1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 10 raisons de visiter le Costa Rica
Idées de voyage

10 raisons de visiter le Costa Rica

Mis à jour le : 11 mars 2019

Carte

Cascade éblouissante, lac de cratère embrumé ou plage déserte avec la jungle en toile de fond : tous les sentiers du Costa Rica mènent à un coin de paradis. Qu'on la découvre à pied, à cheval, en voiture ou en kayak, cette terre d'aventure tropicale a de quoi séduire tout un chacun. On vous donne 10 bonnes raisons d'y aller. 

1. Volcán Arenal et sources chaudes

Certes, le volcan s’est assagi et on ne peut plus assister au splendide spectacle qu’offrait le rougeoiement des coulées de lave nocturnes. Mais ce géant mérite encore d’être contemplé. Il existe de magnifiques sentiers à découvrir à pied, en particulier la belle ascension du Cerro Chato, qui vous rapproche des nombreuses sources chaudes de la région. Certaines sont gratuites et les habitants seront en mesure de vous indiquer le chemin. D’autres ont été, disons, “embellies“ et équipées. Très romantiques, les Eco-Termales font une bonne entrée en la matière.

adobestock_168243431.jpeg

Volcán Arenal et sources chaudes

2. Mal País et Santa Teresa

Petites localités de surfeurs dans un coin sauvage de la côte, Mal País et Santa Teresa offrent une mer riche en poissons et des vagues idéales. Les verdoyantes collines alentour et le long littoral sont parsemés d’hébergements de charme. Et, si la route qui y mène est encore très accidentée, le village de pêcheurs de Mal País vous garantit un dépaysement complet. 

adobestock_162555088.jpeg

Santa Teresa offre une mer riche en poissons et des vagues idéales pour surfer

3. Parque Nacional Tortuguero

Parcourir en kayak les canaux du Parque Nacional Tortuguero, où la jungle épaisse vient à la rencontre de l’eau, permet de croiser des caïmans, des tortues d’eau douce, des hérons bihoreaux, des singes et des paresseux. Si la saison s’y prête, vous pourrez assister, la nuit venue, au fabuleux spectacle des tortues creusant leur nid pour la ponte sur les plages de sable noir. Niché entre de verdoyantes zones humides et la sauvage mer des Caraïbes, ce parc national est l’un des meilleurs endroits pour observer la vie sauvage.

adobestock_105136794.jpeg

Parcourir en kayak les canaux du Parque Nacional Tortuguero

4. Montezuma

Pour une ambiance “bord de mer bohème”, fréquenter les néorastas et les adeptes du yoga, ou encore lézarder sur le sable blanc, n’allez pas plus loin que Montezuma. En balade dans cette bourgade, vous ne serez jamais loin de la mer et du bruit des vagues. De là, vous accéderez facilement à la fameuse réserve de Cabo Blanco. Lorsque la faim se fera sentir, vous trouverez sur place certains des meilleurs restaurants du Costa Rica.

adobestock_125037038.jpeg

En balade dans cette bourgade, vous ne serez jamais loin de la mer et du bruit des vagues.

5. Parque Nacional Manuel Antonio

Même s’il y a foule au Parque Nacional Manuel Antonio – le parc national le plus populaire (et le plus petit) du pays –, celui-ci reste un joyau. Les capucins filent à toute allure sur des plages paradisiaques, les pélicans bruns plongent en piqué dans les eaux cristallines et les paresseux surveillent nonchalamment les sentiers, tous très accessibles. C’est l’endroit rêvé pour faire découvrir aux plus petits les merveilles de la forêt tropicale humide.

adobestock_64831277.jpeg

Le Parc national Manuel Antonio est un véritable joyau.

6. Nosara

Nosara est un cocktail étonnant : culture surf cosmopolite, microclimat de jungle et trois plages splendides reliées entre elles par un réseau de pistes accidentées qui sinuent à travers des collines. Le visiteur peut séjourner dans l’attrayante enclave dédiée au surf qu’est Playa Guiones, avec de bons restaurants et une plage magnifique, ou à Playa Pelada, romantique, sauvage et reculée. Pour l’un de ses habitants, on mène ici “une vie sophistiquée dans la jungle”. Excellent programme… 

7. Cerro Chirripó

La vue – rochers battus par les vents et lacs glaciaires – depuis le sommet déchiqueté du Cerro Chirripó, point culminant du pays (3 820 m), ne ressemble pas à l’idée que l’on se fait des paysages costaricains. Pour autant, la randonnée de deux jours qui permet de s’élever au-dessus des nuages est l’une des plus belles que l’on puisse effectuer sur place. Avant l’aube, le moment est magique : c’est l’occasion d’admirer le lever du soleil et d’embrasser du regard à la fois la côte caraïbe et la côte pacifique.

8. Playa Sámara

Certains expatriés surnomment Playa Sámara “le trou noir du bonheur”, sans doute par allusion au croissant de sable s’étendant entre deux promontoires rocheux, à l’opportunité d’apprendre le surf, de pratiquer le stand-up paddle ou de survoler les baleines en migration à bord d’un ULM, sans compter les innombrables plages et criques des environs. Tout est facile d’accès, à pied ou en transport en commun, d’où la popularité croissante du lieu auprès des familles, qui apprécient cet aspect là tout autant que la tranquillité.

adobestock_183519979.jpeg

Certains expatriés surnomment Playa Sámara “le trou noir du bonheur”

9. Plantations de café de la Vallée centrale

Sillonner les petites routes de la Vallée centrale permet de découvrir un paysage bucolique, où les flancs des collines sont couverts d’un patchwork de terres agricoles et de plantations de café. Les plus curieux visiteront une plantation afin de tout savoir sur la culture et le processus de fabrication du divin breuvage. Parmi les meilleures adresses pour une visite guidée, citons la Finca Cristina, dans le Valle de Orosi, et la Finca Café Britt, près de Barva.

adobestock_143444527.jpeg

La vallée de Orosi

10. Volcan Poas 

À une heure au nord-ouest de la capitale, Poás est une terre de montagnes verdoyantes sillonnée de routes bordées d’hortensias, entre champs de fraises et plantations de café. Le volcan lui-même est interdit d’accès depuis 2017, mais ce monstre cracheur de soufre demeure un spectacle fascinant, même vu de loin, notamment le matin, avant la venue des nuages. Aux La Paz Waterfall Gardens, les visiteurs découvrent de superbes cascades ainsi que des singes rescapés, des oiseaux et des félins sauvages… incluant trois jaguars.

adobestock_40509277.jpeg

Ce monstre cracheur de soufre demeure un spectacle fascinant

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Costa Rica

Paramètres des cookies