1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. 10 aventures inédites avec les animaux
Sports et activités

10 aventures inédites avec les animaux

Mis à jour le : 16 décembre 2016

Carte

Randonnée avec des lamas, trek à dos de chameau, course d'autruches... Voilà 10 aventures qu'on ne vit pas tous les jours. 

1. Randonnée avec des ânes (France)

S'enfoncer dans les splendides paysages du parc national du Mercantour est l'occasion de mesurer qu'il reste bien, en Europe, des contrées encore vraiment sauvages. Partie d'un charmant village provençal, la randonnée avec des ânes s'étend sur 8 jours et traverse alpages et pâturages jusqu'au lac d'Allos, le plus grand lac d'altitude d'Europe. Les hébergements alternent entre yourtes, gîtes et refuges de montagne, le tout avec la compagnie aussi utile qu'agréable d'une petite troupe de bourricots. Chaque randonneur a, pour porter son bagage, son propre âne de bât, créature au pied sûr et au tempérament bien trempé.
Pour trouver la météo la plus clémente, randonnez de mi-juin à septembre. Contactez l’agence Itinérance (www.itinerance.net), qui promeut la marche et le tourisme alternatif dans le Mercantour.

2. Course d'autruches à Oudtshoorn (Afrique du Sud)

La tête de l'autruche n'est pas cachée dans le sable, mais dans un sac. Lorsqu'on lui retire ce sac, l'autruche fuit à grandes enjambées… sans s'éloigner de vous, puisque vous vous trouvez sur son dos. Si ses ailes ne lui ont jamais permis de voler, vous y cramponner vous évitera le vol plané… Une galopade qui relève autant de la course que du rodéo ! Tel sera le sport cocasse par lequel vous terminerez votre visite d'Oudtshoorn, localité peuplée de 60 000 Sud-Africains et 200 000 autruches, et capitale mondiale de ce grand volatile. La struthiculture fait la renommée de la ville, et la prospérité des larges fermes qui exploitent ses plumes, sa viande… et sa vélocité !
Plusieurs grandes fermes à autruches d’Oudtshoorn (Afrique du Sud) ont développé une activité touristique, parmi lesquelles Cango Ostrich Farm, Safari Show Farm et Highgate Ostrich Show Farm. Plus d’infos sur www.oudtshoorn.com

3. Comme un gaucho en Patagonie (Chili)

Avec son look assez improbable (béret, foulard et surpantalon en cuir), le gaucho patagonien fait sensation. Son caractère paisible et taiseux fait par ailleurs de lui le guide idéal d'un circuit à cheval à travers les paysages alpins préservés du parc national des Torres del Paine, au Chili. Avec un peu de chance, quelques flocons de neige s'inviteront dans le tableau au moment où vous arriverez d'une longue chevauchée pour un asado (barbecue traditionnel). Là, humant les effluves appétissants de l'agneau grillé, vous comprendrez pourquoi tout gaucho digne de ce nom ne sort jamais sans son couteau à la ceinture.
Mettez le cap sur la Patagonie chilienne entre octobre et avril. Séjournez au spectaculaire Hotel Chico (www.explora.com), dans une crique sublime du Lago Pehoé.

4. Trek à dos de chameau (Inde)

Le trek à dos de chameau est une façon inoubliable d'arpenter le désert du Thar et d'explorer cette région de l'Inde. De nombreux circuits partent de Jaisalmer, Bikaner ou Jodhpur, et les plus authentiques prennent la direction de petites bourgades telles Khuri ou Sam, non loin de la frontière pakistanaise. Les paysages sont ici plus spectaculaires, entre mer de dunes et crépuscules sur le désert. Sorti des villes où se pressent vendeurs de chai et de souvenirs, vous dormirez à la belle étoile du Rajasthan : un voyage comme on n'en fait plus.
Prévoyez votre périple en novembre pour ne pas manquer la foire aux chameaux de Pushkar, organisée lors de la pleine lune de Kartik Purnima.

5. Tiré par les rennes (Suède)

Dans le Grand Nord, une lumière pure et éclatante illumine l'austère beauté monochrome du paysage immaculé. Là, les traîneaux tirés par de véloces parents des assistants du père Noël filent comme l'éclair dans un dédale de pins et de sapins enneigés. Ce sont des Sames (ou Lapons) qui organisent ces circuits : vous serez hébergé sous des lavvu (tipis lapons) et dans des chalets en forêt. Les groupes sont souvent limités à une demi-douzaine de participants : après plusieurs jours de périple dans la toundra glacée, on tisse de solides liens.
Partez à la rencontre des rennes et des Sames du Grand Nord scandinave entre janvier et mars ; vous aurez de bonnes chances d’assister à des aurores boréales.

