1. Accueil
  2. Magazine
  3. Culture et voyage
  4. Kazakhstan : 5 raisons de visiter Expo 2017
Culture et voyage

Kazakhstan : 5 raisons de visiter Expo 2017

Mis à jour le : 11 juillet 2017

Carte

Du 10 juin au 10 septembre dans la capitale du Kazakhstan, se tient l'un des événements les plus importants de l'année - l’exposition internationale spécialisée EXPO 2017 intitulée « L'énergie du futur ». Chaque année, le Kazakhstan devient une destination touristique de plus en plus populaire, c’est pourquoi nous avons choisi les 5 raisons principales pour lesquelles visiter Astana et  l'exposition vaut vraiment la peine.

Un espace d'exposition unique

Le complexe d'exposition Astana EXPO 2017, couvrant 174 hectares, a été construit exprès pour l'événement et représente une plate-forme unique de la pensée architecturale mondiale. Au centre du complexe se trouve la sphère de Nur Alem - le plus grand bâtiment sphérique du monde, 80 mètres de diamètre et 100 mètres de hauteur. Le pavillon du Kazakhstan, le pays d'accueil de l’exposition, est situé dans le Nur Alem, ainsi que le Musée de l'énergie du futur qui poursuivra son travail après la fin de l'Astana EXPO 2017.

2.jpg

Expo 2017, Astana, Kazakhstan

Autour de la Sphère se trouvent des bâtiments aussi impressionnants : les pavillons internationaux, thématiques, commerciaux et d'entreprises, ainsi qu'un centre d'art. Les lieux de divertissement de l'exposition se trouvent à part, avec l'Amphithéâtre et un auditorium de 1000 places : la Salle de l’énergie. En outre, sur le territoire de l'EXPO, on trouve de nombreuses fontaines, des sculptures et des objets d'art contemporain devant lesquels il est difficile de passer sans les photographier. Le complexe d'exposition est ouvert jusqu'à 23h00. La nuit, l’exposition frappe l'imagination par une symphonie de couleurs : des fontaines lumineuses, des défilés de nuit, un spectacle de projection sur la façade de la Sphère Nur Alem...
 

À l’EXPO, le monde entier est comme dans le creux de votre main

115 pays participent à l'exposition, ce qui donne l'occasion aux visiteurs non seulement de se familiariser avec les meilleurs concepts économes en énergie, mais aussi avec les traditions et les cultures. Par exemple, dans les pavillons de la Turquie et de la Suisse, on peut goûter des plats nationaux, dans celui de la République Tchèque on sert de la bière tchèque. Côté Thaïlande, on pratique le massage thaï, et dans le pavillon de l’Inde on peint les mains au henné selon la technique traditionnelle Mehndi.

3.jpg

Expo 2017, Astana, Kazakhstan


Dans le pavillon commun de l'Afrique, des spectacles par des artistes nationaux ont souvent lieu. De nombreux pays participants vendent leurs produits et leurs souvenirs durant l'exposition. Ainsi, à l'EXPO à Astana, on peut acheter des souvenirs du monde entier.
 

L'exposition présente les derniers développements « verts »

L'exposition est consacrée à « l’énergie du futur », donc chacun des participants a apporté dans la capitale du Kazakhstan ses technologies énergétiques les plus avancées. Par exemple, la Pologne a mis en place des projets de gazéification du charbon, la Finlande  des méthodes efficaces de recyclage, le Royaume-Uni des lampes en graphène capables de donner de la lumière pendant 7 ans sans interruption, l’Allemagne  une voiture de course électrique « Formule E ».

4.jpg

Expo 2017, Astana, Kazakhstan

Les projets les plus prometteurs dans les divers domaines de l'énergie durable se trouvent dans un pavillon séparé : la Zone des meilleures pratiques - "eBPa". Sur les 133 applications candidates à la participation à l'exposition, le Comité international de sélection a choisi les 24 projets les plus prometteurs dans 13 pays. Parmi eux se trouve le projet du Kazakhstan Angled Blades, une nouvelle forme de pales de turbine éolienne. Cette technologie augmente la force de rotation dûe à l'écoulement du vent, ce qui permet de générer plus d'énergie.
 

L’EXPO est une exposition interactive

Il est possible et même nécessaire de toucher de nombreux objets. L'une de ces pièces est un véritable morceau d'un iceberg qui a été apporté au Kazakhstan directement de l'Arctique et est exposé dans le pavillon russe. Dans le pavillon chinois on peut temporairement devenir conducteur de train, assis derrière un simulateur d'entraînement avec un panneau de commande. Dans le pavillon de l'Autriche il est possible de développer de l'électricité en pédalant sur un vélo, et au pavillon de Singapour les visiteurs pourront planter leur propre fleur.

5.jpg

Expo 2017, Astana, Kazakhstan

Dans de nombreux pavillons, comme celui des États-Unis, on peut regarder des films sur l'impact des technologies de l'énergie sur nos vies. Et si vous êtes fatigués de toute cette interactivité, vous pouvez vous détendre sur un immense tapis dans le pavillon azerbaïdjanais.
 

Le riche programme culturel et de divertissement

Pour l'EXPO 2017, les organisateurs ont préparé environ 3000 événements différents. Ce sont des expositions d'art contemporain, des compétitions sportives, ainsi que des prestations de stars mondiales. Parmi elles : le groupe Thirty Seconds to Mars et Limp Bizkit, ainsi que le chanteur italien Eros Ramazzotti. L'événement principal du programme culturel de l’exposition est le spectacle Reflekt du célèbre Cirque du Soleil. Il a été préparé spécialement pour l'EXPO à Astana, adapté au sujet  de l’Expo, ainsi qu'à la culture du Kazakhstan. Le spectacle exclusif du cirque peut être admiré jusqu'au 9 septembre.


Article réalisé en collaboration avec Expo 2017 Astana
Astana EXPO 2017
 


Paramètres des cookies