ascenseur (gratuit) pour rejoindre le toit et admirer la vue sur tout Berlin - vous verrez plusieurs sites emblématiques de la ville, en particulier la porte de Brandebourg et le parc de Tiergarten. Ne manquez pas l’occasion d’arpenter la passerelle en spirale dans l’étincelant dôme de verre qui coiffe le monument, signé de l’architecte britannique Norman Foster.

3. Île des Musées

Conçu comme un Louvre berlinois sur la Spree, cet imposant ensemble de cinq édifices est sans conteste le fleuron des collections de la ville. Ces musées inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco présentent 6 000 années d’art et d’histoire culturelle. Contemplez les antiquités du musée de Pergame et de l’Ancien Musée, prenez un rendez-vous avec la reine Néfertiti au Nouveau Musée, imprégnez-vous des oeuvres du XIXe siècle de l’Ancienne Galerie nationale et admirez les sculptures médiévales du musée Bode. 

istock-183042951.jpg

L'Île des musées, Berlin

4. Vie nocturne

Berghain, temple de la techno, est peut-être le club le plus célèbre de Berlin, mais, pour ce qui est de la vie nocturne, la ville entière s’offre à vous. Des raves gothiques aux soirées hip-hop, des pubs où la bière est artisanale aux cafés au bord de l’eau, des Biergärten aux repaires underground : trouver une soirée qui sied à votre humeur est un jeu d’enfant. Si cela ne vous dit rien de courir les bars et les clubs branchés, vous pourrez toujours revivre les années 1920 dans un cabaret, vibrer au son de grandes symphonies dans des salles mythiques ou passer une soirée à l’Opéra

5. Mur de Berlin

Il est des événements qui ont le pouvoir d’émouvoir le monde entier. La chute du mur de Berlin en 1989 est de ceux-là. Tous ceux qui ont assisté à la scène, en direct ou sur l’écran de la télévision,  gardent un souvenir ému du spectacle de ces Berlinois euphoriques dansant sous la porte de Brandebourg. Le Mur reste présent dans l’imaginaire berlinois. S’il en subsiste peu de vestiges, des lieux comme Checkpoint Charlie (photo ci-dessus), le mémorial du Mur ou l’East Side Gallery, sorte de galerie à ciel ouvert où l’on admire les fresques murales imaginées par des graffeurs et des artistes contemporains, en conservent le souvenir tangible.

istock-458430453.jpg

East Side Gallery du mur de Berlin, en Allemagne

6. Street art et mouvements alternatifs

Si, par ses musées, son agenda culturel et ses restaurants, Berlin rivalise avec d’autres capitales, elle trouve sa singularité dans l’esprit d’ouverture et de tolérance qui règne ici, propice à l’expérimentation et à l’émergence de mouvements alternatifs. Kreuzberg, Friedrichshain et le nord de Neukölln sont des laboratoires de créativité où naissent les tendances. Il n’est donc pas étonnant de trouver des oeuvres de street art dans ces quartiers et à travers toute la ville, comme l’impressionnant Astronaut/ Cosmonaut de Victor Ash.

7. Château de Charlottenburg

Le Schloss Charlottenburg (à droite), le plus grand et le plus beau des palais royaux de Berlin, est un joyau baroque. Édifié au XVIIIe siècle, il témoigne du faste de la cour des Hohenzollern, en particulier des règnes de Frédéric Ier et de Frédéric II le Grand. Vous pourrez y admirer de fastueux appartements ornés de toiles de maître de l’école française, des salles d’apparat et un cabinet de porcelaines asiatiques. Complété de deux grandes ailes, l’édifice proprement dit, d’une subtile teinte de jaune caractéristique des Hohenzollern, est entouré d’un parc magnifique.

istock-514236764.jpg

Jardin du château de Charlottenburg, à Berlin, Allemagne

9. Potsdamer Platz

Construit autour de la zone de démarcation qui sépara Est et Ouest pendant 28 ans, ce quartier incarne mieux que tout autre le renouveau allemand. Après avoir été coupée par le Mur puis avoir constitué le plus vaste chantier du monde de 1990 à 2005, la Potsdamer Platz est redevenue la pierre angulaire de la capitale, à la fois carrefour de transports, quartier d’affaires et haut lieu des sorties berlinoises. Ce vaste ensemble de bureaux, de musées, de cinémas, de théâtres ou d’hôtels fournit aussi un large terrain d’exercice où s’exprime le talent d’architectes de renom, tels Helmut Jahn et Renzo Piano.

8. Mémorial de l’Holocauste

À mesure que vous arpenterez l’immense labyrinthe qui tient lieu d’hommage rendu par l’Allemagne aux victimes juives du IIIe Reich, vous ressentirez, dans le silence des lieux, la présence des disparus. L’Holocaust-Mahnmal, en allemand, est aussi appelé mémorial aux Juifs assassinés d’Europe et témoigne de la barbarie nazie. L’architecte new-yorkais Peter Eisenman a transcrit de l’indicible horreur au moyen d’un dédale de 2 711 stèles d’une hauteur inégale, semblables à autant de sarcophages, posées sur un sol irrégulier. Le caractère abstrait de ce mémorial contraste avec l’exposition poignante, richement documentée et illustrée, du centre d’information au sous-sol.

istock-458286229.jpg

Mémorial de l'Holocauste de Berlin

10. Kulturforum

Conçu dans les années 1950 comme la réponse de Berlin-Ouest à l’île des Musées, le Kulturforum regroupe plusieurs lieux de culture tout aussi passionnants, mais dans des bâtiments modernes. La Pinacothèque, l’un des plus importants musées d’art berlinois, éblouit avec sa collection de grands maîtres,  de Rembrandt à Vermeer. Les autres musées sont consacrés aux arts graphiques, aux arts décoratifs et aux instruments de musique. À proximité, la Philharmonie, héberge l’un des meilleurs orchestres au monde, dans une salle de concerts couleur miel aux formes originales, dessinée par Hans Scharoun à l’orée des années 1960.