1. Accueil
  2. Magazine
  3. 9 aventures à vivre en Jordanie
Idées de voyage

9 aventures à vivre en Jordanie

Mis à jour le : 30 novembre 2022

Carte

Havre de paix dans une région en proie aux conflits, la Jordanie, au carrefour de l’histoire depuis plus de deux  mille ans, possède d’innombrables trésors du Patrimoine mondial, au cœur de paysages désertiques exceptionnels. Voici 9 expériences inoubliables à vivre durant votre voyage.

istock-516951244.jpg

A base d'agneau, le Mansaf est le plat national de la Jordanie.

Goûter aux délices d’Amman

À force de souligner ses multiples vestiges de civilisations anciennes, on en oublie parfois que la Jordanie, loin d’être une relique du passé, est un pays tourné vers l’avenir. Pour s’en convaincre, arpentez les rues d’Amman avec sa vie nocturne branchée, son street art en plein boom, ses galeries d’arts tendance.

Mais séjourner dans la capitale jordanienne est aussi l’occasion de découvrir les saveurs locales. Parmi nos adresses préférées, citons Hashem. Vieux de plus d’un demi-siècle, ce restaurant légendaire, vous permettra de goûter aux vrais falafels. 

Et si vous souhaitez découvrir les secrets de la cuisine jordanienne, rendez-vous au Beit Siiti, la « maison de grand-mère ».  A la lisière du quartier de Weibdeh, trois pétulantes sœurs ont ouvert la cuisine de leur vieille villa familiale pour y partager leur amour de la bonne chère. Pendant deux heures, vous confectionnerez des recettes classiques (maqlouba, mezze,…) et méconnues, puis dégusterez les quatre plats concoctés par vos soins.

istock-1127575150.jpg

Le Jordan Trail traverse le désert de Wadi Rum.

Randonner sur le Jordan Trail 

En à peine 4 ans d’existence, le Jordan Trail est devenu un must. Inauguré en 2014, ce sentier de 650 kilomètres permet de traverser la Jordanie sur toute la longueur et couvre les sites et paysages les plus emblématiques du pays. Ceux qui ont déjà tenté l’aventure recommandent d’y consacrer 42 jours (pauses comprises), mais il est tout à fait envisageable de parcourir seulement l’un de ses huit tronçons d’environ 80 kilomètres.

La partie allant de Dana à Pétra est particulièrement spectaculaire et a même été classée parmi les plus belles randonnées du monde par le National Geographic. Consultez le site www.jordantrail.org pour accéder aux tracés des itinéraires, aux points de cheminement GPS et à la composition détaillée des étapes journalières.

istock-1004105682.jpg

La découverte de Pétra de nuit est une expérience inoubliable.

Découvrir Pétra de nuit, à la lumière des bougies 

Certes le spectacle bruyant et la foule vient en masse, mais le circuit Petra By Night est inoubliable à bien des égards. Il donne l’occasion d’admirer le site nabatéen de nuit, à la lumière de 1 500 bougies et de millions d’étoiles, au son de la musique bédouine traditionnelle. 

Toutefois si, vous voulez vraiment le Siq pour vous seul, venez plutôt l’hiver, ou bien aux alentours de 14 h.

istock-475432169.jpg

Les plus aventureux pourront ensuite effectuer le Malaqi Trail.

S’aventurer dans le canyon Wadi Mujib 

Fièrement surnommé le « Grand Canyon de Jordanie », cet imposant canyon se déploie sur 70 kilomètres entre la route du désert et la mer Morte. Le point de vue le plus grandiose sur cette faille se trouve côté nord, 3 kilomètres après la localité de Dhiban.

Les plus aventureux pourront ensuite effectuer le Malaqi Trail. Ce sentier compte parmi les plus prisés de la réserve. Il se découvre dans le cadre d’une randonnée guidée d’une demi-journée (entre le 1er avril et le 31 octobre), mais préparez-vous à transpirer ! En effet, il vous faudra grimper dans le wadi (vallée) avant de rejoindre des bassins naturels, puis redescendre (souvent à la nage) par le siq (la gorge). Pour terminer, vous vous élancerez en rappel le long des parois d’une cascade de 18 mètres ! 

istock-525884125.jpg

La mer Morte est le point le plus bas de la planète.

