-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Épidémie de Covid-19
  4. Coronavirus : Airbnb a mis à jour ses conditions d’annulation
Épidémie de Covid-19

Coronavirus : Airbnb a mis à jour ses conditions d’annulation

Texte par

Paulie Doyle (traduit de l'anglais par Elodie Lécadieu)

Mis à jour le : 19 mars 2020

Carte

En parallèle de l’évolution de l’épidémie de coronavirus (COVID-19), officiellement qualifiée de pandémie ce mercredi par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Airbnb a mis à jour ses conditions d’annulation. Voici ce que vous devez savoir si vous voulez annuler votre voyage.
 
Le géant de la location à court-terme, qui référence actuellement plus de 5 millions de logements dans plus de 200 pays sur sa plateforme, affirme être ouvert aux hôtes qui « souhaiteraient et pourraient » rembourser des annulations. « Quand une crise comme celle du coronavirus arrive, nous savons que les propriétaires et les locataires sont concernés » a affirmé la compagnie sur son site. « Les hôtes perdent des gains dont ils dépendaient pour joindre les deux bouts. Les voyageurs perdent des vacances pour lesquelles ils ont durement économisé. »
 
Les hôtes et les locataires se partagent habituellement 3% de frais de fonctionnement sur les réservations, et les nouvelles mesures annoncées proposent de les supprimer pour les hôtes « flexibles » qui acceptent de rembourser des annulations, ce qui normalement occasionne des frais. Le site propose également des vouchers (des bons d’achat) pour les voyageurs qui souhaiteraient annuler une réservation avant le 1er Juin 2020 et n’auront pas à rembourser leurs frais de réservation. Airbnb a également annoncé vouloir améliorer ses conditions face aux circonstances de ces annulations.
 


La mise à jour des conditions concernant ces circonstances particulières permet désormais de rembourser intégralement les personnes voyageant vers ou depuis une zone « sévèrement touchée », tout comme leurs hôtes potentiels. Jusqu’ici, la liste de ces zones incluait la Chine, l’Italie et la Corée du Sud.
Certains utilisateurs de la plateforme, cependant, estiment que ces changements ne sont pas suffisants. Alors que certaines zones sont estimées à risque par les gouvernements, les annulations de certains gros événements, par exemple le South by Southwest (SXSW) d’Austin, ne sont pas prises en compte et certains voyageurs expriment leur mécontentement sur les réseaux sociaux, l’annulation n’étant pas pris en charge.

Globalement, les locations à court terme vont connaître une forte baisse dans un futur immédiat, notamment suite à l’annulation de nombreux événements et conférences partout dans le monde. Retrouvez toutes les informations sur les conditions spécifiques à cette période sur le site d’Airbnb, avec des précisions sur les conditions de réservations ici.