1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. D’un logement insolite à l’autre, découverte des plus beaux spots balnéaires bretons
France

Réalisé en partenariat avec :

D’un logement insolite à l’autre, découverte des plus beaux spots balnéaires bretons

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 20 janvier 2020

Carte

La Bretagne est l’une des régions de France où l’on compte probablement le plus d’hébergements insolites. A l’imagination des Bretons s’ajoutent les légendes, un patrimoine riche et inspirant ainsi qu’un esprit curieux d’habitats alternatifs comme les tiny houses. Roulottes, cabanes perchées dans les arbres ou sur pilotis, cottages « saloons » ou bungalows « Key West », pourquoi ne pas découvrir les côtes bretonnes en logeant dans les hébergements les plus inhabituels ? Tour d’horizon des plus beaux spots balnéaires où jeter l’ancre le temps d’une expérience vacances hors du commun.
 
Vos enfants ont toujours rêvé de dormir dans des cabanes perchées dans les arbres ou sur pilotis ? Ils devraient adorer la Bretagne pour cela, qui plus est avec vue sur la mer, cap sur Le Guilvinec ou Lesconil dans le Finistère Sud. Si vous avez l’âme nomade, vivez la vie de bohème dans une roulotte à Baden dans le Morbihan. Et puisque vous êtes dans le far-west de la France, tentez l’aventure « cottage saloon » à Erquy dans les Côtes d’Armor. Ceux qui préfèrent une ambiance plus rétro à la Hemingway se réfugieront dans un bungalow au bord des eaux turquoise de la splendide baie de Douarnenez : vous pourrez presque vous imaginer à Key West, les ouragans en moins.

istock-1026078078.jpg

Littoral de l’archipel des Glénan

Les innombrables charmes du triangle Pays Bigouden, Quimper, Bénodet

Des cabanes du Guilvinec et de Lesconil, vous serez non seulement à deux pas de superbes plages mais également submergés par le nombre d’expériences à vivre. Par jour de beau temps, embarquez pour l’archipel sauvage et rocailleux des Glénans, paradis des amoureux de la voile. De retour à Bénodet, laissez-vous happer par le charme de ce petit port de pêche et traversez l’estuaire pour découvrir Sainte-Marine, sa ravissante cousine. Goûtez aux huitres iodées de l’île de Tudy et préparez-vous aux plages sauvages battues par le vent du Pays Bigouden. Avec un peu de chance, vous apercevrez une vieille dame avec sa coiffe locale, bien vissée sur la tête, parée aux intempéries ! Si vous ne voulez surtout pas manquer un tel spectacle, voyagez en pays Bigouden mi-juillet au moment du festival des Brodeuses à Pont-Labbé. Là vous verrez des coiffes et des costumes traditionnels des villages les plus perdus, le clou du spectacle étant l’élection de la Reine des Brodeuses. Profitez aussi de votre passage pour vous donner des frayeurs en essayant des sports de glisse sur la longue plage de La Torche. Si vous ne voulez pas vous mouiller, optez pour le char à voile, les sensations de glisse sont largement au rendez-vous. Enfin, ne manquez pas Quimper et sa vieille ville pour une petite balade culturelle, ponctuée d’une bonne pause crêpes.

istock-870899218.jpg

Le village de Pont Aven est célèbre pour avoir inspiré de nombreux peintres

Caractère, paysages somptueux et inspiration dans la baie de Douarnenez

Toujours dans le Finistère, osez un autre bout du monde : Douarnenez, ses multiples plages et ses quatre petits ports ! Vous découvrirez notamment son passé lié à la pêche à la sardine à l’excellent Port Musée. Les rues de cette ville portuaire de caractère sont aussi truffées de charmantes galeries d’art. Comme Pont-Aven, elle attirait les plus grands peintres à la fin du XIXème et au début du XXème siècle, à tel point qu’elle obtint le surnom de « Barbizon breton ». Les amoureux de nature pourront découvrir les interprétations des peintres pour de vrai, en se baladant le long des côtes, à pied ou en kayak de mer. Bravez les éléments en roulant à bicyclette jusqu’à la fameuse pointe du Raz au bout du bout de la terre bretonne. Et si vous aimez les explorations à la Robinson Crusoé, perdez-vous sur la charmante et reposante île Tristan, peu connue, juste en face de Douarnenez.

istock-875525258.jpg

Promenade dans le port de Vannes

Autour de Baden, le paisible golfe du Morbihan

Plus au sud, passez dans le département du Morbihan - qui signifie « petite mer » en breton -, pour vous installer dans une roulotte du côté de Baden. Vous y expérimenterez une quiétude parfaite au cœur d’une jolie campagne verte et vallonnée en totale harmonie avec les petites plages et les îles ravissantes du golfe du Morbihan. Embarquez sur un vieux gréement pour naviguer sur les eaux calmes de cette petite mer intérieure à la découverte de la fameuse île aux Moines mais aussi d’autres îles moins connues mais tout aussi enchanteresses comme l’île d’Ars. Passez du temps à Vannes, ville d’art et histoire où les maisons à pans de bois qui bordent le vieux port vous feront voyager dans le temps. N’oubliez pas non plus d’aller au bord de la grande mer, l’océan Atlantique. Faite une halte sur la plage de Locmariaquer. Offrez-vous un festin de fruits de mer avant de découvrir la presqu'île de Quiberon. Si vous avez le temps, embarquez pour Belle-Ile pour la journée et découvrez un bout de cette île qui porte bien son nom en vélo !

