1. Accueil
  2. Magazine
  3. Best of
  4. 10 voyages pas chers pour 2019
Best of

10 voyages pas chers pour 2019

Texte par

Lonelyplanet.com (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 16 octobre 2019

Carte

Les experts Lonely Planet ont ratissé la planète entière à la recherche des destinations qu'il ne faut absolument pas manquer dans les mois à venir.  Retour en grace, nouvelles tendances ou secrets bien gardés... Voici 10 lieux à découvrir tant que leurs tarifs sont encore abordables ! 

1. Sud de la vallée du Nil, Égypte

Le sud de la vallée du Nil, en Égypte, symbolise le retour du pays parmi les plus belles destinations de voyage, et son itinéraire historique incomparable est une offre fantastique pour les visiteurs de 2019. Tout d’abord, les sites antiques de réputation mondiale qui embrassent le Nil, de Louxor à Assouan, sont accessibles pour quelques euros. Si vous êtes en croisière, la nourriture et les transports à terre seront inclus ; sinon, vous pouvez facilement faire à peu de frais la visite de presque tous les grands temples et tombeaux, qui valent bien plus que leur prix d’entrée. Ajoutez-y un accès facile depuis l’Europe, des visiteurs de plus en plus nombreux, et vous obtiendrez une période idéale pour une croisière de rêve sur le Nil ou une grande aventure dans le désert.
Abou Simbel : un des sites antiques magiques du sud de l’Égypte

2. Łódź, Pologne

Łódź, ambitieuse cité postindustrielle et troisième ville de Pologne, se transforme rapidement, mêlant rénovation des espaces industriels et projets architecturaux novateurs. D’anciennes usines et d’autres endroits similaires deviennent des quartiers de culture, de divertissement et de commerces. Le complexe EC1 Łódź toujours en construction dispose déjà d’un nouveau planétarium, d’un immense centre scientifique et technologique et de divers espaces d’exposition. Le quartier de commerces et de divertissement de Manufaktura accueille le musée d’art MS2, une tyrolienne et une plage artificielle. Et ne manquez pas la remarquable gare de Fabryczna, véritable “œuvre d’art avec trains”.
La rue Piotrkowska par un matin ensoleillé, Łódź, Pologne

3. Parc national des Great Smoky Mountains, USA

Si on en parle étonnamment peu hors des États-Unis, le parc national des Great Smoky Mountains n’est pas vraiment un secret, comme en attestent ses dix millions de visiteurs annuels. Le parc, à cheval sur la frontière entre Caroline du Nord et Tennessee, est gratuit : la vue depuis Clingmans Dome ou les vestiges pleins d’atmosphère de Cades Cove ne vous coûteront donc que le transport pour vous y rendre. Le parc offre aussi certaines des plus belles randonnées à l’est du Mississippi. Il s’est remis des feux de forêts de 2016 et l’accès au célèbre Chimney Tops Trail est presque entièrement rétabli. C’est donc une période idéale pour vivre une aventure, douce au porte-monnaie, dans un parc national.
Coucher de soleil sur Newfound Gap, dans les Great Smoky Mountains

4. Maldives

Les touristes indépendants sont de plus en plus nombreux aux Maldives, et un réseau d’hébergements bon marché commence à s’y faire connaître. D’accord, on reste au-dessus des petits budgets de l’Asie du Sud-Est, mais de plus en plus d’îles habitées, non réservées aux complexes hôteliers, disposent de leur propres pensions tenues par des habitants du coin. Ce qui permet d’éviter les hôtels coûteux et rapproche le visiteur d’une culture maldivienne difficile à aborder autrement. Les tarifs tournent autour de 90 $US (80 €) la nuit, et on peut y trouver repas et activités, notamment la plongée. Les îles préférées des voyageurs indépendants sont Maafushi, Rasdhoo, Thoddoo et Dhigurah mais il y en a bien d’autres qui contribuent à la croissance du tourisme indépendant dans l’archipel.
Mosquée de Masjidhul Faarooq et épicerie locale à Maafushi, aux Maldives

5. Houston, États-Unis

Si les voyages en orbite restent à des prix prohibitifs, La ville d’où furent guidés les alunissages offre un très bon rapport qualité/prix pour célébrer le cinquantième anniversaire du “pas de géant pour l’humanité”. Le Museum District de Houston est un excellent point de départ avec ses dix-neuf musées, assez proches pour aller de l’un à l’autre à pied. Dix d’entre eux sont toujours gratuits, les autres le sont certains jours. Le quartier qui monte, EaDo (East Downtown) présente une galerie en plein air de peintures murales, et une visite autoguidée permet de découvrir ce secteur haut en couleur. La diversité de Houston se reflète dans sa cuisine et on y mange très bien sans devoir passer par les restaurants gastronomiques les plus chics. C’est à Chinatown, dans l’ouest de Houston, qu’on trouvera Mala Sichuan et Crawfish & Noodles, nommés au James Beard Awards.
Gratte-ciel de Houston sous le soleil