6. Randonnée avec des lamas (Pérou/Bolivie)

Le lama passe pour avoir mauvais caractère… Difficile pourtant de faire plus bonhomme que ce petit camélidé, qui se révèle un appréciable compagnon de voyage, surtout à 4 000 m d'altitude : s'il est trop fragile pour que vous lui montiez dessus, il vous soulagera de vos bagages sans rechigner. Des randonnées touristiques avec lamas sont organisées un peu partout au Pérou, y compris jusqu'au Machu Picchu. La tradition précolombienne des caravanes marchandes de lamas perdure, elle, en Bolivie, et se joindre à l'une d'entre elles permet de parcourir les Andes et le Salar d'Uyuni de la plus mémorable des façons.
Il est possible de programmer son trek lamaphile auprès de Terres d’aventure pour le Pérou (15 jours, www.terdav.com), et de Terra Cordillera pour la Bolivie (3 semaines, www.trek-cordillere.com).

7. Attelage de Chiens, Alaska (États-Unis)

Tout commence à Juneau, la capitale, par un vol en hélicoptère pour rejoindre la formidable coulée bleutée du Mendenhall Glacier, encadré par les montagnes : vous apercevrez peut-être des ours depuis les airs avant de découvrir les quelque 400 chiens du camp canin. La symphonie d'aboiements en dit long sur le bonheur de ces travailleurs de la neige, qui vous emmèneront filer sur le glacier. Certains ont fait partie d'attelages engagés dans la fameuse course d'endurance de l'Iditarod, autant dire que vous emmener sur le Mendenhall tient pour eux de la promenade de santé.
Infos sur www.alaskaadventures.net et www.akdogtour.com.

8. La vallée des rois à dos d'âne (Égypte)

Bonne chance pour votre circuit monté dans les tombeaux des pharaons : les meilleurs ânes d'Égypte sont aussi une bande de sacrés farceurs. Même le plus déterminé se laisse facilement distraire. Résultat : votre avancée le long des falaises ocre et sur les chemins poussiéreux sera régulièrement interrompue par l'examen de buissons plus ou moins appétissants, et chaque halte suivie d'une échappée au petit galop pour rejoindre le peloton des baudets. Des rênes et une selle ? Un équipement superflu. En revanche, armez-vous de vos meilleurs talents de négociateur pour marchander avec le propriétaire des ânes.
Privilégiez les mois d’octobre ou mars, juste avant ou après la haute saison touristique (décembre-février), quand les températures restent relativement fraîches.

9. Comme au temps du far west (États-Unis)

Yiii-hah ! Se prendre pour un pionnier de la conquête des États-Unis ? C'est facile : joignez-vous, en compagnie d'un guide venu d'un ranch, à une expédition en chariots bâchés à travers les paysages légendaires du Wyoming, entre les parcs nationaux de Yellowston et de Grand Teton. Le soir venu, l'équipée se ragaillardit autour du feu et d'un repas préparé, comme jadis, dans une cocotte posée à même les braises. Le circuit dure généralement 4 nuits et 3 jours, ce qui laisse largement le temps, aussi, de s'adonner à l'équitation, au canoë et à la randonnée – et d'apprendre le maniement du lasso. Ça, c'est le Wild Wild West.
Découvrez le meilleur du Wyoming l’été de mi-juin à mi-août. Réservation auprès de Teton Wagon Train and Horse Adventure (www.tetonwagontrain.com).

10. Cornaquer des éléphants maltraités (Sri Lanka)

Pour approcher de placides pachydermes, rendez-vous à la Millennium Elephant Foundation (Sri Lanka), qui recueille des éléphants restés attachés de longues années devant des temples, ou malmenés par de durs travaux forestiers. Les visiteurs de passage peuvent soigner et laver les animaux, mais la fondation accueille aussi des bénévoles pour de plus longs séjours. Pendant 3 à 6 semaines, chaque volontaire se voit attribuer un éléphant et placé sous la tutelle de son mahout (ou cornac). Outre les soins quotidiens à ces gentils géants, les bénévoles anglophones sont incités à enseigner l'anglais aux écoliers du coin.
Renseignements sur www.millenniumelephantfoundation.com. Début août, votre séjour coïncidera avec l’Esala Perahera, grande fête annuelle de la ville voisine de Kandy, où défilent des éléphants parés de costumes somptueux.