istock-835039680.jpg

Vue sur Port-Louis

Allons à Lorient…

Toujours dans le Morbihan, suivez les paroles de la bonne vieille chanson paillarde Allons à Lorient, pêcher le hareng… Outre le hareng, vous pourrez surtout goûter à ses fameuses langoustines. Peu mentionnée sur les cartes touristiques, Lorient a pourtant beaucoup de trésors cachés : les petits comme les grands adoreront la Cité de la Voile Eric Tabarly, une expérience interactive, avec les fameux Pen-duick du navigateur amarrés à deux pas. La base des sous-marins vous permettra de faire un plongeon au temps de l’occupation germanique et de l’histoire du mur de l’Atlantique. Abandonnée par les Allemands après leur défaite en 1945 puis territoire militaire jusqu’en 1997, la base est aujourd’hui transformée en un musée aussi fascinant qu'imposant. En sortant de la visite un tantinet claustrophobique du sous-marin-musée la Flore-S645, allez faire un tour sur la jolie plage de Larmor-Plage ou au musée de la Compagnie des Indes à Port-Louis. Si vous avez votre dose de culture et si vous êtes en famille, emmenez vos rejetons au West Wake Park d'Inzinzac Lochrist à une vingtaine de kilomètres de Lorient. Là, vous pourrez expérimenter quelques montées d’adrénaline en essayant le wakeboard, le ski et le kneeboard ! Enfin, si vos dates le permettent, coordonnez votre séjour lorientais avec le Festival Interceltique la première semaine d’août, le plus grand festival urbain au monde ! 

mouettes.jpg

Vue sur une partie de la baie de Morlaix

Aventures nautiques et sauvages dans la baie de Morlaix

Cap ensuite vers le Finistère nord et la baie de Morlaix, entre le Léon et le Trégor. Commencez par aller à la plage : en fonction de vos goûts, choisissez Carantec ou Plougasnou pour des plages familiales. Et si vous aimez des ambiances de bout du monde, hors des sentiers battus, crapahutez plutôt jusqu’à la plage sauvage de Tahiti où vous compterez les autres humains sur les doigts de la main. Continuez à longer la côte en empruntant des bouts du fameux GR 34 et faites une petite halte à Locquirec. Au bout d’une péninsule, face à une mer truffée de rochers et d’îlots, vous pourrez faire du surf et une petite visite pèlerinage au Grand Hôtel des Bains où fut tourné le mythique Hôtel de la Plage au milieu des années 70. Continuez vos aventures en embarquant depuis Carantec ou Plougasnou pour le château du Taureau, une fortification Vauban qui veille sur l’entrée de la rivière de Morlaix. Amusez-vous aussi à aller à pied à marée basse sur l'île Callot pour pêcher mais gare à la marée montante. Ne loupez pas le coche pour rentrer ou vous risquez de dormir sur l’île ! Enfin, si le bord de mer finit par vous lasser - si une telle chose est possible -, partez à la découverte des paysages lunaires des Monts d’Arrée ou flânez dans les venelles du vieux Morlaix, connu pour ses maisons à pans de bois.

istock-490621644.jpg

Le joli port d'Erquy

Erquy, sports nautiques, balnéaire désuet et coquilles Saint-Jacques

Plus à l’est, dans les Côtes d’Armor, Erquy et le Val-André riment avec stations balnéaires du début du XXème siècle. Vous serez charmé par les villas cossues en granit gris et rose d’un autre temps évoquant les années folles. Erquy rime aussi avec pléthore d’activités nautiques : voile, kayak, canoë, paddle etc. Prélassez-vous sur la fameuse plage des Sables d’Or à jamais immortalisée par Etienne Daho. Et de la douceur des dunes, passez aux falaises dramatiques du Cap Fréhel. Visitez au passage le château fortifié de Fort La Latte qui donne un peu froid dans le dos si on souffre de vertige tout comme le sentier des douaniers qui longe les côtes alentour. Erquy est aussi le premier port de France de coquilles Saint-Jacques, vous n’échapperez donc pas à de multiples dégustations de ces succulents mollusques si vous venez pendant la saison. D’ailleurs, si vous êtes un afficionado du fruit de mer, venez à Erquy pendant la fête de la coquille le troisième weekend d’avril. Les amateurs de curiosités et d’insolite s’amuseront aussi en traversant le village qui porte le nom de Plurien entre Erquy et le Cap Fréhel. Rassurez-vous, pour vous remettre, revenez à Erquy : la légende dit que le lieu aurait inspiré Uderzo pour créer le fameux village d’Astérix le Gaulois. Le dessinateur y passait en effet ses vacances lorsqu’il était enfant.
 


"Chers lecteurs de Lonely Planet, organisez votre séjour en camping en Bretagne avec Yelloh! Village. Vivez une expérience personnalisée avec nous ! Dans nos campings bretons vous trouverez tout ce qu’il faut pour que vos vacances soient inoubliables. Des parcs aquatiques vous attendent pour les petits mais aussi pour les plus grands. Des espaces bien être pour vous chouchouter avec jacuzzi, hammam, massages, … Des hébergements tout confort et des services haut de gamme vous accompagneront pendant tout votre séjour. À très vite en Bretagne !"

 



Paramètres des cookies