1. Accueil
  2. Magazine
  3. Voyage responsable
  4. Bain de nature en Baie de Somme
Voyage responsable

Bain de nature en Baie de Somme

Mis à jour le : 27 avril 2021

Carte

Elle fait partie du club des 40 plus belles baies du monde. Et c’est mérité ! Territoire préservé de l’urbanisation galopante, mais ponctué de charmants bourgs, la baie de Somme se découvre facilement à vélo et à pied.

L’itinéraire : Noyelles-sur-Mer • Parc du Marquenterre • Le Crotoy • Saint-Valery-sur-Somme • Le Hourdel • Cayeux-sur-Mer • Noyelles-sur-Mer

Quelques chiffres :

  • Carbone (kg/personne) 0

  • Distance (km) 67

  • Nuits 3 et plus

Point de départ

Depuis Paris (parfois avec correspondance à Amiens) ou de Calais-Ville, une dizaine de TER desservent chaque jour la gare de Noyelles-sur-Mer. Là, vous pouvez louer une monture au point vélo. Enfourchez-la en prenant la Vélomaritime, soit la D940 jusqu’au Crotoy, puis la D4 vers Saint-Quentin-en-Tourmont jusqu’au Marquenterre (16 km).

nicolas-hippert-r7y7nffnsy4-unsplash.jpg

Route menant à la mer, Baie de Somme

Etape 1 : Parc du Marquenterre

Les oiseaux sont les rois de ce polder. Ils s’y posent par milliers, soit pour y nicher durablement, soit pour faire une pause sur la route des migrations entre l’Europe du Nord et l’Afrique équatoriale. Deux agréables itinéraires piétonniers (3,5 et 5,5 km) ponctués d’observatoires ont été aménagés pour admirer hérons cendrés, spatules, avocettes ou autres canards. Des guides sont présents avec des longues-vues ; location de jumelles à l’entrée.
Rebroussez chemin jusqu’au Crotoy (8 km).

santiago-lacarta-irmlhxkpt8y-unsplash.jpg

Héron cendré

Etape 2 : Le Crotoy

Jules Verne et Colette appréciaient cet authentique village de pêcheurs. On comprend pourquoi en se baladant dans le bourg, où se côtoient demeures modestes et villas balnéaires. Les splendides points de vue sur la baie de Somme (rue Pierre-Guerlain et belvédère Manessier, près des écluses) sont son atout majeur, surtout au moment du coucher de soleil. Dans l’église, filets et ex-voto rendent hommage à la tradition marine du Crotoy. Au 9 rue Jules-Verne, La Solitude est la villa où Verne écrivit Vingt Mille Lieues sous les mers.
Rejoignez Saint-Valery (15 km) par la piste cyclable qui longe la D940, en vous délectant des panoramas sur la baie et les troupeaux de moutons de prés salés.

Balade pédestre pour traverser la Baie de Somme

Pour parcourir la baie à pied, il vous faut impérativement un guide (liste sur www. sortie-nature.fr) ! Comptez environ 3 heures du Crotoy à Saint-Valery à travers les méandres de la slikke, mélange de sable et de vase, et du schorre, cette terre uniquement immergée pendant les grandes marées, où poussent salicornes et asters maritimes, des plantes comestibles. Une fois à Saint-Valery, faites une “entorse carbonée” en embarquant dans le train aux voitures Belle Époque pour aller récupérer vos vélos au Crotoy. Sinon, programmez votre séjour en hiver ou en basse saison : des sorties en boucle sont alors proposées.

thomas-de-luze-fm0rimgooju-unsplash.jpg

Chemin de randonnée à travers la Baie de Somme

Etape 3 : Saint-Valery-sur-Somme

La capitale de la baie de Somme est une invitation à la flânerie. Les quais et la Ferté concentrent l’animation et les commerces. Plus calme, le Courtgain, ancien quartier des marins, se distingue par ses modestes maisons colorées. Montez jusqu’au calvaire pour un splendide point de vue par-dessus les toits. Sur un autre versant, la vieille ville nous replonge dans le Saint-Valery médiéval. Après les tours Guillaume (XIe siècle), ne manquez pas la chapelle des Marins, ses murs en damier et sa girouette… goéland !
Direction Le Hourdel par la D3 (9 km)

l-odyssee-belle-_2dmkcel-mk-unsplash.jpg

Maison fleurie à Saint-Valery-sur-Somme

Sortir en pirogue dans la baie 

L’une des plus agréables manières de s’immerger dans la baie de Somme est de monter à bord d’une pirogue polynésienne en compagnie d’un guide. À 5 ou 10 rameurs, l’effort est mesuré, et pagayer pendant 3 heures au milieu de la baie offre un véritable dépaysement. La plupart des balades mènent jusqu’au Hourdel pour observer les phoques. Parmi les prestataires : Va’a en Baie, à Saint-Valery.

hilde-demeester-gnqbybhgcuc-unsplash.jpg

L'eau calme à Saint-Valery, parfait pour pratiquer la pirogue !

Etape 4 : Le Hourdel, Cayeux-sur-Mer

Avec ses quelques sauterelliers (bateaux pour la pêche à la crevette), son phare, son poulier (flèche littorale) de galets et son immense blockhaus renversé par les éléments, le hameau du Hourdel a des allures de bout du monde… aux premières et aux dernières heures du jour. En saison, la foule s’y presse pour observer - d’assez loin - les phoques qui se prélassent sur les bancs de sable à marée basse. Au sud, Cayeux (7 km) est connue pour son chemin de planches - le plus long d’Europe - bordé de cabines. Pratique pour marcher sur la plage de galets, avec vue sur les premières falaises de la Côte d’Albâtre.

michael-havenith-de17omx9n4i-unsplash.jpg

Cabanes de plage à Cayeux-sur-Mer

Le voyage du retour

De Cayeux, regagnez Saint-Valery, puis Noyelles-sur-Mer pour votre train du retour (19 km au total). S’il vous reste quelques minutes, le hameau de Nolette, à Noyelles, abrite une curiosité : un cimetière chinois s’élève au milieu de la campagne picarde, dernière demeure de travailleurs d’Extrême-Orient envoyés ici durant la Première Guerre mondiale.



Guide de voyage

80 itinéraires clés en mains sans avion ni voiture, en Europe et au-delà

Paramètres des cookies