1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. Les bonnes raisons de voyager en France cette année
France

Les bonnes raisons de voyager en France cette année

Texte par

Nicola Williams (traduit de l'anglais par Yann Champion)

Mis à jour le : 2 février 2021

Carte

Avec les restrictions dues au COVID-19, on a parfois l’impression que cela fait une éternité que l’on ne peut plus profiter pleinement des merveilles – gastronomie, paysages, musées – même en France ! Alors quelles sont à portées de main (en partie) et que 2021 nous réserve de jolies surprises !

Arrivant régulièrement en première place des pays les plus visités au monde, la France est loin d’être restée inactive d’un point de vue touristique durant les confinements de l’épidémie de COVID-19 et les nouveaux musées, activités de plein air et plaisirs de la table qui nous attendent en 2021 devraient nous redonner une certaine joie de vivre.

Note de l’éditeur : pendant la pandémie de COVID-19, les voyages sont limités. Suivez les dernières recommandations avant de partir, et obéissez toujours aux conseils sanitaires locaux.

Faire le plein d’art contemporain à Paris

Si Paris permet déjà d’admirer les chefs-d’œuvre intemporels du Louvre, les tableaux impressionnistes du Musée d’Orsay et le plus célèbre baiser du monde au Musée Rodin, la capitale va bientôt ajouter un nouveau joyau à sa couronne avec la Collection Pinault Paris – Bourse de Commerce. Installé, comme son nom l’indique, dans l’ancienne bourse de commerce, elle-même transformation de l’ancienne halle aux blés, le musée présentera la collection d’art contemporain du milliardaire François Pinault. Le belvédère, avec ses vues sur le bâtiment circulaire et la coupole de verre (1810–1812), magnifiquement restaurée par l’architecte japonais Tadao Ando, en sera sans doute l’un des points forts, de même que son restaurant, La Halle aux Grains, du chef Michel Bras, anciennement trois-étoiles au guide Michelin. Le site officiel indique une ouverture prévue en 2021.

bastien-nvs-sprv1eqnrqm-unsplash.jpg

L’Arc de Triomphe devrait être enveloppé dans 25.000 mètres de tissu à l’automne prochain

L’automne à Paris : ses longues promenades sur les boulevards haussmanniens couverts de feuilles d’automne dorées, ses terrasses de café (on croise les doigts) où l’on vous offre un plaid pour vous emmitoufler et bientôt… l’Arc de Triomphe emballé dans 25 000 m² de tissu bleu recyclable et 7 km de corde rouge, tel que l’avait imaginé l’artiste new-yorkais Christo (1935–2020) avant sa mort. L’œuvre devrait être visible du 18 septembre au 3 octobre 2021. 
 


S’essayer au ice-floating dans les Alpes

Après ces mois de confinement, l’appel de la nature semble n’avoir jamais été aussi fort et les stations des Alpes semblent avoir décidé d’étoffer leur offre hors piste afin de s’assurer que tout le monde ait le droit à sa tranche de plein air. À Val Cenis, à la frontière sud du parc national de la Vanoise, le ice-floating est devenu la nouvelle tendance zen pour se ressourcer en profitant de la paix et de la solitude qui règnent dans cette vallée à la beauté naturelle époustouflante. Une fois votre combinaison enfilée, vous plongez dans un lac alpin glacé et vous allongez pour profiter du calme environnant en totale sensation d’apesanteur. Entourés de pins, un jacuzzi et un sauna alimentés au feu de bois vous attendent sur la rive du lac pour compléter l’expérience. Les accros à l’adrénaline pourront quant à eux s’essayer également à la plongée sous glace, à l’air-board (luge gonflable) et au wingjump (qui associe le ski avec une sorte de tenue… à ailes) auprès de Sensations Vanoise
Mais il existe encore bien d’autres manières de profiter de la neige en 2021 : se faire peur à 100 km/h sur les toutes nouvelles tyroliennes de Serre Chevalier et Valmorel, ou encore défier famille et amis lors d’un escape-game à La Plagne, à ski ou à vélo, voire à fat bike électrique (vélo spécial à roues très épaisses).

c_guillaume_ruoppolo_-_wallis_-_msm_1_sur_1.jpg

Le nouveau musée subaquatique de Marseille offre un espace d’exposition à 5 m de profondeur

