1. Accueil
  2. Magazine
  3. Tour du monde
  4. Le tour du monde des villes aux noms absurdes
Tour du monde

Le tour du monde des villes aux noms absurdes

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 15 janvier 2021

Carte

Fin 2020, le petit village de Fucking en Autriche a fait la une des journaux. Ses habitants ont fini par changer son nom en Fugging, las du défilé de touristes moqueurs et mal intentionnés qui allaient jusqu’à subtiliser les panneaux signalétiques du village… L’ex-Fucking n’est pas le seul bourg au monde à porter un nom prêtant à la rigolade. De Kaunas en Lituanie à Hell en Norvège en passant par Lost en Ecosse, petit tour de la planète des communes aux noms cocasses, vulgaires et même absurdes. 
 

Des destinations sans nom aux Etats-Unis

Pourquoi ne pas commencer votre tour du monde des villes aux noms burlesques par une destination absurde ? Rendez-vous à Nameless (sans nom), un petit village de 250 habitants dans le Tennessee ! Ce village du Comté de Jackson tiendrait son nom d’un léger oubli. Quand ses habitants remplirent la demande officielle pour obtenir un bureau de poste dans leur bourgade. Ils laissèrent la case « ville » vide. La demande leur revint favorablement mais avec la mention « Nameless » à la place du nom du village… D’autres destinations « sans nom » existent. Ainsi vous pouvez continuer vos pérégrinations absurdes à No Name (pas de nom) dans le Comté de Garfield au Colorado ou en Floride sur une des îles des Keys qui porte aussi le nom de No Name.
 

 

Cool en Californie et Boring en Oregon

La Californie est l’état de la cool attitude. Quoi donc de plus cool que de faire un tour à Cool, qui, qui plus est, se situe dans le comté d’El Dorado ! Le nom de cette commune de 4000 habitants à une soixantaine de kilomètres de Sacramento viendrait d’un certain Aaron Cool, chercheur d’or de son état, mais aucune preuve écrite ne peut confirmer la véracité de cette version. D’autres sources attribuent l’origine du nom de Cool à un beatnik répondant au nom de Todd Hausman. Lors d’un road-trip en 1947, il aurait trouver ce petit bourg perché sur une colline au milieu d’arbres totalement cool. Boring, dans le nord de l’Oregon porte un nom beaucoup moins cool puisqu’il signifie « ennuyeux » en anglais. En pleine forêt et connu pour son industrie du bois, il n’est pourtant pas particulièrement plus ennuyeux qu’un autre patelin voisin. Il porte tout simplement le nom de son fondateur, un certain William Harrison Boring, pionnier, qui y installa la première ferme  du bourg en 1856. Loin d’être « boring », les autorités locales ont le sens de l’humour car la ville est jumelée avec Dull ("terne") en Ecosse et Bland ("insipide") en Australie.
 

 

Whynot en Caroline du Nord et Truth or Consequences au Nouveau Mexique

Toujours aux Etats-Unis, de l’ennui à la cool attitude, passez aux actes ! Vous aurez peut-être une révélation dans la charmante bourgade de Whynot en plein coeur de la Caroline du Nord, dans le comté de Randolph, connu pour ses poteries. Créé par des Allemands et des Anglais au 18ème siècle, le village avait besoin d’un nom mais les habitants n’arrivaient pas à s’accorder… Un des villageois aurait alors dit : « Pourquoi ne pas l’appeler « pourquoi pas » et comme ça chacun rentre chez soi ». Ainsi fut baptisé Whynot. La ville de Truth or Consequences (la vérité ou les conséquences), souvent surnommée « T or C » au Nouveau-Mexique aurait pu avoir une origine religieuse, mais non ! Cette petite ville de 6500 habitants du comté Sierra tient son nom d’une fameuse émission de radio américaine portant le même nom. Véritable phénomène de société dans les années 40 et 50, son présentateur posait des questions à ses invités et si ces derniers répondaient à côté, ils devaient faire face aux conséquences : des gages qui les faisaient bien souvent se ridiculiser en public.

adobestock_335677861.jpeg

La ville de Truth or Consequences est souvent surnommée « T or C »

Kaunas et autres noms vulgaires

Quittez les Etats-Unis pour l’Europe et si vous n’avez pas peur de la vulgarité : faites un road-trip déconnant de Kaunas, deuxième ville de Lituanie classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, à Conas, un hameau de l’Hérault, en passant par les bourgs de La Conne en Dordogne et Trecon dans la Marne ! Rassurez-vous, même s’"il y a des cons partout", il n’y en a pas forcément plus dans ces villes et communes. Et dans le registre vulgaire, on peut dire que la France est inspirée ! Vous pourrez vous amuser à visiter La Trique (dans les Deux-Sèvres), Le Fion (en Savoie), Anus (dans l'Yonne), Branlette (en Haute-Vienne), Viols-le-Fort (dans l'Hérault) ou encore Montcuq (dans le Lot) dont le nom fut popularisé en 1976 grâce à un sketch de Daniel Prévost. Attention, les habitants de Montcuq sont assez susceptibles sur la prononciation du nom de leur village à la gasconne. Dites « Monkuk » et surtout pas « Mon cul » !

