1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. Découvrir l'Auvergne : les sites incontournables
France

Découvrir l'Auvergne : les sites incontournables

Mis à jour le : 5 avril 2019

Carte

Auvergne rime avec volcans. Au coeur du Massif central, le parc naturel régional des Volcans d’Auvergne offre au regard ses silhouettes coniques verdoyantes, sur un vaste territoire à cheval sur le Puy-de-Dôme et le Cantal.  Tour d'horizon des sites incontournables à découvrir si vous allez vous promener dans la région. 

1. Le puy de Dôme et la chaîne des Puys

La chaîne des Puys a été auréolée d’une inscription au Patrimoine mondial en 2018. Son point culminant, le puy de Dôme en est l’indétrônable emblème. Mais c’est bien loin des foules que cet océan de verdure aux courbes ondulantes prend toute sa mesure : puys du Pariou, de Lassolas ou encore de Vichatel se rejoignent en de courtes marches, avec parfois, à la clé, la possibilité de fouler le fond d’un cratère.

adobestock_168832987.jpeg

Le Puy de dôme sous la neige

2. Le Puy-en-Velay

Si l’on avait quelque doute sur la nature volcanique de la préfecture de la Haute-Loire, nous voici vite face à la réalité d’un paysage époustouflant : dominée par ses monuments perchés sur des dykes et autres pitons rocheux, Le Puy-en-Velay impressionne par sa situation unique. La cité mariale est, en France, le point de départ principal vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Tant la ville haute, blottie autour de sa cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation, que la ville basse, commerçante et bonne vivante, s’arpentent avec plaisir.

adobestock_246683215.jpeg

Le Puy-en-Velay

3. Grimper au sommet du puy de Sancy

Point culminant du Massif central (1 886 m), le puy de Sancy possède des arêtes bien plus tranchantes que celles des autres puys auvergnats. En quête de panorama grandiose, d’air pur et de souvenirs époustouflants sans être adepte des gros efforts ? Vous pourrez rejoindre aisément son sommet grâce à son téléphérique et les 850 marches qui lui succèdent. Les randonneurs, quant à eux, le rejoignent directement  à pied depuis Le Mont-Dore, Super-Besse ou encore la vallée de Chaudefour, au gré de vues spectaculaires sur les vallées environnantes.

adobestock_127283483.jpeg

Puy de Sancy, en pleine nature

4. Moulins

Située tout au nord de l’Auvergne, l’actuelle préfecture de l’Allier fut désignée capitale du duché de Bourbon au XIVe siècle. De sa prestigieuse histoire, la cité, entre bocage et Sologne bourbonnaise, a conservé un patrimoine remarquable, comme en témoignent les vestiges de son château ducal (la Mal-Coiffée) et sa cathédrale renfermant le célèbre triptyque du Maître de Moulins, considéré comme un chef-d’oeuvre de la Renaissance.

5. L’ascension du puy Mary

À 1 787 m d’altitude, le puy Mary offre un panorama à 360° sur les vallées glaciaires et les monts du Cantal : le Plomb du Cantal (1 855 m), le Peyre Arse (1 806 m) ou encore le puy Griou (1 690 m) ‒ le plus reconnaissable grâce à sa forme conique. Facilement accessible, le sommet s’atteint par une courte, mais intense marche (dénivelé de 195 m), aménagée en escaliers, en une heure aller-retour environ.

adobestock_241301638.jpeg

Randonnée sur le Puy Griou, dans le Cantal

6. Les cinq églises romanes majeures d’Auvergne

Ne manquez pas les chefs-d’oeuvre d’arkose et de pierre de lave que sont la basilique Notre-Dame-du-Port de Clermont-Ferrand, l’abbatiale Saint-Austremoine d’Issoire, la basilique Notre- Dame d’Orcival et les églises de Saint-Saturnin et de Saint-Nectaire, à l’architecture caractéristique et au style particulièrement abouti. Le chevet, ornementé et à la composition pyramidale, en est l’élément le plus typique.

7. Une dégustation de fromage au village de Salers

Le superbe village de Salers est aussi l’une des étapes les plus gourmandes du Cantal ! Fabriqué à la ferme, son fromage AOP au lait cru se déguste en version “Salers Tradition” : il est alors exclusivement élaboré à partir de vaches salers, nourries à l’herbe des montagnes. En visitant le village, vous saurez tout sur cette race, sur le métier de buronnier et pourrez faire une dégustation.

adobestock_21710540.jpeg

Laissez-vous tenter par une dégustation de Salers, fromage régional

8. La forteresse de Polignac

Vestige du Moyen Âge, la forteresse de Polignac, avec son puissant donjon, est juchée sur une cheminée volcanique. Outre le panorama, exceptionnel, on découvre l’histoire de l’une des plus illustres familles du Velay, de même qu’un système défensif très au point. Les animations médiévales, programmées régulièrement dans l’année, feront la joie des enfants.

adobestock_238889040.jpeg

Vue depuis la forteresse de Polignac sur le village du même nom, en Haute-Loire

9. L’abbaye de La Chaise-Dieu

La Chaise-Dieu a forgé sa réputation sur son festival de musique classique. Mais le site est tout aussi remarquable le reste de l’année pour son église abbatiale, de style gothique langedocien, qui abrite le gisant du pape Clément VI et une étonnante danse macabre datant du XVe siècle. Un nouveau parcours de visite met en valeur l’ensemble abbatial, dont le superbe cloître et la salle de l’Écho, et présente sous un jour nouveau un ensemble de tapisseries flamandes du XVIe siècle.

