-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Et si en 2021, on essayait de voyager sobre ?
Idées de voyage

Et si en 2021, on essayait de voyager sobre ?

Texte par

Tasmin Waby (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 7 janvier 2021

Carte

De plus en plus de touristes optent pour des soirées sans alcool quand ils voyagent et disent faire des expériences plus riches, plus mémorables et en contact plus étroit avec la culture locale qu’en surfant de bar en bar ou en passant la soirée à courir après une bière dans un pays où l’alcool est prohibé.

Ne pas boire, c’est l’une des tendances les plus étonnantes de ce début du XXIe siècle. De plus en plus d’adultes ont pris conscience que les effets néfastes de l’alcool sur leur santé mentale et physique pesaient bien plus que ses bénéfices. Des hashtags comme #soberlife, #sobercurious et maintenant #sobertravel sont devenus très tendance.

Liée peut-être à un mouvement plus général vers le bien-être, la tempérance est plus affaire de lien avec le monde que de puritanisme. En évitant de boire pendant les vacances, les voyageurs se sentent plus eux-mêmes, sont plus présents au monde et commencent à s’y sentir mieux intégrés, sentiment que l’alcool leur procurait auparavant, mais de manière très provisoire.

anthony-delanoix-hzgs56ze49s-unsplash.jpg

Découvrez quels plaisirs des soirées sans alcool vous conviennent le mieux

Sorties nocturnes

Sortir le soir, c’est bien évidemment le moment où renoncer à l’alcool peut sembler problématique. Comment danser, flirter, ou s’abandonner à ce que « la nuit vous réserve » sans deux ou trois verres de bulles ou quelques shots de tequila ?
En faisant la fête sans boire, vous comprendrez vite que la musique est un bien meilleur élixir que la fée verte (l’absinthe). Regroupez quelques compagnons de voyage et plongez ensemble (sobres) dans les nights-clubs : vous trouverez vite le bon tempo pour filer sur la piste de danse. Et plus les autres clients se soûleront, moins vous vous sentirez gêné(e). De plus, pas de réveil le lendemain e pensant « Ich will sterben » (« je veux mourir ») parce que vous avez descendu tant de Jägermeister que vous croyez parler allemand, et il vous restera assez d’énergie pour faire toutes les activités que vous aviez prévu pour la journée.

Hors les nuits passées à danser sur un toit-terrasse de bar de Bangkok ou dans un club en sous-sol de Berlin, il y a des tas d’autres nuits où vous n’aurez pas à inventer une excuse pour refuser un verre. Dans le monde, de nombreuses villes proposent théâtre, spectacles comiques, poésie, lecture, escape rooms, concerts, librairies ouvertes la nuit, soirées-événements dans les musées et les galeries d’art, ou visites guidées à pied nocturnes pour rester occupé(e) – et sobre. Élargissez votre conception des plaisirs nocturnes et vous découvrirez que voyager sobre peut vous rendre plus aventureux que d’habitude, et non l’inverse.

lpt1018_091.jpg

Dans beaucoup de cultures, boire le thé est une cérémonie

Le monde sans alcool

La sobriété n’a rien de nouveau pour une grande partie du monde. Pour des raisons de coutumes, de religion ou de culture, boire de l’alcool est mal vu, illégal ou quasi-impossible dans certains pays. Si beaucoup de pays du Moyen-Orient sont assez tolérants envers les étrangers qui consomment de l’alcool, il n’est disponible en général que dans les hôtels et les restaurants, et coûte cher. Alors pourquoi ne pas boire quand vous voyagez dans un pays où l’alcool est autrement prohibé, et vous plonger dans un monde d’autres boissons à découvrir ?

Les Britanniques aiment boire du thé mais dans beaucoup de cultures, c’est une chose qui prend du temps, empreinte de cérémonie quel que soit l’endroit où vous le buviez. Même quand on se serre sous une tente de fortune des montagnes du Haut-Atlas, le thé préparé au feu de bois est versé selon le même rituel afin d’en oxygéner les saveurs, et servi avec gentillesse et attention à toutes les personnes présentes. Au delà du thé, ou de la célèbre tradition du café en Italie, on trouvera au Moyen-Orient des pays avec une large gamme de boissons rafraîchissantes baptisées sharbat, shorbot, ou serbat. Dénicher les lieux où on sert, l’après-midi, des rafraîchissements tels que le lassi sucré, à base de yaourt, ou le savoureux doogh vous fera du bien aux papilles et sera peut-être l’occasion de rencontrer et de créer des liens avec des gens du cru que vous n’auriez pas croisés en buvant des bières (chères) au bar d’un hôtel international.

shannon-milling-an5jf8hroty-unsplash.jpg

Le Kombucha est une boisson non alcoolisée qu’on trouve notamment dans les marchés de rue aux États-Unis

Dix tendances sobres

  1. Alcool, pour quoi faire ? Ne pas boire est la règle dans beaucoup de pays musulmans ; allez plutôt là où les habitants se retrouvent devant un thé ou un sharbat.

  2. Bars sans alcool : Bars et pubs avec des boissons sans alcool (ou presque) surgissent dans des villes comme Londres et New York.

  3. Cocktails sans alcool : les « mocktails » ne jouent plus les seconds couteaux et sont maintenant pris au sérieux par les mixologues.

  4. Retraites bien-être : Oubliez l’idée du stage de yoga où les mamans en forme se rejouent leurs fêtes étudiantes de jeunesse : beaucoup de stages proscrivent strictement drogues et alcool.

  5. Festivals sans alcool : Encore rares mais appréciés chez les alternatifs et les familles qui veulent éviter le côté « gueule de bois » des festivals.

  6. La nature sauvage : Camper en pleine nature signifie souvent (em)porter sa propre nourriture, ce qui laisse peu de place au superflu : laissez tomber l’alcool.

  7. C’est le moment du kombucha : Servi au tonneau comme la bière, on trouve aujourd’hui du kombucha sur des marchés d’alimentation et des festivals de musique dans tous les États-Unis.

  8. Raves sobres : De Morning Gloryville à No Lights No Lycra, la danse est le point central de ces événements sans alcool et sans drogue qui naissent un peu partout dans le monde.

  9. Sensations sobres : Dans les grandes villes d’Allemagne, des clubs organisent des événements multi-sensoriels sobres avec DJs, spectacles lumineux et artistes olfactifs.

  10. Agences de voyages « sobres » : Pour suivre la tendance, des agences de voyages telles que Sober Vacations International se sont mises à proposer des voyages organisés pour clients sobres uniquement.