adobestock_125308086.jpeg

Vue sur la vieille ville et le château de Kaunas, en Lituanie

Les noms romantiques et sexy

Passage drastique aux noms romantiques. Commencez par de tendres baisers dans la petite ville de Kissing en Bavière. Déclarez votre flamme en emmenant votre prétendant ou votre prétendante dans le village de Saint-Amour dans le Jura, en arrosant bien sûr vos tirades d’un verre de beaujolais Saint-Amour ! Puis cap à l’ouest, en Normandie pour  entretenir la flamme en faisant découvrir à votre moitié une toute petite commune de la Manche répondant au si joli nom de Les Chéris… Enfin, pour ajouter du piment à votre relation, envolez-vous pour le Pérou et la petite ville de Sexi dans la province de Santa Cruz au nord du pays ! Profitez de votre passage pour aller visiter la forêt pétrifiée voisine de Piedra Chamana où vous découvrirez des fossiles de feuilles et de bois datant de l’ère éocène que vous finirez par trouver forcément sexy !

lescherist68b3979.jpg

Les Chéris se situe dans la Manche, en Normandie

Tous les autres Paris du monde

Autre suggestion de road-trip amusant : partir à la découverte des Paris du monde entier, ou plutôt des Etats-Unis car il semblerait qu’ils seraient tous concentrés dans ce pays du nouveau monde. Préparez-vous à une longue épopée car ils sont au moins 22 et selon certaines sources il y en aurait jusqu’à 37 ! Bien sûr, le plus connu des Paris américains est le fameux Paris, Texas, rendu célèbre par le film de Wim Wenders, palme d’or à Cannes en 1984. De ce Paris devenu mythique, partez à la découverte des autres dans l’Arkansas voisin, le Missouri, l’Idaho, le Wisconsin, le Missouri, le Tennessee, le Maine, l’état de New York, le Kentucky, l’Illinois, le Mississippi, l’Ohio, le Maryland, l’Indiana, le Kansas, le Dakota du Nord, le Michigan, la Pennsylvanie, l’Iowa, la Virginie et la Caroline du Nord, l’Oregon, l’Alabama, la Californie, l’Okahoma, le Montana et le New Hampshire… Un road trip très parisien et idéal pour découvrir l’Amérique profonde et photographier des répliques de tours Eiffel miniatures…

t68b7676.jpg

Il y aurait jusqu’à 37 communes appelées Paris aux Etats-Unis

Des destinations aux noms extrêmes, de Gogogogo à L’Enfer

Si vous avez la bougeotte, vous adorerez Gogogogo et son nom qui incite à se replacer sans arrêt sur les starting blocks. Profitez de votre course effrénée autour de ce petit village au sud-ouest de Madagascar, pour découvrir de rares grenats appelés les grenats tsavorites que l’on trouve dans la région. Si vous n’êtes pas superstitieux et ne craignez pas de finir en enfer, vous pouvez en découvrir l’avant-goût en allant dans la petite commune de L’Enfer dans le Morbihan près de Lorient, puis dans le village de Hell en Norvège ou celui de Hel en Pologne, tout au bout d’une superbe péninsule de longues plages de sable fin sur la Baltique. Votre vision de l’enfer en sera toute chamboulée, le lieu ayant plutôt des allures de paradis. D’ailleurs, pour respecter un certain équilibre, mettez ensuite le cap vers les villages de Paradise dans le Michigan et en Californie. Et pour aller encore plus loin, faites le tour des villes portant le nom prometteur d’Utopia. On en compte six aux Etats-Unis et une en Australie.

img_0448.jpg

Commune de L’Enfer dans le Morbihan près de Lorient (Bretagne)

Lost et Dull en Ecosse

Comment se retrouve-t-on perdu tout en sachant où l’on se trouve ? Réponse : à Lost ("perdu") en Ecosse, à une quarantaine de kilomètres d’Aberdeen ! Comme à Fucking en Autriche, la petite municipalité souffre de vols réguliers de panneaux signalétiques et a suggéré à ses habitants un changement de nom, de Lost à Lost Farm. Mais les villageois ont refusé en masse de peur de perdre leur identité ! Autre ville au nom peu ragoutant : Dull ("terne"), un village des Highlands, un charmant petit village pittoresque dont les fondements remontent au 8ème siècle et qui n’a rien de terne, au contraire. D’ailleurs son nom ne viendrait pas de l’anglais mais du picte et voudrait dire « prairie d’eau »… Dotées d’un sens de l’humour certain, ces deux communes écossaises sont donc jumelées avec Boring dans l’Oregon.
 

 

Qui se ressemble s’assemble

Pour terminer en beauté par un bouquet final de noms tout aussi exotiques et évocateurs les uns que les autres, tachez de vous rendre au rassemblement annuel des villes aux noms burlesques. En effet, tandis que les Américains de Boring et les Ecossais de Dull créaient en 2013 la League of Extraordinary Communities, les Français avaient déjà pris les devants en fondant le Groupement des communes de France aux noms burlesques et chantants à l’initiative de Patrick Lasseube, maire de Saint-Lys (Haute-Garonne) entre 2001 et 2008. Chaque année depuis 2003, les communes membres se regroupent pour de chouettes fêtes cocasses visant à mettre en valeur les différents atouts de leurs communes ! Renseignez-vous pour savoir où se déroulera le prochain regroupement…
 



Paramètres des cookies