Plonger dans le grand bleu à Marseille

Avec ses célèbres terrains de beach-volley et sa proximité avec le Vieux-Port, qu’une simple promenade permet de rejoindre, la plage des Catalans est un lieu incontournable du centre de Marseille pour un moment de détente et, désormais pour découvrir un nouveau lieu révolutionnaire : le Musée Subaquatique de Marseille. Situé à 100 m de la côte, il est accessible gratuitement aux baigneurs, snorkeleurs et plongeurs sous-marins, et présente des sculptures immergées qui évoquent la beauté et la fragilité de leur environnement marin. L’étonnante collection d’œuvres d’artistes français (entre autres des créatures fantastiques, un ours polaire, un plongeur en apnée et Poséidon, le dieu grec de la mer) est installée à 5 m de profondeur, sur les fonds marins. Les statues sont réalisées à partir de ciment marin recyclé, au pH neutre, afin de ne pas polluer l’environnement.
Pour un séjour les pieds dans l’eau, l’une des adresses les plus charmantes de Marseille est sans conteste le Tuba Club, avec son cadre rétro d’ancien club de plongée des années 1960, où avait ses habitudes le célèbre apnéiste Jacques Mayol, sur lequel se concentre le film de Luc Besson Le Grand Bleu (1988).

elisa-michelet-rankglqdt_o-unsplash.jpg

La France est sans conteste le paradis des gastronomes

Surprendre ses papilles dans les marchés nouvelle génération

La gastronomie française est déjà connue dans le monde entier, mais la collaboration de plus en plus étroite entre les chefs et les producteurs artisanaux est en train d’élever la qualité des produits vers de nouveaux sommets. Témoins de cette évolution, les nouveaux marchés couverts apparaissent comme de véritables paradis pour gourmets. D’une certaine manière, on pourrait les considérer comme des réinventions nouvelle génération du traditionnel marché du dimanche matin, où l’on vient se ravitailler en produits de qualité tout en rencontrant des amis avec lesquels boire un verre. 

La Felicità, dans l’enceinte de Station F, à Paris, et l’armada de chefs étoilés au Michelin de Beaupassage ont lancé la tendance. À Bordeaux, les gourmets se retrouvent dans Les Halles de Bacalan ultra modernes, situées dans un vaste bâtiment qui fait face à La Cité du Vin et à la Halle Boca, installée dans les anciens abattoirs. À Lyon, la gastronomie est élevée au rang d’art à Food Traboule, un mariage explosif entre une architecture du XVIe siècle et une cuisine française moderne au cœur du vieux Lyon, classé à l’Unesco. N’oublions pas non plus Food Society, qui devrait devenir le food court le plus vaste d’Europe – un ensemble de comptoirs éphémères de 5 000 m2 – lorsqu’il ouvrira près de la gare Montparnasse à Paris. 

adobestock_329598216.jpeg

Cabourg mettra Marcel Proust à l’honneur au mois d’avril 2021

Marcher dans les pas de Marcel Proust en Normandie

Proust a remporté le prestigieux prix Goncourt en 1919 et pour marquer (tardivement) ce centenaire, un musée célébrant la vie de Marcel Proust et la Belle époque ouvrira ses portes en avril, dans la ville normande où le grand romancier venait se reposer. La visite de la Villa du Temps retrouvé, à Cabourg, élégante station balnéaire de la côte Fleurie, en Normandie, à mi-chemin entre Caen et Deauville, sera l’occasion tant de profiter de l’ambiance rétro et glamour du bord de mer français de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, que d’en apprendre plus sur l’homme qui y a écrit certaines parties du plus long roman du monde. Si vous le souhaitez, vous pourrez aussi planifier votre séjour durant le festival de musique estival Cabourg, Mon Amour, qui devrait se tenir sur la plage de Cap Cabourg du 25 au 27 juin 2021.

adobestock_71196220.jpeg

Cet été, une auberge de jeunesse ouvrira ses portes dans le petit phare de l’île Vierge

Se couper du monde dans un phare en Bretagne

Avec son superbe littoral déchiré qui s’étire sur 2 470 km, ses criques aux eaux émeraude, ses mégalithes, ses villages de pêcheurs et ses îles romantiques, la Bretagne offre quantité d’endroits où il fait bon séjourner. Parmi eux, les phares sont devenus des lieux de séjour branchés pour qui veut se couper du monde. En pleine mer, sur l’île Vierge, minuscule îlot au large de Plougerneau, dans le Finistère, deux phares scintillent dans le ciel nocturne. Avec ses 82,5 m de hauteur, le plus grand des deux, construit en granit et allumé en 1902, est le phare en pierre le plus haut du monde. À côté, le plus petit phare, datant de  1845, va accueillir une auberge de jeunesse de 10 lits cet été. Si vous voulez vivre des sensations plus fortes encore, essayez le phare de Kerbel, dans le sud de la Bretagne, qui propose un lit dans la rotonde en verre du phare, avec une vue de 360°. 
 

 



Paramètres des cookies