6. Argentine

Ces dernières années, le prix d’un voyage en Argentine a augmenté mais les efforts que fait le pays pour accueillir les touristes permettent de substantielles économies. Les visiteurs étrangers payant leur hébergement par carte bancaire internationale sont remboursés de 21% de la TVA et certaines nationalités bénéficient de visas à prix réduit. L’éclipse solaire qui traversera le pays est une autre bonne raison de s’y rendre en 2019, tout comme la splendide diversité des excellents vins argentins, les superbes paysages de montagnes et de lacs ou Buenos Aires, la capitale débordant de vitalité.
Montagnes et lacs argentins sont parmi les plus beaux du monde

7. Bangladesh

Le Bangladesh fait étonnamment peu parler de lui, au vu de ce qu’il a à offrir. Le huitième pays du monde par la population abrite des cités diverses et fascinantes, la plus longue plage d’Asie à Cox’s Bazar (de plus, il s’ouvre au surf), des mangroves et des tigres sauvages au parc national des Sundarbans. Le Bangladesh a toujours été une destination bon marché, avec des sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco qui attendent d’être découverts, à l’instar du véritable musée en plein air qu’est la ville historique de Bagerhat, au confluent du Gange et du Brahmapoutre, ou les ruines bouddhiques pleines d’atmosphère de Paharpur. Les visiteurs restent rares presque partout ailleurs, donnant au Bangladesh un air d’inconnu qu’on a parfois du mal à retrouver dans les pays voisins.
Le fort de Lalbagh à Dacca, Bangladesh

8. Albanie

L'Albanie est depuis un moment déjà la dernière frontière de l’Europe. Voilà un petit coin très bon marché qui se cache juste sous nos yeux, avec des plages superbes et une histoire unique, sans les foules qu’on croise au Monténégro, plus au nord, ou en Grèce, au sud. L’excellente cuisine du pays met en valeur les fruits de ses saveurs locales uniques, et elle est très particulière. Si ses sites archéologiques tels qu’Apollonia et Butrint, ou son mélange singulier d’influences balkaniques, méditerranéennes et italiennes ne sont plus des secrets, l’Albanie demeure une destination où on peut randonner dans des paysages de montagnes magnifiques, séjourner dans de petits villages hors du temps et explorer la capitale animée, Tirana, pour bien moins cher que presque partout ailleurs en Europe.
Sites peu fréquentés et plages superbes : l’Albanie vous attend

9. Équateur

Vous voulez voir le meilleur de l’Amérique du Sud mais vous manquez de temps ? L’Équateur est pour vous. On y trouve les paysages verts des Andes, des villes coloniales hautes en couleur, les forêts humides de l’Amazone et les vagues de l’océan Pacifique. Comme on peut s’y attendre dans un petit pays, les bus sont rapides, nombreux et bon marché ; presque tout est à moins d’une demi-journée de voyage. L’Équateur offre quelques-unes des plus belles plages d’Amérique du Sud, dans les villes au nord de Guayaquil. Si elles changent rapidement, Canoa, Mompiche et leurs semblables restent des endroits où on peut séjourner au bord de la plage pour quelques dollars la nuit.
Découvrez l’Amazone... en Équateur

10. Slovénie

Cette Europe en miniature est d’un très bon rapport qualité/prix pour tous ceux qui veulent découvrir les beautés de ce continent mais manquent de temps ou d’argent. En une journée, on peut visiter une ville balnéaire aux accents vénitiens, franchir des cols alpins puis dîner au bord du fleuve au cœur de Ljubljana. Mais pourquoi se presser ? C’est une région où on peut pratiquer des activités de plein air pour bien moins cher que dans d’autres pays alpins. Un pays de restaurants et de domaines viticoles excellents, de petites villes inexplorées. Les transports sont simples et bon marché, et beaucoup de routes et de lignes ferroviaires offrent des panoramas spectaculaires. L’été, on se presse au lac Bled et, dans une moindre mesure, au lac Bohinj, mais il est facile d’éviter les foules.
Le lac Bled entre chien et loup, Slovénie

Et pour continuer à vous inspirer, découvrez vite :


Guide de voyage

Les dernières tendances, les meilleures destinations

Paramètres des cookies