10. Le Pays de la Pinatelle

Dans le splendide territoire du Cézallier se love l’îlot forestier de la Pinatelle, aux paysages envoûtants. Entre pâturages, lacs et tourbières, on y découvre le lac du Pêcher et celui du Sauvage, la tourbière du Jolan ainsi que la Maison de la Pinatelle, à Chalinargues, qui vous donnera les clés pour appréhender cet environnement habité, entre autres, de chevreuils, de cerfs et de biches. Arc-en-ciel printanier, blancheur hivernale, déclinaisons d’ocre à l’automne : chaque saison est un ravissement.

adobestock_83110340.jpeg

Lac du pêcheur

11. Le Bocage bourbonnais

Au nord de l’Allier, ce doux paysage de prairies et de collines verdoyantes, où paissent les vaches charolaises, est le fief des Bourbons. Au fil des routes champêtres serpentant à travers le bocage, le visiteur découvre de nombreux châteaux et de remarquables églises romanes. Points d’orgue : la spectaculaire forteresse médiévale de Bourbon-l’Archambault, berceau de la dynastie des Bourbons, et le village de Souvigny, dont la monumentale église clunisienne fut choisie comme nécropole ducale.

12. Une randonnée autour du Plomb du Cantal

C’est le plus haut sommet du Cantal, avec 1 855 m d’altitude. Ses flancs, notamment à l’est, offrent de splendides paysages aux horizons immenses. Vous pouvez notamment emprunter le GR®400, qui fait le tour du volcan, la Via Arverna (variante du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle), le GR®465, qui longe les crêtes du Plomb, ou encore l’un des nombreux sentiers de petite randonnée qui traversent le territoire.

adobestock_180996216.jpeg

Eglise du petit village de Lavaudieu dans l'Allier

13. Les villages perchés de la vallée de l’Allier

Auzon, Lavaudieu, Chilhac, Chanteuges, Saint-Arcons-d’Allier, Arlempdes... La vallée de l’Allier regorge de villages au charme intemporel, qui racontent l’occupation ancienne de ces lieux belvédères. Plusieurs églises, en particulier dans le Haut-Allier, valent le détour pour leurs fresques.

14. La vallée de Chaudefour

Cette vallée glaciaire féerique, nichée au coeur du massif du Sancy, est le rendez-vous rêvé des familles et des amoureux de la nature. Son cirque aux formes rocheuses surréalistes se rejoint en moins de 5 km de marche facile et invite à une pause piquenique en bordure de rivière. De là, des sentiers permettent de gagner en moins d’une heure une cascade ou le fond de la vallée. Autre option : rejoindre les crêtes et opérer une grande boucle avec le sommet du Sancy à la clé – mais gare au dénivelé !

adobestock_222846581.jpeg

La forêt de Tronçais est considérée comme l’une des plus belles chênaies d’Europe

15. La forêt de Tronçais

S’étendant sur environ 11 000 ha au coeur du département de l’Allier, cette majestueuse forêt domaniale est considérée comme l’une des plus belles chênaies d’Europe. Ce paradis végétal est peuplé d’innombrables chênes remarquables, âgés pour certains de plus de 300 ans, hauts comme des cathédrales. Parsemée de plans d’eau, elle est aujourd’hui un terrain de jeu formidable pour les amateurs de nature, de randonnées pédestres ou de balades à vélo.

16. Vichy

Reine des villes d’eaux françaises, Vichy est mondialement renommée pour les propriétés de ses eaux thermales. Développée au XIXe siècle sous l’impulsion de Napoléon III, la cité conserve un patrimoine architectural et thermal exceptionnel. Disposant de nombreux restaurants et cafés, Vichy, épicurienne, offre aussi la possibilité de très agréables promenades dans ses élégants parcs impériaux ou sur les rives du lac d’Allier, aux allures de Riviera.
 

adobestock_73850024.jpeg

Vichy, reine des villes d’eaux françaises

17. Le lac du Bouchet

Ce lac de formation volcanique, à l’eau bleue très claire, est un site naturel de Haute-Loire très prisé aux beaux jours, notamment des familles. On y vient se rafraîchir sur ses rives, faire du pédalo, profiter de la terrasse du chalet du lac. Environné de pins, il a pour beaucoup des airs du Canada ; d’ailleurs, on y pêche, entre autres espèces, une truite grise originaire de là-bas. Un sentier permet d’en faire facilement le tour.