Flotter sur la mer Morte

Un bain sur la mer Morte est une expérience incomparable. De fait, il s’agit bien de flotter, car il est impossible de nager, à proprement parler, dans cette mer à la salinité extrême (attention aux yeux !), située à 415 mètres sous le niveau de la mer.

L’expérience peut s’accompagner de bains de boue et de soleil, et d’un soin thermal bienfaisant, dans l’un des palais bien-être modernes qui bordent les rives de la mer Morte.

Remonter le temps à Jérash 

Ancien avant-poste de l’Empire romain, la Jordanie recèle des ruines parmi les plus belles au monde. Outre la citadelle et le théâtre romain d’Amman, les ruines des édifices de basalte noir d’Umm Qais et la voie à colonnades de Pétra signalent la présence des Romains aux deux extrémités du pays. Toutefois, la pièce maîtresse reste Jérash.

Destination ignorée des foules, cette remarquable cité romaine se démarque pour son état de conversation exceptionnel à l’image de l’arc d’Hadrien. Dressé à l’entrée du site, du haut de ses 13 mètres, il permet de prendre toute la mesure de la pompe et de la splendeur romaines

Ne manquez pas non plus son imposant théâtre et son hippodrome. Deux fois par jour, des comédiens y rejouent les manœuvres des légionnaires romains et des courses de char d’autrefois. Ce spectacle est devenu l’un des temps forts de toute visite de la ville antique.

istock-146773037.jpg

Eau cristalline, jardins coralliens et poissons multicolores : voilà ce qui attend les plongeurs dans la mer Rouge.

Admirer les merveilles de la mer Rouge à Aqaba 

Les paysages sous-marins de la mer Rouge comptent parmi les plus beaux de la planète. Les rivages jordaniens, bien préservés, cachent des récifs immaculés, des épaves et des jardins de coraux multicolores. 

La plongée et le snorkeling parmi les poissons-demoiselles, les tortues et les hippocampes sont des expériences inoubliables. A Aqaba, de nombreux centres de plongée proposent un forfait à la journée et la location du matériel de snorkeling ou des baptêmes de plongée, en toute sécurité.

istock-826533370.jpg

À mi-parcours de la route du roi, le château de Kérak est le plus beau du pays.

Parcourir la route du Roi

Citée dans la Bible, la route du Roi a vu défiler les Nabatéens (la fameuse cité de Pétra est à l’extrémité sud de la route), les Romains (Umm ar-Rasas, l’un de leur poste militaire, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco) et les croisés qui y ont notamment bâti le château de Kerak.

Ancienne piste caravanière, elle a vu passer des marchands d’Orient et d’Occident chargés de myrrhe, d’or et d’encens. Elle a été empruntée par des pèlerins chrétiens puis musulmans. Quatre heures de trajet suffisent à la parcourir, mais elle s’explore idéalement en deux jours pour y découvrir tous ses trésors.

istock-1194678128.jpg

Le thé est la boisson nationale en Jordanie.

Découvrir l’incroyable hospitalité jordanienne

Ahlan wa sahlan ! C’est par cette chaleureuse expression de bienvenue que les Jordaniens s’adressent les uns aux autres et plus encore aux visiteurs étrangers. Le mot ahl signifie « gens » ou « famille » et le mot sahl « aise ». On peut donc la traduire par « Faites comme chez vous ! », mais elle tient également de « Bonjour » ou de « Je vous en prie » après un remerciement.

Les traditions bédouines d’hospitalité et de gentillesse sont profondément enracinées dans la mentalité jordanienne. Nées des rudes conditions de vie dans le désert, elles imprègnent pratiquement toutes les règles de vie en société. 

Si vous souhaitez vous immerger dans la culture jordanienne, rendez-vous dans le nord-ouest de la Jordanie qui est à la pointe du tourisme communautaire. Vous pourrez notamment randonner sur le sentier d’ Al-Ayoun Trail, géré par la communauté locale, ou participer à des ateliers de cueillette, d’apiculture ou de vannerie à Umm Qais.


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Jordanie