18. Saint-Flour

Campée au-dessus d’orgues basaltiques constituant ses remparts naturels, la ville haute de Saint-Flour est une invitation à traverser l’histoire : ses ruelles nous emmènent à travers des demeures des XVe et XVIe siècles parfaitement conservées et des monuments emblématiques : la majestueuse cathédrale, aux allures de forteresse, le palais épiscopal (qui abrite le musée de la Haute-Auvergne), ou encore la Halle aux bleds, à l’histoire singulière.

adobestock_50956455.jpeg

Ne manquez pas de vous promener dans Saint-Flour

19. Plateau du Guéry et Banne d’Ordanche

Au départ du col de Guéry, une randonnée d’environ 14 km mène sur le plateau et dévoile un panorama époustouflant, fait d’estives et de sommets volcaniques. Pour une vue plus extraordinaire encore, gagnez le sommet de la Banne d’Ordanche avant de rejoindre le puy Gros et le lac de Guéry, à la beauté sauvage, prisé des pêcheurs. Le Centre montagnard Cap Guéry, au départ du sentier, loue un grand choix de matériel, été comme hiver.

20. Le viaduc de Garabit

Une prouesse architecturale ! Long de 564 m, haut de 122 m, posé sur 5 piles métalliques et composé d’une arche monumentale de 165 m d’ouverture, le viaduc construit par Gustave Eiffel avait, à la fin du XIXe siècle, la plus grande arche du monde. Sa construction fut un défi gigantesque. Aujourd’hui, on l’admire depuis la route ou depuis le lac de Garabit-Grandval, sur lequel des croisières sont organisées. En saison, il est mis en lumière à la nuit tombée.

adobestock_214830728.jpeg

Le viaduc de Garabit, construit par Gustave Eiffel

21. Le Pays du Gévaudan

Forêts, champignons, myrtilles, landes, prairies... Le massif de la Margeride, sur lequel se situe le Pays du Gévaudan, offre une remarquable diversité de paysages, décidément un trait de caractère de Haute-Loire. Dans ces contrées rurales, où la tradition de l’élevage perdure, la Bête du Gévaudan intrigue toujours les visiteurs. Plus proche de nous, le mont Mouchet célèbre la mémoire de la Résistance : il fut le deuxième plus important maquis de France, après le Vercors.

22. Aurillac

Aurillac est une agréable surprise ! Son centre ancien se découvre facilement à pied, au gré de ruelles piétonnes dominées par le château Saint-Étienne et ponctuées par des monuments anciens, au premier rang desquels l’ancienne abbaye de la place Saint-Géraud. On apprécie ses bonnes adresses et ses commerces de bouche, parfaits pour un  shopping gourmand. En août, le Festival international de théâtre de rue met la ville en effervescence !

adobestock_184903373.jpeg

Aurillac est notamment connue pour son Festival international de théâtre de rue, qui a lieu tous les ans au mois d'août

23. La Godivelle

Le charmant petit village de granit de La Godivelle est posé au coeur du Cézallier et du tapis herbeux aux allures de steppes mongoles qui le caractérise. Il est encadré par le lac d’En-Haut, d’origine volcanique, et le lac d’En-Bas, d’origine glaciaire. En bordure de ce dernier s’étend la réserve naturelle nationale des Sagnes de La Godivelle, à la biodiversité remarquable. Découvrez le village, la magie de ses lacs et de ses zones humides ainsi que les vastes étendues du Cézallier le temps d’une randonnée ou d’une visite nature guidée.

24. Le vignoble de Saint-Pourçain

Planté sur les coteaux ensoleillés de la Sioule, de la Bouble et de l’Allier, ce vignoble renaît de ses cendres depuis une trentaine d’années. Sur 650 ha, ses vignerons élaborent des vins rouges, blancs ou rosés très conviviaux, dont la fameuse Ficelle, chaque mois de décembre. Autour de Saint-Pouçain-sur-Sioule, la “capitale” du vignoble auvergnat, quelques beaux sites à découvrir comme la cité médiévale de Charroux ou les gorges sauvages et verdoyantes de la Sioule.

adobestock_52458139.jpeg

La cité médiévale de Charroux

25. Le mont Mézenc

C’est le toit du département de la Haute-Loire, et l’un de ses plus beaux sites naturels. L’été, on s’y adonne à la randonnée, l’hiver aux plaisirs des raquettes et du ski. De février à juin, on y savoure le fin gras, une viande de boeuf maturée. Les hauts plateaux du Mézenc et ses villages de chaume valent le détour,  tandis que Le Monastier-sur-Gazeille, départ historique du chemin de Stevenson, fait figure d’étape culturelle. Les plus courageux s’élanceront en élastique du viaduc de la Recoumène.



Guide de voyage

Le guide Lonely Planet qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur de l’Auvergne

Paramètres des cookies